Usbek & Rica (magazine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Usbek & Rica
Inscription d'un nom de marque : Usbek & Rica, en noir sur fond blanc.

Pays France
Langue Français
Périodicité Trimestriel
Genre Prospective
Prix au numéro 19,90 €
Fondateur Jérôme Ruskin[1]
Date de fondation 2008
Ville d’édition Paris

Directeur de publication Jérôme Ruskin
Directeur de la rédaction Thierry Keller
Rédacteur en chef Blaise Mao[1]
Site web usbeketrica.com

Usbek & Rica est un magazine trimestriel français de journalisme de récit, fondé en 2010. Disponible en kiosque jusqu'à l'été 2020, il est désormais uniquement disponible en abonnement et, depuis fin 2015, sur le web.

Description[modifier | modifier le code]

Le projet de magazine Usbek & Rica est fondé en 2008, par Jérôme Ruskin, alors étudiant à l'école supérieure de commerce de Lyon, en France[2]. Après deux années de numéros zéro, il se concrétise en , d'abord sous la forme d'un mook, inspiré de la revue XXI[1], puis évolue rapidement pour devenir un magazine trimestriel adossé à une activité événementielle (notamment les conférences-spectacles « Tribunal des générations futures ») ainsi qu'à une activité de services pour les entreprises. Après une tentative infructueuse de rapprochement avec le magazine de datajournalisme Owni[3],[2], l'entreprise, qui emploie alors six salariés et une vingtaine de prestataires réalise ses premiers bénéfices en 2013 avec 800 000 euros de chiffre d'affaires, généré à 70 % par la réalisation de sites pour des marques comme EDF, Danone ou Bouygues Immobilier[2].

En octobre de la même année, le magazine, qui s'est donné pour slogan « Le magazine qui explore le futur »[1], étend la diffusion de son contenu au web, avec la création de son site web usbeketrica.com[4].

En 2017, alors qu'il compte 3 000 abonnés et est diffusé entre 12 000 et 15 000 exemplaires par numéro, le magazine Usbek & Rica lance sa chaine YouTube et sa série de podcasts gratuits diffusés sur SoundCloud et iTunes[5].

En , conséquence des révélations concernant la Ligue du LOL, le magazine a mis à pied le journaliste Guillaume Ledit[6].

En juillet 2020, le magazine annonce stopper sa distribution en kiosque pour n'être disponible que sur abonnement[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Maxime de Abreu, « “Usbek & Rica”, dernières nouvelles du futur », Les Inrockuptibles, (consulté le 30 août 2020).
  2. a b et c Pérrine Créquy, « Jérôme Ruskin, le futurologue fleur bleue », billet du blog Génération peur de rien, par la journaliste Pérrine Créquy, La Tribune, (consulté le 30 août 2020).
  3. La fusion Usbek / Owni fait pschitt, Presse News, octobre 2012, vol. 429, no 429.
  4. Clément Arbrun, « Les explorateurs "Usbek et Rica" partent à la conquête du web », Les Inrockuptibles, (consulté le 30 août 2020).
  5. Le média « Usbek & Rica » met en ligne le pilote d’un format de podcast, disponible gratuitement sur Soundcloud et iTunes, La Correspondance de la Presse, octobre 2017.
  6. « Ligue du LOL : 6 journalistes écartés après des accusations de cyberharcèlement », Le Monde, (consulté le 11 août 2019).
  7. Jean-Michel De Marchi, « Usbek & Rica met fin à sa distribution en kiosque », sur mind Media, (consulté le 18 janvier 2021).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]