The Upside-Downs of Little Lady Lovekins and Old Man Muffaroo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Case extraite de l'histoire « A Fish Story » montrant Lady Lovekins dans le bec d'un oiseau géant puis le Père Muffaroo naviguant dans un canoé près d'un poisson géant et d'une île.

The Upside-Downs of Little Lady Lovekins and Old Man Muffaroo est une série de bande dessinée humoristique à contrainte de l'Américain Gustave Verbeek dont les 64 demi-pages ont été publiés dans le quotidien New York Herald du au [1]. Les Upside-Downs ont la particularité de se lire tête-bêche : une fois les deux bandes de trois cases lues, le lecteur doit retourner la page pour poursuivre l'histoire, la jeune Lady Lovekins devenant alors le Père Muffaroo et vice-versa[1]. Il s'agit donc d'une bande dessinée dont le procédé rappelle celui d'un ambigramme. L'originalité de cette œuvre lui a valu d'être recueillie en album dès 1905, et fréquemment rééditée depuis[1]. La première édition intégrale est parue en 2009 aux États-Unis.

Dans le monde francophone, après quelques reproductions dans des revues, une première traduction des Upside-Downs est publiée par Pierre Horay en 1977 sous le titre Dessus-Dessous[2]. Des histoires individuelles sont périodiquement rééditées dans diverses publications, notamment par l'OuBaPo qui voit en Verbeck un de ses principaux « plagiaires par anticipation ». En 2008, Delcourt publie sous le nom Les Zinzinverses de la petite dame Lovekins et du vieux Muffaroo quelques Upside-Downs dans son recueil du Petit Sammy éternue, bande dessinée de Winsor McCay publiée à la même époque dans le même journal. En janvier 2009, le numéro du fanzine DMPP consacré à Verbeck, et qui contient de nombreuses reproduction des Upside-Downs, obtient le prix de la bande dessinée alternative du festival d'Angoulême. L'édition intégrale américaine de 2009 n'a pas été traduite.

Publications en anglais[modifier | modifier le code]

Publications françaises[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Périodiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Gaumer 2010, p. 879.
  2. a b et c Gaumer 2010, p. 880.
  3. « Verbeek dans Phenix », sur bdoubliees.com.
  4. a b c d e f et g Bulledair.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]