Université de Caroline du Nord à Chapel Hill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Université de Caroline du Nord à Chapel Hill
The "Old Well", center of campus, University of North Carolina, Chapel Hill.jpg

Old Well à UNC

Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
University of North Carolina at Chapel Hill
Universitas Carolinae Septentrionalis
Régime linguistique
Fondateur
Localisation
Campus
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Caroline du Nord
voir sur la carte de Caroline du Nord
Red pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
29 278
Enseignants-chercheurs
1 936
Divers
Devise
Lux Libertas
(Lumière, Liberté)
Membre de
Site web

L'université de Caroline du Nord à Chapel Hill (en anglais : University of North Carolina at Chapel Hill, en abrégé UNC-Chapel Hill) est une grande université publique de recherche nord américaine, située à Chapel Hill (Caroline du Nord).

Constituant le plus grand et le plus sélectif des six campus de l'Université de Caroline du Nord, UNC Chapel Hill est considérée parmi les meilleurs universités publiques du pays (connus sous le nom de Public Ivies). Elle compte aussi parmi les universités les plus renommées du monde.

L'université est membre de l'Association of American Universities, une association qui, depuis 1900, regroupe les universités de recherches d'élite d'Amérique du Nord.

UNC Chapel Hill a une histoire très forte dans le domaine sportif, en particulier en basket-ball. Leur équipe de basket, les North Carolina Tar Heels sont rivaux avec la prestigieuse Université de Duke, et ont fourni de nombreux athlètes olympiques aux équipes des États-Unis.

Avec l'université Duke à Durham et l'université d'État de Caroline du Nord à Raleigh, l'université constitue le Research Triangle Park, le deuxième centre de recherche de techniques avancées des États-Unis derrière la Silicon Valley.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondée le 11 décembre 1789, la première pierre a été posée le 12 octobre 1793, à côté des ruines d'une chapelle choisie pour son emplacement central au niveau de l'État[1]. Avec un enseignement ayant commencé en 1795, UNC est la plus ancienne université publique des États-Unis et la seule à délivrer des diplômes au XVIIIe siècle[2],[3].

Ce fut la première université publique aux États-Unis à admettre des étudiants (dès 1795) et à décerner des diplômes d'études supérieures (dès 1798).

Le journal étudiant The Daily Tar Heel a remporté de nombreux prix nationaux pour collegial medias, tandis que la radio étudiante WXYC fut la première radio diffusée sur internet.

L'utilisation des couleurs bleu et blanc de l'école de Caroline remonte aux réunions littéraires dialectiques et philanthropiques, créées en 1795. L'université a également une tradition d'auto-gouvernance des élèves régi par un code d'honneur. La mascotte de l'UNC est un bélier nommé Ramses.

Personnalités liées à l'université[modifier | modifier le code]

Étudiants[modifier | modifier le code]

Enseignants[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) William D. Snider, Light on the Hill: A History of the University of North Carolina at Chapel Hill, Chapel Hill, NC, UNC Press, , relié (ISBN 978-0-8078-2023-0, LCCN 91050789, lire en ligne), p. 13, 16, 20
  2. Snider, William D. (1992), p. 29, 35.
  3. (en) « C. Dixon Spangler Jr. named Overseers president for 2003–04 », Harvard University Gazette, Cambridge, MA,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :