Groupe régionaliste breton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Unvaniez Yaouankiz Vreiz)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Groupe régionaliste breton
Image illustrative de l’article Groupe régionaliste breton
Logotype officiel.
Présentation
Fondation
Disparition
Fusionné dans Parti autonomiste breton
Idéologie Nationalisme breton
fédéralisme breton
panceltisme

Le Groupe régionaliste breton est un mouvement régionaliste breton créé en 1918 par Job de Roincé, Henri Prado et Morvan Marchal, et qui prend le nom d'Union de la jeunesse bretonne (en breton : Unvaniez Yaouankiz Vreiz) en mai 1920.

Organe de presse[modifier | modifier le code]

Breiz Atao, son organe de presse sort en janvier 1919. L'organisation est la suivante : Job Breiz, président, Korentin Kerlann, collaborateur, et Morvan Marchal, secrétaire. C'est un groupe de jeunes qui se différencie de l'Union régionaliste bretonne et de la Fédération régionaliste de Bretagne.

Orientations politiques[modifier | modifier le code]

Le groupe utilise à partir de février 1925 le Hévoud comme symbole.

Dans l'article 1 des statuts, on lit « Le Groupe Régionaliste Breton se propose de travailler activement au relèvement de la Patrie Bretonne... Il a pour but de veiller à la conservation de la langue, des costumes et des traditions bretonnes ; d'unir plus fortement la Haute et la Basse-Bretagne ; de développer les liens d'amitié entre tous les peuples celtes ».

Pour Alain Déniel, la ligne du parti évolue beaucoup lors de son existence. Initialement « régionaliste étroit et conservateur », le groupe s'oriente selon lui vers un fédéralisme de droite, avant de s'ouvrir à d'autres lignes comme celles du nationalisme breton, du panceltisme, puis du fédéralisme international. La doctrine suivie par le parti est ainsi un « ensemble composite et n'a jamais été bien défini »[1].

Organisation[modifier | modifier le code]

François Debeauvais en 1920, puis Olier Mordrel en 1922 sont les présidents de l'Unvaniez Yaouankiz Vreiz. En 1928, cette organisation devient le Parti autonomiste breton.

Source[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Déniel 1976, p. 79.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :