Ursula Reutner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ursula Reutner, née le 6 octobre à Bayreuth, est une linguiste allemande et titulaire de la chaire de Langues et Cultures Romanes à l’Université de Passau[1]. Elle est renommée internationalement pour sa recherche en linguistique des langues romanes et communication interculturelle. Pour sa recherche scientifique, elle a obtenu de nombreuses distinctions dont le Prix Germaine de Staël, le Elise-Richter-Preis et le Doctorat Honoris Causa de l'Université du Salvador (Buenos Aires).

Vie[modifier | modifier le code]

Ursula Reutner a étudié la gestion d’entreprise, l'histoire de l'art et la philosohie, ainsi que la linguistique et la littérature anglaises, italiennes et espagnoles à l'Université de Bamberg et à la Sorbonne (Paris IV). C’est à l’Université d'Augsburg qu’elle a soutenu sa thèse de doctorat au sujet de la langue et de l'identité en 2004. En 2007, elle a publié une thèse d’habilitation universitaire sur le thème de la langue et le tabou, grâce à laquelle elle est habilitée à diriger des recherches. Son activité de chercheuse l’a amenée à séjourner régulièrement dans des universités de l'Europe et des Amériques comme professeur invitée. De 2001 à 2007, elle a travaillé à la chaire de Linguistique des Langues Romanes de l’Université d’Augsburg ; de 2007 à 2008, elle a pris en charge la chaire de Linguistique des Langues Romanes à l’Université de Duisburg-Essen ; depuis 2009, elle est titulaire de la chaire de Langues et Cultures Romanes de l’Université de Passau[2]. Elle a reçu des propositions de nomination à l’Université de Heidelberg (2011) et à l’Université de Paderborn (2014). Depuis 2010, elle occupe le poste de directrice scientifique de l’Institut de Communication Interculturelle[3] et depuis 2014, aussi celui de directrice du Centre des Langues de l’Université de Passau[4]. De 2014 à 2018, elle a été vice-présidente des Relations internationales de l'Université de Passau[5]. En 2018, elle a reçu le Doctorat Honoris Causa de la Faculté de Sciences Economiques et Entrepreneuriales de l'Université du Salvador (Buenos Aires).

Recherche[modifier | modifier le code]

Les recherches d’Ursula Reutner sont inspirées d'une conception linguistique qui voit la langue comme un attribut de l'homme et jamais détaché de celui-ci, ce qui entraine une perspective explicitement interdisciplinaire. Son domaine de recherche majeur sont les sociétés multiculturelles de la francophonie[6] et de l'hispanophonie, qu'elle analyse par rapport aux particularités linguistiques, à la politique linguistique et aux contacts de langues et de cultures. D'autres travaux se situent dans le champ d'intérêt langue et pouvoir[7] et traitent de tabous linguistiques[8] et du langage exemplaire sur la base de la lexicologie. Ursula Reutner travaille aussi sur le discours scientifique et les dynamiques linguistiques dans des discours médiatisés. En plus de l'analyse empirique des données linguistiques, elle s’intéresse aux attitudes métalinguistiques, aux normes et évaluations linguistiques et enfin aussi à la philosophie du langage et à la réflexion linguistique.

Prix et Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Doctorat Honoris Causa de l'Université du Salvador (Buenos Aires)[9]
  • Prix Germaine de Staël (Ambassadeur de France à Berlin + Association des francoromanistes allemands)[10]
  • Elise-Richter-Preis (Association des romanistes allemands)[11],[12]

Littérature[modifier | modifier le code]

  • "Porträt Ursula Reutner". In: Romanistik in Geschichte und Gegenwart 17/1 (2011), S. 159–163.

Œuvres sélectionnés[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Université de Passau, « Chaire de Langues et Cultures Romanes », sur www.phil.uni-passau.de, (consulté le 14 novembre 2017)
  2. Thoralf Dietz, « PD Dr. Ursula Reutner Inhaberin der Professur für Romanische Sprachwissenschaft », sur www.uni-passau.de, (consulté le 20 novembre 2017)
  3. Institut für Interkulturelle Kommunikation, « Institut für Interkulturelle Kommunikation an der Universität Passau », sur www.inkup.uni-passau.de, (consulté le 22 janvier 2018)
  4. Universität Passau, « Team », sur www.sprachenzentrum.uni-passau.de, (consulté le 20 novembre 2017)
  5. Klaus Kohnen, « Universität Passau: Neue Vizepräsidenten für Amtszeit von 2014 bis 2016 », sur bayrvr.de, (consulté le 6 mars 2018)
  6. Gabrielle Cornefert, « Plurielles Francophonies », sur www.degruyter.com, (consulté le 6 mars 2018)
  7. Lisa Kleine, « Vom Neger zum Afroamerikaner. Der Schutz von Minderheiten sollte selbstverständlich sein » [archive du ], sur www.focus.de, (consulté le 6 mars 2018)
  8. Vito Tartamella, « Caspita! Gli eufemismi, parolacce col "lifting" », sur www.parolacce.org, (consulté le 22 janvier 2018)
  9. USAL, « Honoris Causa Ursula Reutner », (consulté le 30 avril 2018)
  10. Frankoromanistenverband, « Prix Germaine de Staël: Règlement », sur francoromanistes.de, (consulté le 22 janvier 2018)
  11. Klaus P. Prem, « Sprache und Identität einer postkolonialen Gesellschaft im Zeitalter der Globalisierung », sur idw-online.de, (consulté le 14 novembre 2017)
  12. Deutscher Romanistenverband, « Elise Richter Preis », sur deutscher-romanistenverband.de, (consulté le 22 janvier 2018)

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque royale des Pays-Bas • Bibliothèque nationale de Catalogne • WorldCat