Usine Ford de Sarrelouis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Usine Ford de Sarrelouis
logo de Usine Ford de Sarrelouis
illustration de Usine Ford de Sarrelouis

Création 1966
Forme juridique GmbH
Siège social Drapeau : Allemagne Sarrelouis , Allemagne
Direction Drapeau : Allemagne Kerstin Lauer (Août 2015 - 2019)

Drapeau : Allemagne Jürgen Schäfer (Nov. 2019–actuel)

Activité Automobile
Effectif 6.800 (2005)
Usine Ford de Sarrelouis.

L'usine Ford de Sarrelouis est une importante usine de construction automobile située à Sarrelouis, dans le Land de Sarre (Allemagne). Elle appartient à la société Ford-Werke GmbH, filiale allemande de la société américaine Ford Motor Company.

Origine[modifier | modifier le code]

La construction de l'usine débute en 1966 sur un ancien aérodrome. Le a lieu la cérémonie de pose de la première pierre. En 1968, commence la production de tôles pour la société Renault.

La production d'automobiles démarre le . L'inauguration officielle a lieu en en présence de Henry Ford II. L'usine est destinée à produire, conjointement avec l'usine de Halewood (Royaume-Uni), un modèle destiné à l'ensemble du marché européen, la Ford Escort.

Direction[modifier | modifier le code]

Martin Chapman - 2014
Dominique Maessen[1] 2014 2015
Kerstin Lauer 2015 2018[2]
Jürgen Schäfer 2019 Actuel


Autre dirigeant:

Infrastructure[modifier | modifier le code]

Le site de production est constitué de quarte bâtiments principaux :

  • Presswerk : La fabrication de la carrosserie par emboutissage grâce aux presses hydrauliques.
  • Rohbau : la carrosserie, s'occupe de l'assemblage automatisé par robot de type Kuka de la carrosserie.
  • Lackiererei : la peinture, réalise la mise en peinture des carrosseries.
  • EndMontage : montage final, Procède à l'assemblage final entre le châssis, moteur et la carrosserie.

La ligne de montage Ford Werk Saarlouis, est relié grâce à un tunnel de transport de matériel, long de 1 000 m au parc industriel de sous-traitants "Industriepark" qui permet l'acheminement des différents composants. Industriepark Ford Saarlouis emploie 2 000 sous-traitants et produit 17 modules (Sièges, tableaux de bord, consoles, etc.) [4]

Le site s'étend sur 1 400 000 m2 auquel on peut rajouter 260 000 m2 du "Industriepark"[5].

Production[modifier | modifier le code]

Modèles produits à Sarrelouis :

Modèle Années de production
Ford Escort de 1970 à 1998 (6 517 352 exemplaires construits à Sarrelouis)
Ford Capri de 1971 à 1975
Ford Fiesta de 1976 à 1980
Ford Orion de 1983 à 1993
Ford Focus depuis le
Ford C-Max de 2003 à 2010 et 2014 à 2019[6]
Ford Kuga de 2008 à 2013

Production journalière en 2015: 1770 unités[7]

Production totale de l'usine : le 5 000 000e véhicule est sorti des chaînes en 1990. Le 10 000 000e le .

Plus de 80 % de la production est exporté dans 80 pays[8].

  • Le 19 Décembre 2019 la production "Made in Sarrelouis" tout modèles confondu atteint les 15 Millions de véhicules.[6]

Ford Focus[modifier | modifier le code]

Depuis 2010 Ford Sarrelouis est Single Source pour la Ford Focus, elle est la seule usine à produire ce modèle en Europe[9].

Variantes de la Ford Focus produit à Sarrelouis[7] :

  • Focus RS
  • Focus ST
  • Focus Break (Kombi-Variante Turnier)
  • Focus Berline 4 et 5 portes (Ford Focus-Limousine)
  • Focus Electric (BEV)

Ford C-max[modifier | modifier le code]

Modèles C-max et Grand Cmax

Production annuelle[modifier | modifier le code]

  • 2008: 402 554 vehicules
  • 2009: 339 717 vehicules[3]

Personnel[modifier | modifier le code]

Évolution des effectifs de l'usine : 

Année Effectifs
1971 5.600
1978 8.100
1996 5.600
1999 6.500
2002 7.200
2005 6.800
2020 5.400[10]
  • En 2005, l'usine emploie 6 800 salariés travaillant en trois équipes. Ford à Sarrelouis est le plus gros employeur du Land de Sarre. Les étrangers représentent 21 % du personnel : 11 % de Français (des travailleurs frontaliers, l'usine est à 10 km de la frontière), 6,6 % d'Italiens et 2,3 % de Turcs. Les femmes forment 7 % de la main-d'œuvre.

Nombre de frontaliers chez Ford à Sarrelouis (2015) : 1 000 personnes dont 97 % IG-Metal

Nombre de Français chez Ford (2015) : 600 personnes dont 98 % IG-Metal[11]

  • En 2019 l'usine emploie 5400 salariés, le poste de nuit est supprimé, le nombre de frontaliers passe à 800. La Production est réduit a 1115 véhicules/jour.[12]

Certificats de conformités [13][modifier | modifier le code]

  • ISO 9001 (Gestion qualité ) depuis 1996
  • ISO 14001 (Management environnemental) depuis 1996

Syndicat[modifier | modifier le code]

Le Syndicat majoritaire actuellement en place est IG Metall (Industriegewerkschaft Metall)

Markus Thal[14] succède à Gilbert Hess en 2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (all) « DOMINIQUE MAESSEN NEUER WERKLEITER VON FORD IN SAARLOUIS – MARTIN CHAPMAN GEHT NACH 35 JAHREN BEI FORD IN RUHESTAND », sur https://media.ford.com/,
  2. (de) Volker Meyer zu Tittingdorf, « Trauer: Ehemalige Leiterin von Ford Saarlouis ist gestorben », sur Saarbrücker Zeitung, (consulté le 24 février 2021)
  3. a et b « Ford: Karl J. Anton leitet Werk Saarlouis », sur presseportal.de (consulté le 2 mars 2016)
  4. « Schneller, flexibler und umweltschonend: Zehn Jahre Industriepark Ford Saarlouis », sur presseportal.de (consulté le 2 mars 2016)
  5. Saarland, « Ford-Werke GmbH | Saarland.de », sur www.saarland.de (consulté le 2 mars 2016)
  6. a et b (de) « MASSE MIT KLASSE: IM FORD-WERK SAARLOUIS LÄUFT DAS 15-MILLIONSTE AUTO VOM BAND », sur https://media.ford.com/,
  7. a et b « Ford-Werk Saarlouis: 45. Jubiläum und fünf Millionen Ford Focus », sur www.at.ford.com (consulté le 1er mars 2016)
  8. « Ford – Standorte | Ford Deutschland », sur www.ford.de (consulté le 3 mars 2016)
  9. (en) « FORD CONFIRMS SAARLOUIS AS THE SINGLE SOURCE FOR THE ALL-NEW FORD FOCUS »
  10. « Sarrelouis . Avenir de l’usine Ford : les salariés dans le doute », sur www.republicain-lorrain.fr (consulté le 24 février 2021)
  11. IG Metall-Vertrauensleute Ford Saarlouis, « Franzosen » IG Metall-Vertrauensleute Ford Saarlouis », sur www.igmetall-voelklingen.de (consulté le 2 mars 2016)
  12. « Sarrelouis . Avenir de l’usine Ford : les salariés dans le doute », sur www.republicain-lorrain.fr (consulté le 24 février 2021)
  13. « Geschichte von Ford », sur www.cgm-ford-sls.de (consulté le 3 mars 2016)
  14. IG Metall-Vertrauensleute Ford Saarlouis, « Betriebsrat » IG Metall-Vertrauensleute Ford Saarlouis », sur www.igmetall-voelklingen.de (consulté le 1er mars 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]