Ushiku Daibutsu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ushiku Daibutsu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Nom originel
牛久大仏Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom en kanas
うしくだいぶつVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Localité
Coordonnées
Culte
Type
Religion
Dédié à
Architecture
Matériau
Histoire
Fondateur
Ōtani Kōshō (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Ouverture
Site web
Localisation sur la carte du Japon
voir sur la carte du Japon
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la préfecture d'Ibaraki
voir sur la carte de la préfecture d'Ibaraki
Red pog.svg

Ushiku Daibutsu (牛久大仏?) est une statue représentant le Bouddha Amitābha, située à Ushiku, municipalité de la préfecture d'Ibaraki, au Japon.

Ushiku Daibutsu est la troisième plus grande statue du monde, représentant, comme ses prédécesseurs, Bouddha. Haute de 100 mètres, elle repose sur un socle de dix mètres de haut, ainsi que sur une plateforme de lotus, de 10 mètres également. Elle est inaugurée en 1993 dans la ville d'Ushiku, à une cinquantaine de kilomètres au nord-ouest de Tokyo.

La statue se situe au milieu du parc Ushiku Arcadia. C'est à cet endroit que le moine et bodhisattva Dharmākara, par la contemplation et une longue période d'introspection, atteint l'illumination et devient Bouddha Amitābha.

Les mains d'Amitābha sont dans la position dite « mudrā vitarka » : la main droite est levée, la main gauche baissée, les deux sont paume ouverte vers l'observateur, le pouce et l'index se rejoignent à leurs extrémités, les autres doigts sont redressés. Ce geste désigne la transmission de la doctrine (dharma) et symbolise ici la conduite par Amitābha des disciples, par la discussion et la persuasion, vers l'illumination.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :