Université norvégienne de sciences et de technologie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université norvégienne de sciences et de technologie
Logo de la NTNU
Logo de la NTNU
Devise Kunnskap for en bedre verden
(La connaissance pour un monde meilleur)
Nom original Norges Teknisk-Naturvitenskapelige Universitet
Informations
Fondation 1910 Norges tekniske høgskole (NTH)
1968 Universitetet i Trondheim (UNIT)
1996 NTNU
2016 Statut actuel
Type Université publique
Régime linguistique norvégien, anglais
Budget NOK 7.6 Mrd (en 2016)[1]
Localisation
Coordonnées 63° 25′ 10″ nord, 10° 24′ 09″ est
Ville Trondheim, Gjøvik, Ålesund
Pays Drapeau de la Norvège Norvège
Campus Dragvoll, Elgeseter, Gjøvik, Gløshaugen, Kalvskinnet, Lerkendal-Valgrinda, Moholt, Olavskvartalet, Rotvoll, Solsiden, Tunga, Tyholt, Øya, Ålesund
Direction
Recteur Gunnar Bovim (depuis 2013)
Chiffres clés
Personnel 6 700 (en 2016)[1]
Étudiants 39 000 (en 2016)[1]
Divers
Affiliation CESAER
Site web (no) www.ntnu.no

L'Université norvégienne de sciences et de technologie, plus connue sous ses initiales norvégiennes NTNU (du norvégien Norges teknisk-naturvitenskapelige universitet), dont l'administration principale est située à Trondheim, en Norvège, est une université publique fondée en 1996.

Histoire[modifier | modifier le code]

Photo aérienne du NTH vers 1930.
Voir l’image vierge
Localisation des villes où est présente la NTNU.

La NTNU est née en 1996 du regroupement de six institutions:

  • Institut norvégien de technologie (Norges tekniske høgskole, NTH),
  • Collège des sciences et des arts (Den allmennvitenskapelige høgskole, AVH),
  • Muséum d'histoire naturelle et d'archéologie (Vitenskapsmuseet, VM),
  • Faculté de médecine (Det medisinske fakultet, DMF),
  • Académie des Beaux-Arts de Trondheim (Kunstakademiet i Trondheim),
  • Conservatoire de musique de Trondheim (Musikkonservatoriet i Trondheim).

Avant 1996, NTH, AVH, DMF et VM formaient ensemble l'université de Trondheim (UNIT), une structure peu centralisée.
En 2014, le gouvernement lance un appel aux suggestions dans le but est d’améliorer le fonctionnement et de diminuer les coûts liés à l'éducation supérieure. Dans ce contexte, la NTNU, l'institut universitaire de Sør-Trøndelag (Høgskolen i Sør-Trøndelag, HiST), l'institut universitaire de Gjøvik (Høgskolen i Gjøvik, HiG) et l'institut universitaire de Ålesund (Høgskolen i Ålesund, HiÅ) proposent leur fusion en 2015 qui devient effective dès le 1er janvier 2016. L’ensemble conserve les noms et l’identité visuelle de la NTNU. HiG et HiÅ deviennent respectivement NTNU à Gjøvik et NTNU à Ålesund et la NTNU prè-2016 et HiST deviennent NTNU à Trondheim. La réorganisation se poursuit au cours des années suivantes.

Campus[modifier | modifier le code]

La NTNU se situe sur divers campus à travers Trondheim, Gjøvik et Ålesund[2], les deux principaux étant Gløshaugen, pour les sciences et l'ingénierie, et Dragvoll, pour les sciences humaines, tous deux situés à Trondheim. Parmi les autres campus on trouve notamment Tyholt pour les technologies de la mer, Øya pour la médecine, et Solsiden au centre ville de Trondheim, où se situe l'Académie des beaux-arts.
La NTNU gère également le muséum d'histoire naturelle et d'archéologie de Trondheim qui présente au public trois domaines de recherches : l'histoire naturelle, l'histoire culturelle et l'archéologie.

Formations et recherche[modifier | modifier le code]

Le bâtiment d’administration principale de la NTNU, situé sur le campus de Gløshaugen, à Trondheim.

La NTNU offre plus de 400 programmes d'études, de la licence au doctorat (PhD), dont 40 master enseignés en anglais.

Liste des facultés[modifier | modifier le code]

La NTNU est composée de 8 facultés et du muséum universitaire, formant un ensemble de 56 départements.[3]

