Ursula Bassler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ursula Bassler
Ursula Bassler.jpg
Biographie
Naissance
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Dir. de thèse
Gregorio Bernardi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ursula Rita Bassler, née en 1965, est une physicienne allemande.

Elle est présidente du Conseil du CERN de 2019 à 2021 et directrice adjointe de l'Institut national de physique nucléaire et des particules (IN2P3) du CNRS.

Enfance et éducation[modifier | modifier le code]

Ursula Bassler est née en Allemagne en 1965. Elle déménage en France en tant que fille au pair et devient étudiante en physique à l'Université Pierre et Marie Curie à Paris[1]. Elle y obtient son doctorat en physique des particules en 1993[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle est recrutée au sein du Laboratoire nucléaire et des hautes énergies, unité mixte de recherche entre le Centre national de la recherche scientifique, et l'Université Pierre et Marie Curie, où elle travaille sur la physique des particules en collision[3]. Bassler utilise dans ses recherches les données de l'accélérateur de particules HERA (en), où elle participe à l'étude de la structure du proton en tant que membre de l' expérience H1 à DESY en Allemagne[2],[4].

En 1998, Bassler rejoint l' expérience DØ au Fermilab[2],[5], où sa responsabilité est de diriger l'étalonnage du calorimètre[6],[7]. Cet outil est un détecteur permettant de mesurer les énergies des particules de la façon la plus précise.

Pendant l'Année mondiale de la physique en 2005, Bassler tient un blog sur Quantum Diaries[8]. En 2006, elle crée le projet Collisions, un projet multimédia avec Anaïs Prosaïc en tant que réalisatrice, qui met à l'honneur les physiciens et ingénieurs qui travaillent pour le Grand collisionneur de hadrons. Le documentaire du même nom sort en 2008[9].

En 2007, elle est nommée chef du département de physique des particules à l'Institut de recherche sur les lois fondamentales de l'univers du Commissariat aux énergies alternatives et à l'énergie atomique (CEA)[2],[10].

En 2014, elle devient directrice adjointe scientifique en physique des particules et informatique à l'IN2P3, avant d'en devenir la directrice adjointe de 2016 à 2018[3]. À l'IN2P3, Bassler a travaillé sur l'approbation des mises à niveau des détecteurs à haute luminosité du LHC (HL-LHC) et la participation française à l'Open Science Cloud européen[2].

Elle est membre du conseil scientifique de DESY[2].

En septembre 2018, Bassler est proposée par l'Allemagne et la France pour devenir la 23e présidente du Conseil du CERN[11]. Après son mandat de deux ans, de 2019 à 2021[12], elle retourne à l'IN2P3 en tant que directrice adjointe scientifique pour les laboratoires, l’Europe et le rayonnement scientifique[13].

Bassler a publié plus de 500 articles évalués par des pairs au cours de sa carrière[14].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Unifying Factor », www.helmholtz.de (consulté le )
  2. a b c d e et f (en) « Dr Ursula Bassler elected as next President of the CERN Council », sur CERN (consulté le )
  3. a et b « Ursula BASSLER - Annuaire IN2P3 », sur annuaire.in2p3.fr (consulté le )
  4. (en) Bassler et Bernardi, « On the kinematic reconstruction of deep inelastic scattering at HERA », Nuclear Instruments and Methods in Physics Research Section A: Accelerators, Spectrometers, Detectors and Associated Equipment, vol. 361, nos 1–2,‎ , p. 197–208 (ISSN 0168-9002, DOI 10.1016/0168-9002(95)00173-5, Bibcode 1995NIMPA.361..197B, arXiv hep-ex/9412004)
  5. Stone, « Photographs of D0 Collaborators », www-d0.fnal.gov (consulté le )
  6. « DØ France Home Page », d0-france.in2p3.fr (consulté le )
  7. « The D0-France group homepage », d0-france.in2p3.fr (consulté le )
  8. « Quantum diaries », Ursula Bassler : Year of physics (consulté le )
  9. Bassler, « Collisions, LHC 2008 », Videotheque CNRS, CNRS,
  10. « Ursula Bassler : biographie, actualités et émissions France Culture », France Culture (consulté le )
  11. « DPB - September 28, 2018 », franceintheus.org (consulté le )
  12. « Presidents and vice-Presidents of Council | CERN Council », council.web.cern.ch (consulté le )
  13. Ursula Bassler Directrice adjointe scientifique "Laboratoires, « Ursula Bassler, une diplomate sans particule | IN2P3 », sur www.in2p3.cnrs.fr (consulté le )
  14. « Publication list for U. Bassler », INSPIRE-HEP, Inspire (consulté le )