Urokinase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Urokinase
Identification
Nom UICPA Human urokinase
Synonymes

EC 3.4.21.68
EC 3.4.21.73

No CAS 9039-53-6
No ECHA 100.029.913
No EINECS 232-917-9
Code ATC B01AD04
DrugBank BTD00030
Propriétés chimiques
Formule brute C1376H2145N383O406S18  [Isomères]
Masse molaire[1] 31 126,247 ± 1,539 g/mol
C 53,1 %, H 6,95 %, N 17,23 %, O 20,87 %, S 1,85 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'urokinase (abbokinase), aussi appelée activateur du plasminogène de type urokinase (uPA) est une protéase à sérine. L'urokinase a été à l'origine isolée de l'urine humaine, mais elle est aussi présente ailleurs, comme dans le sang ou dans la matrice extracellulaire. Son substrat physiologique est le plasminogène qui est la forme inactive de la plasmine. L'activation de la plasmine déclenche une cascade protéolytique, qui en fonction de l'environnement participe à la thrombolyse ou la dégradation de la matrice extracellulaire.

En cancérologie, l'urokinase issue des cellules tumorales, du stroma et même synthétisée en dehors du site tumoral est impliquée à la fois dans la prolifération par interaction avec les voies de signalisation des facteurs de croissance, la néoangiogenèse, la motilité cellulaire, et la dégradation de la matrice extracellulaire favorisant les métastases. L'urokinase et son inhibiteur PAI-1 constituent un couple de biomarqueurs uPA/PAI-1 (Femtelle) utilisés dans le cancer du sein.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.