Faculté d'architecture et de design
  • Académie des beaux-arts de Trondheim
  • Département de design
  • Département d'architecture et technologie
  • Département d'architecture et d'aménagement
Faculté des lettres
  • Département de philosophie et d'études des religions
  • Département d'études de l'histoire
  • Département d'études des arts et des médias
  • Département de musique
  • Département des langues et de littérature
  • Département d'études culturelles interdisciplinaires
Faculté des technologies de l'information et génie électrique
  • Département de science générale
  • Département d'informatique
  • Département des systèmes électroniques
  • Département de génie électrique
  • Département des TIC et des sciences naturelles
  • Département de sécurité de l'information et des technologies de communication
  • Département des sciences mathématiques
  • Département de génie cybernétique
Faculté d'ingénierie
  • Département de génie énergétique et des procédés
  • Département des techniques de la mer
  • Département de géoscience et du pétrole
  • Département de génie civil et environnemental
  • Département de génie des structures
  • Département de génie mécanique et industriel
  • Département des opérations maritimes et de génie civil
  • Département de manufacture et de génie civil
Faculté de médecine et des sciences de la santé
  • Département de science de la santé Gjøvik
  • Département de science de la santé Ålesund
  • Institut Kavli pour les systèmes neurosciences
  • Département de recherche sur le cancer et de médecine moléculaire
  • Département de laboratoire médicale et de la santé de l'enfant et de la femme
  • Département de neuromédecine et de science du mouvement
  • Département de santé mentale
  • Département de santé publique et du soin infirmier
  • Département de circulation et d'imagerie médicale
Faculté des sciences naturelles
Le bâtiment des siences naturelles, sur le campus de Gløshaugen.
  • Département de biologie
  • Département de science biologique Ålesund
  • Département de biotechnologie et science alimentaire
  • Département de science biomédical de laboratoire
  • Département de physique
  • Département de chimie
  • Département de chimie industrielle
  • Département de science et génie des matériaux
Faculté des sciences sociales et éducatives
Le campus de Dragvoll, à Trondheim.
  • Département de géographie
  • Département de pédagogie
  • Département d'éducation et de formation continu
  • Département du travail social
  • Département de sociologie et de science politique
  • Département de psychologie
  • Département d'anthropologie sociale
Faculté d'économie et de management
  • NTNU Ecole de commerce
  • Département de commerce international
  • Département d'économie industrielle et de techniques de management
  • Département d'économie
NTNU Muséum Universitaire
  • Département d'histoire naturelle
  • Département d'archéologie et d'histoire culturelle

Recherche[modifier | modifier le code]

La NTNU compte plus de 120 laboratoires de recherche[1] et collabore très étroitement avec l'organisation de recherche norvégienne SINTEF. Ces principaux secteurs de recherche stratégiques sont l’énergie, la santé, le secteur maritime et le développement durable.[4] La NTNU possède également deux bureaux à Bruxelles[5] et à Tokyo[6] (en collaboration avec l’université de Bergen), pour renforcer sa participation dans des projets de recherche du conseil européen de la recherche (par exemple Horizon 2020) et les collaborations entres les universités norvégiennes et japonaise, respectivement.

Classements internationaux[modifier | modifier le code]

Classement 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Classement de Shangai[7] 201-300 201-300 201-300 201-300 201-300 101-150 101-150
Times Higher Education World University Rankings[8] 251-275 251-275 251-275 276-300 351-400 251-300
Webometrics[9] 202
Classement mondial des universités QS[10] 289 251 246 254 259
Center for World University Rankings (CWUR)[11] 286 243 270
CWTS Leiden Ranking[12] 240 240 287 331 303 233
Nature index (secteur académique)[13],[N 1] 416 389 375 337

Personnalités[modifier | modifier le code]

Enseignants[modifier | modifier le code]

Edvard Moser, May-Britt Moser et John O'Keefe, co-lauréats du prix Nobel 2014 de physiologie ou médecine (décembre 2014).

Élèves[modifier | modifier le code]

Organisations étudiantes[modifier | modifier le code]

La ville de Trondheim compte une population étudiante très importante qui marque la vie de la cité.

La plus connue parmi les organisations étudiantes est Studentersamfundet i Trondheim, aussi connue sous le surnom de « maison rouge et ronde » d'après le bâtiment qui abrite ses locaux. Studentersamfundet organise tous les deux ans le festival culturel le plus important de Norvège, UKA, et le festival international étudiant de Trondheim, Festival international étudiant à Trondheim (ISFiT), tous deux sous la responsabilité des étudiants. L'organisation possède également un cottage pour étudiants (Studenterhytta), en dehors de la ville près de la colline de Gråkallen, ainsi que de nombreux petits chalets (hytter) à la disposition des étudiants qui souhaitent passer quelques jours en contact avec la nature.

Le club des sports, NTNUI, regroupe de nombreux membres dans diverses disciplines, les principales étant la course d'orientation, le ski de fond et le télémark.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce classement ne tient compte que des publications scientifiques.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « NTNU en chiffres sur le site officiel de la NTNU » (consulté le 15 janvier 2017).
  2. (en) « Liste des campus sur le site officiel de la NTNU » (consulté le 15 janvier 2017).
  3. (en) « Liste des facultés sur le site officiel de la NTNU » (consulté le 15 janvier 2017).
  4. (en) « Secteurs de recherche stratégiques sur le site officiel de la NTNU » (consulté le 15 janvier 2017).
  5. (en) « Bureau à Bruxelles sur le site officiel de la NTNU » (consulté le 15 janvier 2017).
  6. (en) « Bureau à Tokyo sur le site officiel de la NTNU » (consulté le 15 janvier 2017).
  7. (en) « NTNU - Shanghai Ranking - 2016 » (consulté le 12 décembre 2016).
  8. (en) « NTNU - THE World University Rankings » (consulté le 12 décembre 2016).
  9. (en) « NTNU - Ranking Web of Universities » (consulté le 12 décembre 2016).
  10. (en) « NTNU - QS World University Rankings » (consulté le 12 décembre 2016).
  11. (en) « NTNU - CWUR 2016 » (consulté le 12 décembre 2016).
  12. (en) « CWTS Leiden Ranking 2016 » (consulté le 12 décembre 2016).
  13. (en) « Nature Index - 2016 tables: institutions - academic » (consulté le 12 décembre 2016).
  14. a et b (en) « Prix Nobel 2014 de physiologie ou médecine sur le site officiel des prix Nobel » (consulté le 12 décembre 2016).
  15. (en) « Prix Nobel 1968 de chimie sur le site officiel des prix Nobel » (consulté le 12 décembre 2016).
  16. (en) « Prix Nobel 1973 de physique sur le site officiel des prix Nobel » (consulté le 12 décembre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]