Université nationale Académie Mohyla de Kiev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Université nationale « Académie Mohyla de Kiev »
Image illustrative de l'article Université nationale Académie Mohyla de Kiev
Nom original Національний університет "Києво-Могилянська Академія"
Informations
Fondation 1632, 1991 (reétablie)
Fondateur Pierre Mohyla
Type Université publique
Régime linguistique Ukrainien et anglais
Localisation
Coordonnées 50° 27′ 52″ N 30° 31′ 11″ E / 50.46444, 30.51981 ()50° 27′ 52″ Nord 30° 31′ 11″ Est / 50.46444, 30.51981 ()  
Ville Kiev
Pays Ukraine Ukraine
Direction
Président Serhiy Kvit
Chiffres clés
Étudiants 3 000
Divers
Affiliation AUE
Site web www.ukma.kiev.ua/

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

(Voir situation sur carte : Ukraine)
Université nationale « Académie Mohyla de Kiev »

L’université nationale « Académie Mohyla de Kiev », NaUKMA (Ukrainien: Національний університет «Києво-Могилянська академія», Natsional'nyi universytet "Kyyevo-Mohylians'ka akademiya", НаУКМА), située à Kiev, en Ukraine est l'une des principales universités ukrainiennes. L'Académie de Kiev, le prédécesseur de l'université, a été fondée en 1632, ce qui en fait le plus vieil établissement d'enseignement supérieur à Ukraine. L'université actuelle est localisée sur le site de l'Académie dans le quartier ancien de Podil. Elle a été réorganisée en 1991, et l'enseignement débutait l'année suivante. NaUKMA a le plus haut niveau d'accréditation du ministère de l’Éducation et de Science d'Ukraine[1], et est membre actif d'associations internationales d'université, comme l'Association des universités européennes[2],[3]. L'université est bilingue (ukrainien, anglais).

Avec autour de 3 500 étudiants, NaUKMA est une université à taille humaine à l'échelle de l'Ukraine. Ses examens d'entrée sous forme de QCM sont extrêmement compétitifs. Les anciens élèves de l'Académie Mohyla de Kiev ont joué un rôle formateur dans la vie intellectuelle et spirituelle de l'Ukraine et de la Russie aux XVIIe et XVIIIe siècles[4]. Parmi les anciens élèves les plus notables étaient le hetman Ivan Mazepa, le philosophe Hryhori Skovoroda et l'esprit universel Mikhaïl Lomonossov.

Facultés[modifier | modifier le code]

Façade de l'université.
  • Faculté des sciences économiques
  • Faculté des sciences naturelles
  • Faculté des sciences humaines
  • Faculté des sciences jurisprudent
  • Faculté des sciences et des technologies sociaux
  • Faculté d'informatique

Histoire[modifier | modifier le code]

L'Académie Mohyla de Kiev, orthodoxe, était l'une des écoles les plus anciennes d'Europe de l'Est. L'Académie a été fondée en 1615 par la Fraternité de Kiev. En 1632 la Fraternité de Kiev et les écoles de la Laure de Petchersk ont fusionné dans le Collegium Mohyla de Kiev (Collegium Kijovense Mohileanum). Le Collegium a reçu le nom de Pierre Mohyla, partisan de standards éducatifs occidentaux. En 1658, sous les termes du Traité d'Hadiatch le Collegium a obtenu le statut d'Académie, similaire à l'Académie de Cracovie. Après les accords instituant la souveraineté des tsars de Russie sur l'Ukraine, ce statut a été reconnu en 1694 par le tsar Ivan V, réaffirmé par Pierre Ier en 1701.

L'Académie a formé l'élite ukrainienne, politique et intellectuelle aux XVIIe et XVIIIe siècles, et elle a été reconnue à travers l'Europe de l'Est avec les étudiants venant de Pologne, Russie, Biélorussie, Moldavie, Serbie, Bulgarie et Grèce. Les admissions étaient ouvertes à toutes les classes sociales. Grâce à la qualité exceptionnelle de l'apprentissage des langues, ses étudiants ont souvent continué leur éducation à l'étranger: beaucoup d'entre eux se sont convertis de l'orthodoxie au catholicisme. Cependant, à leur retour, ils sont revenus à leurs racines orthodoxes pour occuper des postes importants dans le clergé ou l'université. De cette façon, l'Académie a joué un rôle important dans la transmission des idées de la Renaissance d'Europe de l'Ouest vers l'Ukraine et la Russie.

