Urs (Ariège)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Urs
Urs (Ariège)
L'église romane d'Urs en juillet 2004.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Ariège
Arrondissement Foix
Canton Haute-Ariège
Intercommunalité Communauté de communes de la Haute Ariège
Maire
Mandat
Jean-Antoine Lopes-Pinto
2014-2020
Code postal 09310
Code commune 09320
Démographie
Gentilé Urséens
Population
municipale
33 hab. (2017 en diminution de 15,38 % par rapport à 2012)
Densité 36 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 46′ 32″ nord, 1° 44′ 02″ est
Altitude Min. 567 m
Max. 1 160 m
Superficie 0,91 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : région Occitanie
Voir sur la carte administrative de région Occitanie
City locator 14.svg
Urs
Géolocalisation sur la carte : Ariège
Voir sur la carte topographique de l'Ariège
City locator 14.svg
Urs
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Urs
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Urs

Urs est une commune française des Pyrénées située dans le département de l'Ariège, en région Occitanie.

Ses habitants sont appelés les Urséens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Urs est une commune du Sabarthès située dans la vallée de l'Ariège entre Luzenac et Les Cabannes.

Situation de la commune.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Urs[1]
Appy Axiat
Vèbre Urs[1] Lordat
Lassur Garanou

Hydrographie[modifier | modifier le code]

  • L'Ariège marque la frontière sud de la commune de l'est vers l'ouest ;
  • Le ruisseau d'Axiat marque la limite est de la commune du nord vers le sud et conflue dans l'Ariège.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Desservie par la D420, la commune est proche de la RN 20 et de la gare de Luzenac - Garanou sur la ligne de Portet-Saint-Simon à Puigcerda (frontière).

Toponymie[modifier | modifier le code]

Ursus signifie ours en latin.

Histoire[modifier | modifier le code]

S'y trouvait en 1287 la plus ancienne forge connue du comté de Foix.

Au XVIe siècle, le village fut un fief des Huguenots.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La commune d'Urs a appartenu au canton des Cabannes jusqu'en 2015, et depuis au canton de Haute-Ariège.

La commune appartenait à la communauté de communes des Vallées d'Ax, elle appartient désormais à la communauté de communes de la Haute-Ariège.

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 en cours Jean Lopes Pinto SE Agent technique
mars 1983 2008 Louis Bergeaut DVG  
1892 1919 Ernest Calvet SE Conseiller général
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2017, la commune comptait 33 habitants[Note 1], en diminution de 15,38 % par rapport à 2012 (Ariège : +0,52 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
188141186203231215203221213
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
172178168174157155153123120
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1251091141029296777257
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
653936333024384042
2013 2017 - - - - - - -
3533-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Les médecins généralistes les plus proches se trouvent à Luzenac et aux Cabannes.

Sports[modifier | modifier le code]

Escalade[modifier | modifier le code]

Le Quié d'Urs[6] est un site d'escalade équipé avec 43 voies, 101 longueurs, du 5a au 7c+. 6a et 6b constituent l'essentiel des longueurs du site.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église en juin 2010

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul d'Urs est inscrite à l'inventaire des monuments historiques depuis 1965, elle abrite le monument aux morts de la commune.
  • Château du XIIe siècle : ruines de l'ancien château d'Urs sur un monticule, près de l'église (signalé dans le cadastre napoléonien : « castel Bieil »)[7].
  • Château du XVIIe siècle : demeure du Marquis de Gudanes, après avoir dû quitter le château de Lordat[8].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Carte IGN sous Géoportail
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  6. « Quié d'Urs », sur camptocamp.org (consulté le 29 juillet 2019)
  7. Description et plan du château d’Urs : « Monographies villageoises en Sabarthès », Florence Guillot, 1999
  8. Adelin MOULIS, dans "À la découverte de la Haute Ariège". PRIVAT