Unterseeboot type UC III

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot type UC III
Image illustrative de l’article Unterseeboot type UC III
U-Boot de type UC III le SM UC 93
Caractéristiques techniques
Type Submersible côtier mouilleur de mines
Longueur 56,10 m
(Coque pressurisée: 42,20 mètres)
Maître-bau 5,54 m
(Coque pressurisée : 3,65 mètres)
Tirant d'eau 3,76 m
Tirant d'air 4,22 m
Déplacement 474 t (surface)
560 t (plongée)
Tonnage 730 t
Propulsion Transmission par 2 arbres
2 x moteurs diesel 6 cylindres, 580–600 ch (433–447 kW)
1 x moteur électrique Siemens-Schuckert, 770 ch (574 kW)
Puissance 600 ch (surface)
770 ch (plongée)
Vitesse 11,5 nœuds (21,30 km/h) en surface
6,6 nœuds (12,22 km/h) en plongée
Profondeur 75 m
Caractéristiques militaires
Armement 3 tubes lance-torpilles de 45 cm (2 en proue, 1 en poupe)
7 torpilles
14 mines type UC200 dans 6 tubes internes de 1 m
1 canon de 8.8 cm SK L/30 (230 coups)
Rayon d’action 9 850 milles nautiques à 7 nœuds (18 240 km à 12,96 km/h) en surface
40 milles nautiques à 4,5 nœuds (74 km à 8,3 km/h) en plongée
Autres caractéristiques
Équipage 32 hommes
Histoire
Constructeurs Blohm & Voss à Hambourg
A servi dans War Ensign of Germany (1903-1918).svg Kaiserliche Marine
Période de
construction
1916–1918
Période de service 1918–1919
Navires construits 59
Navires prévus 113
Navires annulés 54
Navires en activité 25
Navires perdus 1

Le Unterseeboot type UC III était une classe de sous-marins côtiers (Unterseeboot) mouilleur de mines construite en Allemagne pour la Kaiserliche Marine pendant la Première Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

Les navires étaient à double coque avec une meilleure tenue en mer par rapport au type UC II. Sa manœuvrabilité et ses capacités étaient meilleures que son prédécesseur, alors que la stabilité sous-marine a été réduite.

D'un déplacement de 474 tonnes en surface et de 560 à 582 t en immergé, les U-Boots de type UC II étaient armés de canons de pont, de 7 torpilles et jusqu'à 14 mines type UC200.

Un total de 113 sous-marins de type UC III ont été commandés par la marine impériale allemande, mais seulement 25 U-Boote ont été achevés avant l'armistice avec l'Allemagne en 1918. De ce nombre, 16 U-Boote ont effectivement servi pendant la guerre. 54 ordres de construction ont été annulés en 1918, tandis que 34 U- Boote n'ont jamais été achevés et ferraillés dans les chantiers navals.

Quelques U-Boote ont été améliorés en 1918 pour avoir un canon de 105 mm approvisionné de 150 coups.

Liste des sous-marins type UC III[modifier | modifier le code]

Un total de 25 sous-marins de type UC III ont été construits, donc 16 pour la marine impériale allemande.

En service dans la Kaiserliche Marine (marine impériale allemande)[modifier | modifier le code]

Bateaux Nbr Chantier naval N° fabrique Construction
UC-90 à UC-105 16 Blohm & Voss, Hambourg 323 à 339 1916 - 1918

Terminé après l'armistice et remis aux Alliés[modifier | modifier le code]

Bateaux Nbr Chantier naval N° fabrique Construction
UC-106 à UC-114 8 Blohm & Voss, Hambourg 340 à 348 1916 - 1918

Ferraillé avant achèvement[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Erich Gröner, Deutsche Kriegsschiffe 1815-1945, Vol III, p. 62–4
  • (en) Paul E. Fontenoy, Submarines: An Illustrated History of Their Impact, ABC-CLIO, , 100–101 p. (ISBN 1-85109-563-2)
  • (en) Dwight R. Messimer, Verschollen : World War I U-boat losses, Annapolis, Maryland, Naval Institute Press, (ISBN 978-1-55750-475-3, OCLC 231973419)

Liens externes[modifier | modifier le code]