Université nationale Karpenko-Kary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Université nationale Karpenko-Kary
Logo KNUTKT.gif
Histoire et statut
Fondation
1904
Type
Université publique
Nom officiel
Київський національний університет театру, кіно і телебачення імені Івана Карпенка-Карого
Régime linguistique
Fondateur
Recteur
Alekseï Bezguine
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte d’Ukraine
voir sur la carte d’Ukraine
Red pog.svg
Chiffres-clés
Étudiants
1421
Enseignants
381
Divers
Site web

L'Université nationale de théâtre, de cinéma et de télévision Karpenko-Kary de Kiev (en ukrainien : Київський національний університет театру, кіно і телебачення імені Івана Карпенка-Карого, Kyïvski natsionalny ouniversitet teatra, kino i telebachenia imeni Ivana Karpenko-Karovo) est l'établissement public d'enseignement supérieur d'Ukraine qui forme à la création et à la gestion de production audiovisuelle, du cinéma, de l'animation et du multimédia. Fondée en 1904, elle prend en 1945 le nom de l'écrivain, dramaturge et acteur ukrainien Ivan Karpenko-Kary à l'occasion du centenaire de sa naissance.

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet de création d'une école musicale et dramatique appartient au compositeur et musicologue ukrainien Mykola Lyssenko, qui dépose une requête auprès du gouvernement en 1898. Le , le Ministère des affaires intérieures en définit la charte, mais à cause du manque de financement, l'établissement n'ouvrira ses portes que cinq ans plus tard, en septembre 1904. On installe l'école dans l'ancien manoir du médecin psychiatre Ivan Sikorski (1842-1919), au no 40 rue Bolchaïa Podvalnaïa (depuis 1977, rue Iaroslavov Val).

Le cursus s'étale initialement sur quatre années, puis se réduit à trois années. Les matières d'enseignement obligatoires sont l'expression artistique, la déclamation et la mise en scène. Les matières facultatives sont l'escrime, la danse, le maquillage, l'histoire du théâtre, l'histoire de la culture, la psychologie, l'esthétique, l'italien et le français.

Dans le premier corps enseignant on retrouve Mykola Lyssenko et sa nièce, l'actrice Maria Mikhaïlovna Staritskaïa (1865-1930), qui dirige la section d'art dramatique.

Après la mort de Lyssenko, l'école porte son nom.

Après la Révolution de Février, qui met fin à l’Empire en 1917, dans l'Ukraine nouvellement indépendante, le Ministère de la culture rédige le décret stipulant la réorganisation de l'école en Institut supérieur musical et dramatique Lyssenko ayant le statut et le programme d'un conservatoire.

En 1930, sous l’autorité du gouvernement soviétique, l'institut propose le seul cursus en polonais afin de compléter la troupe du théâtre national polonais de Kiev fondé en 1929. Ses artistes seront presque tous déportés et exterminés, à la suite du programme de déportation des peuples en 1937-1938, avant la fermeture définitive du théâtre.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, en 1941, l'établissement sera évacué à Kharkiv, puis à Saratov et enfin à Moscou où sa troupe fusionne avec celle de l'Académie russe des arts du théâtre. La section ukrainienne y sera dirigée par le professeur Mikhaïl Tarkhanov (ru).

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]