Unterseeboot 110 (1940)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Unterseeboot 110.
Unterseeboot 110
Image illustrative de l'article Unterseeboot 110 (1940)
U-110 lors de sa capture

Autres noms U-110
Type U.Boot de type IX.B
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938-1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval AG Weser à Bremerhaven
N° de coque: 973
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Capturé avant de couler au large de l'Islande
Caractéristiques techniques
Longueur 76,50 m
(Coque pressurisée: 58,75 mètres)
Maître-bau 4,70 m
(Coque pressurisée: 4,40 mètres)
Tirant d'eau 4,70 m
Tirant d'air 4,90 m
Déplacement 1 051 t (surface)
1 178 t (plongée)
1 430 t (total)
Puissance 4 400 ch (surface)
1 000 ch (plongée)
Vitesse 18,2 nœuds (surface)
7,3 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement 22 torpilles de 533 mm - 6 tubes (4 tubes d'étrave, 2 tubes à l'arrière
Un canon Utof 105 mm (110 obus)
44 mines TMA ou 66 mines TMB
Rayon d'action 12 000 nautiques à 10 nœuds (surface)
64 nautiques à 4 nœuds (plongée)
Carrière
Port d'attache Base sous-marine de Lorient (France)
Indicatif M 23 130
Localisation
Coordonnées 60° 22′ 01″ nord, 33° 12′ 00″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Océan Atlantique

(Voir situation sur carte : Océan Atlantique)
Unterseeboot 110
Unterseeboot 110

L'Unterseeboot 110 ( ou U-110) est un sous-marin allemand de la Kriegsmarine de la Seconde Guerre mondiale de type IXB, lancé le par les chantiers navals AG Weser de Bremerhaven. Sa base est Lorient et il appartient à la 2. Unterseebootsflottille. Son commandant est le Kapitänleutnant (lieutenant de vaisseau) Fritz-Julius Lemp (en)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Du au , il appareille de Kiel, en Allemagne, pour rejoindre Lorient, en France. Durant cette traversée de 20 jours, il patrouille jusqu'au sud de l'Islande, mais les tentatives pour couler deux navires alliés échouent à cause du manque d'entrainement de l'équipage. La seconde se solde même par l'explosion du canon de 105 mm, les servants ayant oublié d'ôter la tape de bouche du tube quand le sous-marin fit surface pour achever sa cible.

Du au , il effectue une nouvelle patrouille au sud de l'Islande. Il coule d'abord un bâtiment britannique puis attaque le convoi OB 318. Il torpille deux cargos à l'est du cap Farvel. Grenadé par le HMS Aubrietia, hors de combat, il doit faire surface. L'ordre d'abandon est donné ainsi que celui de sabordage, mais paniqué, l'équipage se jette à l'eau sous le feu du HMS Bulldog et du HMS Broadway sans respecter les consignes. Une équipe de prise britannique est envoyée à bord du U-110, toujours à flot, qui est remorqué[2].

Prise d'une Enigma[modifier | modifier le code]

La perte du sous-marin U 110 aurait pu être sans grande conséquence pour le déroulement de la guerre si la précieuse machine Enigma M3097, ses clés de chiffrement et ses codes n'étaient pas tombés intacts dans les mains de l'équipe de prise et avaient été embarqués à bord d'un destroyer britannique. Aussitôt informée l'Amirauté britannique impose un black-out total. Le président américain Roosevelt ne sera mis en courant de l'opération Primerose qu'en janvier 1942 (décodage des codes secrets de la Kriegsmarine), également désignée sous le nom de code « Ultra ».

Le commandant Julius Lemp est probablement mort en tentant de terminer le sabordage. Le U-110 coule peu après par 60° 22′ N, 33° 12′ O, effaçant ainsi toute trace de sa capture.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Kptlt. Fritz-Julius Lemp 9 mars 1941 Kiel 29 mars 1941 Lorient 21 jours 8 078
2 Kptlt. Fritz-Julius Lemp 15 avril 1941 Lorient 9 mai 1941 Coulé 49 jours 16 644
Total 46 jours 18 824 t

Note : KrvKpt. = Korvettenkapitän - Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-110 a opéré avec les Wolfpacks (meutes de loup) durant sa carrière opérationnelle:

  1. West (9 mai 1941 - 9 mai 1941)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

  • L'Unterseeboot 110 a coulé 3 navires pour un total de 10 149 tonneaux et a endommagé 2 navires marchands pour un total de 8 675 tonneaux au cours de ses 2 patrouilles (46 jours en mer).
Date Navire Nationalité Tonnage Fait[3]
16 mars 1941 Erodana Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 6 207 Endommagé
23 mars 1941 Siremalm Drapeau de la Norvège Norvège 2 468 Endommagé
27 avril 1941 Henri Mory Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 2 564 Coulé
9 mai 1941 Bengore Head Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 2 609 Coulé
9 mai 1941 Esmond Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 4 976 Coulé

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ' Fritz-Julius Lemp ',sur le site u-boote.fr, consulté le 31 décembre 2013
  2. ' Capture du U-110 par le HMS BULLDOG H91 ',sur le site mille-sabords.com, consulté le 31 décembre 2013
  3. http://uboat.net/boats/u110.htm

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Patrick de Gmeline, Sous-marins allemands au combat : document, Paris, le Grand livre du mois, , 567 p., 25 cm (ISBN 978-2-7028-1512-0, OCLC 468204737, notice BnF no FRBNF36983252), p. 225-228
  • Wolfgang FRANK (trad. Jean VEITH), U-boote contre les marines alliées : 2. vers la défaite 42-45 [« Die wölfe und der Admiral »], Paris, J’ai Lu, coll. « J’ai Lu leur aventure » (no A94/95), (1re éd. 1956), 384 p., poche
    Après l'entrée en guerre des USA, le panorama de la guerre change jusqu'à la défaite de mai 1945.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]