Hetmans des Cosaques Zaporogues, les dirigeants militaires ukrainiens ont soutenu activement l'Académie Mohyla de Kiev. L'école a prospéré sous le terme du hetman Ivan Mazepa, un ancien élève.

Considéré comme un foyer de libertés potentiellement dangereux, l'Académie a été fermée en 1817 par Alexandre Ier de Russie. En réponse, les anciens élèves de l'Académie ont fait de nombreuses pétitions infructueuses au tsar pour transformer l'Académie Mohyla de Kiev en université. En revanche, l'Académie de théologie de Kiev, institution purement cléricale, a été ouverte dans ces locaux en 1819. Contrairement à son prédécesseur, les admissions n'étaient ouvertes qu'aux enfants du clergé. Les positions clés étaient souvent attribuées aux anciens élèves du Séminaire de Saint-Pétersbourg.

La mosaïque sur de bâtiment de NaUKMA avec les symboles d'Union soviétique et les aphorismes de Lénine : « Étudier, étudier, étudier. .. » et « Le parti - l'esprit, l'honneur et la conscience de notre époque ». Cette mosaïque a remplacé l'image de Bible ouvert à l'Académie de théologie de Kiev.

Pendant l'ère soviétique, l'Académie de théologie de Kiev a été fermée, sa bibliothèque a été pillée, et l'église principale de l'école, la cathédrale Bohoyavlensky a été détruite. A son emplacement, une école militaire a été ouverte et aujourd'hui l'un des bâtiments d'université porte toujours une mosaïque d'un bateau militaire avec les mots de Lénine comme un souvenir du passé de l'école totalitaire.

Dans 1991, suivant la chute de l'URSS, l'Académie Mohyla de Kiev a été rétablie avec l'assistance de Vyacheslav Bryukhovetskiy, qui est devenu le premier recteur de NaUKMA. L'institution restaurée a eu pour modèle les degrés du baccalauréat universitaire et master d'Amérique du Nord, avec un système de crédits.

Le 24 août 1992, qui est aussi le jour de la fête de l'indépendance de l'Ukraine, les premiers étudiants ont été accueillis. NaUKMA a vu ses premiers six diplômés en 1995. Pour établir la continuité avec les racines de l'Académie, un centre de recherche sur le legs de l'Académie Mohyla de Kiev a été fondé[5]. NaUKMA a également inauguré la relance d'une autre institution éducative ukrainienne, l'historique Académie d'Ostrog. NaUKMA est la première université où les étudiants et les professeurs ont protesté ouvertement contre la fraude électorale massive pendant l'élection présidentielle ukrainienne de 2004. Un musée consacré à la Révolution orange a été ouvert à NaUKMA.

Réputation[modifier | modifier le code]

Selon le classement indépendant de 228 universités d'Ukraine établi par Compas, NaUKMA a été classée deuxième quant à la suffisance d'anciens élèves sur le marché de l'emploi d'Ukraine[6]. En 2007, le ministère de l’Éducation et la Science d'Ukraine et le Dzerkalo Tyzhnia, un journal national quotidien, classé NaUKMA à la troisième place parmi les universités ukrainiennes[7],[8]. La revue de Delovoy a classé l'École supérieure de commerce de l'Académie Mohyla de Kiev comme la meilleure d'Ukraine en 2007[9]. NaUKMA a été classé comme numéro quatre dans le classement "Top-200 Ukraine" dirigé par UNESCO en 2007[10]. NaUKMA loge souvent des visites de politiciens étrangers et nationaux. Parmi les derniers visiteurs étaient Jaap de Hoop Scheffer, Alejandro Toledo, David Kilgour et Jean Chrétien.

Étudiants célèbres[modifier | modifier le code]

Professeurs célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Makarij (Bulgakov), История Киевской Академии (« Histoire de l'Académie de Kiev »), Saint-Pétersbourg, 1843
  • Arkady Joukovsky, Contributions à l'histoire de l'Académie de Kiev (1615–1817) : Centre culturel et d'enseignement en Europe orientale, PH D diss., Sorbonne, 1975

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :