Unterweissbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterweissbach
Unterweißbach
Unterweissbach
Blason de Unterweissbach
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Drapeau du Land de Thuringe Thuringe
Arrondissement
(Landkreis)
Saalfeld-Rudolstadt
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
3
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Heinz Rudolph
Code postal 98744
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
16 0 73 094
Indicatif téléphonique 036730
Immatriculation SLF
Démographie
Population 833 hab. (31 décembre 2009)
Densité 63 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 37′ 00″ nord, 11° 09′ 54″ est
Altitude 330 m
Superficie 1 314 ha = 13,14 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Unterweissbach
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Unterweissbach
Liens
Site web www.unterweissbach.de

Unterweissbach est une commune d'Allemagne située en Thuringe dans l'arrondissement de Saalfeld-Rudolstadt. Elle appartient à la communauté d'administration de la vallée moyenne de la Schwarza, dont le chef-lieu est Sitzendorf. Elle comprenait 856 habitants au .

Géographie[modifier | modifier le code]

Unterweissbach est un village s'étendant le long d'une route de trois kilomètres dans la vallée de la Lichte, profonde de 200 mètres. Le barrage de Leibis-Lichte, qui est le troisième barrage par ordre de grandeur de Thuringe, se trouve au sud de la commune. La montagne de Quittelsberg, qui mesure 709 mètres, se trouve à deux kilomètres au sud-est du village.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers documents écrits évoquent la fondation du village en 1394 et le hameau de Quelitz qui en dépend est, quant à lui, fondé en 1370.

Ce village est fameux par sa manufacture de porcelaine, connue dans l'Europe entière, et fondée par Hermann Jost en 1882. La manufacture d'Unterweissbach devient ensuite en 1908 une partie de la manufacture de Schwarzbourg, fondée par Max Adolf Pfeiffer (1875-1957). Elle atteint alors jusqu'à la veille de la Seconde Guerre mondiale le sommet de sa popularité. Rachetée par Heinz Schaubach qui l'associe à la manufacture de Wallendorf et lui redonne une bonne santé économique jusqu'à sa nationalisation en 1953[1]. Après la réunification en 1990, l'atelier prend une nouvelle dimension et vend ses produits à l'échelle internationale.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :