Université technique de Prague

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Université technique de Prague
CVUT Karlovo namesti.jpg
Histoire et statut
Fondation
Type
Forme juridique
Vysoká škola (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom officiel
České vysoké učení technické v Praze
Régime linguistique
Recteur
prof. Ing. Petr Konvalinka (cs), CSc.
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte d’Europe
voir sur la carte d’Europe
Red pog.svg
Localisation sur la carte de République tchèque
voir sur la carte de République tchèque
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Prague
voir sur la carte de Prague
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
22 698
Enseignants
1 917
Divers
Devise
Scientia est potentia (Latin)
Membre de
Site web
Le Polytechnikum, dessin au crayon.

L'université technique de Prague (en tchèque, České Vysoké Učení Technické v Praze, littéralement École supérieure technique de Prague), fondée en 1707, est le plus ancien établissement d'enseignement supérieur technique d'Europe centrale et le plus ancien « non militaire » en Europe.

Malgré un statut public, l'université technique de Prague sélectionne chaque année ses nouveaux élèves par un concours d'admission ou sur leurs résultats au baccalauréat. En 2020, le personnel de l'école s'élève à environ 3 300 personnes et l'université accueille près de 23 000 étudiants tchèques et étrangers.

Les locaux sont situés principalement dans le quartier de Dejvice et près de la place Charles (Karlovo Naměstí).

Histoire[modifier | modifier le code]

La région de Prague était le cœur industriel de l'empire continental des Habsbourg, il était donc nécessaire de former des ingénieurs et des techniciens.

En 1705, Christian Josef Willenberg demande à l'empereur l'autorisation d'enseigner « l'art de l'ingénierie ». Le , Joseph Ier envoie à la Diète des États du royaume de Bohême un « rescrit » qui confirme son accord. Cette date marque la fondation de l'école.

En 1798 l’école est réformée sur le modèle de l'École polytechnique de Paris.

L'école participe aux échanges d'étudiants et aux coopérations de chercheurs dans le réseau européen TIME.

Classements[modifier | modifier le code]

L’école est classé selon la note QS World University Rankings (2016) qui classe plus de 4 200 universités et hautes écoles mondiales

  • à la 51 - 100 place dans le domaine « Ingénierie civile et structurelle » (Civil and Structural Engineering).
  • à la 151 - 200 place dans le domaine « Ingénierie mécanique», « science de l'information », « ingénierie électrique » et « Physique et Astronomie » (Mechanical Engineering, Computer Science and Information Systems, Electrical Engineering et Physics and Astronomy)
  • à la 201 - 250 place dans le domaine « Mathématiques ».

Personnalités y ayant étudié ou enseigné[modifier | modifier le code]

  • František Běhounek, scientifique en radiologie, explorateur et écrivain.
  • Stanislav Bechyně.
  • Josef Božek.
  • Christian Doppler, mathématicien et physicien.
  • František Faltus.
  • Viktor Felber.
  • František Josef Gerstner, mathématicien, physicien et pionnier du chemin de fer.
  • František Antonín Linhart Herget.
  • Michal Hladik.
  • Josef Hlávka.
  • Zdeněk Holub.
  • Otakar Husák, diplômé de Université technique de Prague, chimiste, général, légionnaire tchécoslovaque en Russie et en France, combattant de Zborov et Terron, président du bureau militaire du président Masaryk, ministre de la Défense, premier directeur de l’usine Explosia Semtín, prisonnier des camps de concentration Dachau et Buchenwald, directeur de Synthesia Semtín (1945–1948), prisonnier politique (Pankrác, Mírov 1950–1956) [1]
  • Gustav Jaumann, pionnier de la mécanique des milieux continus.
  • Eva Jiřičná, architecte.
  • František Klokner.
  • Karel Kořistka.
  • František Křižík.
  • Ladislav Lábus, professeur à la faculté d'architecture
  • Karel Vítězslav Mašek, peintre et architecte
  • Vladimír Prelog.
  • Ivan Puluj.
  • Josef Stránský.
  • Antonín Svoboda.
  • Zdeněk Trnka.
  • Christian Josef Willenberg.
  • Jan Zvoníček.
  • Radko Sáblík

Organisation[modifier | modifier le code]

L'université comporte 8 facultés :

  • Faculté d'architecture.
  • Faculté de génie civil.
  • Faculté de mécanique.
  • Faculté d'électrotechnique, d'électronique et d'informatique.
  • Faculté des sciences physiques et de l'atome.
  • Faculté des transports.
  • Faculté des sciences biomédicales.
  • Faculté des technologies de l'information.

L'université comporte en outre deux instituts d'éducation supérieure :

  • L'Institut Klokner.
  • L'Institut Masaryk.

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (CS) PRECLÍK Vratislav. Masaryk a legie (Масарик и Легии), Ваз. Книга, váz. kniha, 219 str., vydalo nakladatelství Paris Karviná, Žižkova 2379 (734 01 Karviná-Mizerov, CZ) ve spolupráci s Masarykovým demokratickým hnutím (изданная издательством «Пари Карвина», «Зишкова 2379» 734 01 Карвин, в сотрудничестве с демократическим движением Масаpика, Прага) , 2019, (ISBN 978-80-87173-47-3), str. 16 – 70, 150-157

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :