Urania leilus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chinois vert

Urania leilus, le Chinois vert, est une espèce de lépidoptères (papillons) américains de la famille des Uraniidae et de la sous-famille des Uraniinae.

Description[modifier | modifier le code]

Papillon[modifier | modifier le code]

L'imago d'Urania leilus est un grand papillon noir et vert aux ailes antérieures noires rayées de vert et aux ailes postérieures bordées de blanc présentant deux grandes queues blanches. Il est de grande envergure, de 5 à 9 cm.

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille, dont le corps est protégé par de longs poils, s'alimente d'euphorbes tropicales vénéneuses[1].

Biologie[modifier | modifier le code]

Il n'a pas de diapause[2].

Les plantes hôtes sont des lianes du genre Omphalea.

Distribution et biotopes[modifier | modifier le code]

Urania leilus est présent en Amérique du Sud (Colombie, Venezuela, Équateur, Brésil, Pérou, Guyane française, et dans les Caraïbes.

L'espèce est migratrice jusqu'en Guadeloupe[3]. Elle pratique ses migrations avec d'autres papillons[4].

Elle affectionne les rives des cours d'eau des forêts.

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce actuellement appelée Urania leilus a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758, sous le nom initial de Papilio leilus[5],[6]. Elle est l'espèce type du genre Urania.

Synonymie[modifier | modifier le code]

Selon FUNET Tree of Life (12 décembre 2020)[6] :

  • Papilio leilus (Linnaeus, 1758)Protonyme
  • Papilio leilaria (Hübner, 1807)

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Urania leilus est appelé en français Chinois vert ou Papillon chinois[7], et en anglais Green-banded Urania[4].

Imago en position de repos, Guyane.
Autre imago.

Protection[modifier | modifier le code]

L'espèce n'a pas de statut de protection particulier en France[8].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Géo, collection Insectes du monde, no 100, septembre 2014, p. 170
  2. god of insects
  3. papillon guadeloupe
  4. a et b learn about Butterflies.
  5. Linnaeus, 1758; Syst. Nat. (Edn 10) 1: 462.
  6. a et b FUNET Tree of Life, consulté le 12 décembre 2020
  7. INPN, consulté le 12 décembre 2020
  8. INPN — Statuts.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :