Utilisateur:As.etudes/Brouillon

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cheikh SOUMBOUNOU (vers 1875 - 21/09/1991), de son vrai nom Fodé Idriss Mouhamed Hadyatoulahi SOUMBOUNOU est un chef religieux de la voix soufie tidjanya et fondateur de la cité religieuse Fass-kahone située dans le département de Kahone, dans la région de Kaolack.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cheikh SOUMBOUNOU, de son vrai nom Fodé Idriss Mouhamed Hadyatoulahi SOUMBOUNOU né vers 1875 à Yafera dans le département de Bakel au Sénégal et décédé le 21 septembre 1991 à Fass-kahone, Kaolack, Sénégal.

Fils de Fodé Idriss SOUMBOUNOU dont il porte le nom et de Mareme DIAWARA.

Né orphelin de père, Cheikh SOUMBOUNOU a grandi sous l'autorité de sa mère.

Il est le père de x enfants dont Cheikh Oumar SOUMBOUNOU[1] qui est devenu son Kalife depuis sa disparition.

La cité de Fass Kahone[modifier | modifier le code]

Fondé en 1952 par Cheikh SOUMBOUNOU, la cité de Fass Kahone est devenue un grand centre religieux recevant chaque année la visite de dizaines de milliers de fidèles venant du Sénégal, du Mali, de la Gambie, de la Mauritanie et de la diaspora sénégalaise en Europe.

La mosquée de Fass Kahone[modifier | modifier le code]

Les travaux de la Grande mosquée de Fass-kahone ont démarrés en 1989 sous l'égide de Cheikh SOUMBOUNOU.


Mosquée de Fass Kahone en 2020
  1. « Cheikh Oumar Soumbounou: « La Charia ne doit pas être imposée avec violence » », sur Leral.net - S'informer en temps réel (consulté le 10 juin 2020)