Uprising (chanson de Muse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Uprising (Muse))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Uprising.

Uprising

Single de Muse
extrait de l'album The Resistance
Sortie (téléchargement), (complet)
Durée 5:03 (version album)
4:08 (International radio edit)
3:35 (US radio edit/Now 74 edit)
Genre Rock alternatif, new prog, glam rock[1]
Auteur Muse
Compositeur Matthew Bellamy

Singles de Muse

Pistes de The Resistance

Uprising est une chanson et le premier single issu de The Resistance du groupe britannique Muse. Il s’agit de la piste d’ouverture du disque. Il est enregistré entre fin 2008 et le début 2009, à Milan, en Italie, avec le reste de l’album dans le studio personnel de Matthew Bellamy.

Il est diffusé sur les ondes anglaises le à 19 h 30, heure de Londres, en vente numérique dès le lendemain et dans les bacs une semaine avant la sortie de l’album soit le . Il est directement classé à la première place des classements américains dès le deuxième jour de sa sortie[2]. L’intro est diffusée le 28 juillet sur la BBC par Zane Lowe en tant que passage promotionnel du nouveau single.

En décembre 2009, Uprising atteint la première place du classement Alternative Rock Chart de Mediabase pour la treizième semaine consécutive. Ce qui lui fait battre de record de longévité en première position pour l'année 2009.

Développement[modifier | modifier le code]

Uprising apparait dans la bande-annonce du film Night and Day sorti en 2010[3]. Elle apparait également comme chanson jouable dans le jeu Guitar Hero: Warriors of Rock sorti en septembre 2010[réf. nécessaire].

Détestant jouer en play-back, on[Qui ?] peut voir une performance de la chanson sur la Rai 2 italienne où les membres ont échangé leurs instruments dans le but de faire passer leur mécontentement. Néanmoins, la présentatrice ne semble pas avoir décelé la supercherie. Ainsi, on peut voir Christopher au clavier et à la guitare, Dominic à la basse et au chant et Matthew à la batterie, ce qui en fait un show plutôt amusant pour les connaisseurs du groupe[réf. nécessaire].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le morceau est décrit par Matthew Bellamy comme un hymne aux footballeurs, que l’on chanterait en rythme avec les battements de tambour avec des « Hey ! Hey ! Hey ! ». La ligne de basse joue en octaves durant tout le morceau. La tonalité de la chanson est Ré mineur, avec les tons voisins Sol mineur, Fa majeur, La majeur. La mesure est ternaire (6/8). Durant les deuxième et troisième refrains, on peut entendre des arpèges correspondants aux accords de guitare, joués par un synthétiseur. Les arpèges sont très utilisés dans le style de composition de Matthew Bellamy. Il s'agit de la seule chanson de Muse pour laquelle la guitare est accordée en Open G : DGDGBE (Ré Sol Ré Sol Si Mi) afin de faciliter l'exécution du solo[réf. nécessaire].

Selon une interview de Matthew Bellamy et Dominic Howard au journal de France 2 en 2009 à l'occasion de leur tournée en France, Bellamy affirme que durant l'enregistrement de l'album, en Angleterre, les gens avaient besoin de changement : « on sentait que ça bougeait chez nous » (émeutes de Londres). Cette chanson serait donc un appel à la révolution contre les dictatures, à la rébellion contre les politiques illégitimes : They will not force, degrading us : ils nous forceront pas, ils vont arrêter de nous avilir[réf. nécessaire].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

CD single (WEA458CD)
No Titre Durée
1. Uprising 5:04
2. Uprising (Does It Offend You Yeah Mix) 4:00
Vinyle 45 tours (WEA458)
No Titre Durée
1. Uprising 5:04
2. Who Knows Who (Muse et Mike Skinner) 3:24
Téléchargement nuémrique[4]
No Titre Durée
1. Uprising 5:04
2. Uprising (Does It Offend You Yeah Mix) 4:00
3. Uprising (Live from Teignmouth) 5:37

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certifications Vente
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA) Disque d'or Or 35 000[5]
Drapeau de la Belgique Belgique (BEA) Disque de platine Platine[6] 30 000
Drapeau du Canada Canada (CRIA) Disque d'or Or[7] 20 000
Drapeau de la France France (SNEP)[8] Disque de platine Platine 250 000
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ) Disque d'or Or[9] 5 000
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Disque d'argent Argent 200 000
Drapeau de la Suisse Suisse (IFPI) Disque de platine Platine[10] 30 000
Drapeau des États-Unis États-Unis (RIAA)[11] Disque de platine 2 × Platine 2 000 000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Clark Collis, « Music Review: The Resistance (2009) », Entertainment Weekly, no 1065–1066,‎ (lire en ligne).
  2. http://www.muselive.com/index.php?m=single&id=5231
  3. Bande Annonce (VO) sur Allociné, consulté le 25 mars 2012.
  4. « Uprising - Single », iTunes (consulté le 8 mai 2013).
  5. url=http://www.aria.com.au/pages/httpwww.aria.com.auaccreds2010.htm
  6. « Disque certifié en 2011 », sur Ultratop (consulté le 20 septembre 2013).
  7. « Disque certifié en 2011 », sur www.musiccanada.com (consulté le 20 septembre 2013).
  8. « Disque d'or 2012 », sur snepmusique.com, SNEP (consulté le 10 février 2013).
  9. « Disque certifié en 2011 », sur radioscope.net.nz (consulté le 13 novembre 2013)
  10. « Disque certifié en 2013 », sur swisscharts.com (consulté le 20 septembre 2013)
  11. url=http://www.billboard.com/news#/column/the-juice/macklemore-ryan-lewis-crash-radio-with-thrift-1008075282.story