Utilisateur:Fenels/Brouillon

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Atelier Skald est un atelier de lutherie spécialisé dans la fabrication de lyres et la reconstitution d'instruments de musique de l'Antiquité au haut Moyen Âge, à Kerpert, en Bretagne.

Création de l'atelier[modifier | modifier le code]

L'Atelier Skald est créé en 2003, à Gap dans les Alpes, par l'archéo-luthier Julian Cuvilliez.

Julian Cuvilliez est d’origine normande. Le mot «Normands» était employé autrefois pour qualifier les Vikings. S’inspirant de ses origines, et du scalde scandinave présentant des similitudes de fonction avec le barde celte joueur de lyre, Julian a nommé son atelier de lutherie l’Atelier Skald.

Précisions sur la démarche de l'archéo-luthier[modifier | modifier le code]

L'archéo-luthier est un artisan et un chercheur. Il aborde sa réalisation instrumentale afin qu'elle soit la plus représentative possible de l'époque dont elle est inspirée, dans la technique, l’outillage et les matériaux. Il s’appuie sur un travail bibliographique, et les différentes disciplines que sont l'iconographie, l'organologie, la musicologie, et sur les découvertes archéologiques s’il y en a.

Grâce à l'Archéologie expérimentale impliquant un travail immersif et de mise en contexte, l'archéo-luthier retrouve et s'approprie les techniques ancestrales ainsi que les anciens outils. L’utilisation d’accélérateurs de particules, la tomodensitométrie, et les disciplines scientifiques telles que la palynologie (étude des pollens), la carpologie (étude des graines), la tracéologie (étude des traces d'outils), permettent de déterminer les matériaux et les gestes employés autrefois afin de réaliser un instrument au plus proche de la réalité historique.

Archéo-luthiers de l'Atelier Skald[modifier | modifier le code]

Julian Cuvilliez et Audrey Lecorgne sont les deux archéo-luthiers de l’Atelier Skald.

Afin de se former, Julian et Audrey ont fait un Tour de France auprès des Maîtres artisans Alain et Michel Zana, Maîtres ébénistes et marqueteurs (marqueterie), Guillaume Lassauzé, Maître luthier, Jean Yves Toullelan, tourneur (tournage sur bois), et différents forgerons, bûcherons.

Audrey Lecorgne s’est spécialisée dans les finitions et les vernis (bois).

En 2011, Julian et Audrey débutent, ensemble, un [[Master 2] en musicologie et organologie. Le sujet de l’étude porte sur le Psaltérion en écu de [[Puivert]. Publié en 2014, le mémoire rédigé par les deux archéo-luthiers, intitulé Précis - Le Psatérion de Puivert, est préfacé par Gisèle Clément, Docteure en musicologie, maître de conférences à l’Université Paul-Valéry-Montpellier où elle enseigne l’histoire des musiques médiévales, fondatrice et directrice du Centre International de Musiques Médiévales.

Au cours de cette étude, sur la base des données produites par leurs recherches et grâce à l'archéologie expérimentale, les deux archéo-luthiers ont réalisé plusieurs essais de restitution du Psaltérion en Écu. Ils présentèrent l'évolution de leurs travaux en conférence, devant leurs paires, lors des colloques 2012, 2013 et 2014 aux rencontres internationales de lutherie et de musiques historiques de Puivert[1]. Ils ont démontré l’existence de cet instrument au Moyen-Âge, considéré jusqu'alors comme une figuration symbolique de par son unique représentation connue.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]