Unterseeboot type UC II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unterseeboot type UC II
Image illustrative de l'article Unterseeboot type UC II
2 U-Boote de type UC II le long du ravitailleur austro-hongrois Amphitrite à Gjenovic dans les bouches de Kotor, dans la mer Adriatique
Caractéristiques techniques
Type Submersible côtier mouilleur de mines
Longueur 49,35 m
(coque pressurisée : 39,30 mètres)
Maître-bau 5,22 m
(coque pressurisée : 3,65 mètres)
Tirant d'eau 3,68 m
Tirant d'air 3,78 m
Déplacement 417 t (surface)
493 t (plongée)
Tonnage 545 t
Propulsion Transmission par 2 arbres
2 × moteurs diesel 6 cylindres, 500–600 ch (373–447 kW)
1 × moteur électrique Siemens-Schuckert, 450–550 ch (336–410 kW)
Puissance 500 ch (surface)
460 ch (plongée)
Vitesse 11,6 nœuds (21,48 km/h) en surface
7,0 nœuds (12,96 km/h) en plongée
Profondeur 50 m
Caractéristiques militaires
Armement 3 tubes lance-torpilles de 45 cm (2 en proue, 1 en poupe)
7 torpilles
18 mines type UC200 dans 6 tubes internes de 1 m
1 canon de 8.8 cm SK L/30 (133 coups)
Rayon d’action 9 430 milles nautiques à 7 nœuds (17 464 km à 12,96 km/h) en surface
55 milles nautiques à 4 nœuds (101 km à 7,4 km/h) en plongée
Autres caractéristiques
Équipage 26 hommes
Histoire
Constructeurs Blohm & Voss à Hambourg
AG Weser à Brême
AG Vulcan à Hambourg
Germaniawerft à Kiel
Kaiserliche Werft à Danzig
A servi dans War Ensign of Germany (1903-1918).svg Kaiserliche Marine
Période de
construction
1916–1918
Période de service 1916–1918
Navires construits 64
Navires prévus 64
Navires en activité 64
Navires perdus 46
Navires préservés 1916–1918

Le Unterseeboot type UC II était une classe de sous-marins côtiers (Unterseeboot) mouilleur de mines construite en Allemagne pour la Kaiserliche Marine pendant la Première Guerre mondiale.

De par le nombre de vaisseaux ennemis détruits, les U-Boots de type UC II sont la conception de sous-marin la plus titrée de l'histoire: selon les estimations modernes, ils ont coulé plus de 1 800 navires ennemis[1].

Conception[modifier | modifier le code]

Les navires étaient à double coque avec une meilleure tenue en mer par rapport à l'UC.

D'un déplacement de 417 tonnes, Les U-Boots de type UC II étaient armés de canons de pont, de 7 torpilles et jusqu'à 18 mines type UC200.

Quelques U-Boote ont été améliorés en 1918 pour avoir un canon de 105 mm approvisionné de 120 coups.

Liste des sous-marins type UC II[modifier | modifier le code]

Un total de 64 sous-marins de type UC II ont été construits.

Bateaux Nbr Chantier naval N° fabrique Construction
UC-16 à UC-24 9 Blohm & Voss, Hambourg 266 à 274 1915 - 1916
UC-25 à UC-33 9 AG Vulcan, Hambourg 64 à 72 1915 - 1916
UC-34 à UC-39 6 Blohm & Voss, Hambourg 275 à 280 1915 - 1916
UC-40 à UC-45 6 AG Vulcan, Hambourg 73 à 78 1915 - 1916
UC-46 à UC-48 3 AG Weser, Brême 256 à 258 1915 - 1916
UC-49 à UC-54 6 Germaniawerft, Kiel 265 à 270 1916
UC-55 à UC-60 6 Kaiserliche Werft, Danzig 37 à 42 1916
UC-61 à UC-64 4 A.G. Weser, Brême 259 à 262 1916
UC-65 à UC-73 9 Blohm & Voss, Hambourg 281 à 289 1916
UC-74 à UC-79 6 AG Vulcan, Hambourg 79 à 84 1916 - 1917

Kaiserliche Marine (marine impériale allemande)[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Conway's All the World's Fighting Ships 1906–1922
  • (en) Paul E. Fontenoy, Submarines: An Illustrated History of Their Impact, ABC-CLIO, , 100–101 p. (ISBN 1-85109-563-2)
  • (en) Dwight R. Messimer, Verschollen: World War I U-boat losses, Annapolis (Maryland), Naval Institute Press, (ISBN 978-1-55750-475-3, OCLC 231973419)

Liens externes[modifier | modifier le code]