Université de Lomé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Université de Lomé
University of Lomé entrance - Mapillary (vZJS7Fs0LkiVS7sHBlVdtg).jpg
Entrée de l'université de Lomé.
Histoire
Fondation
Statut
Type
Membre de
Site web
Localisation
Pays
Localisation

L'université de Lomé est une université publique située à Lomé, la capitale du Togo. En 2015, son effectif était estimé à 44 525 étudiants, dont 565 étaient des étrangers.[1]

Historique[modifier | modifier le code]

L'université est fondée dans le nord de Lomé, le [2]. Le Togo abritait la section littéraire de l'université et le Bénin ancien Dahomey abritait la section scientifique. Elle s'appelait alors l'Institut supérieur du Bénin (ISB) et existait depuis 1965. De par la volonté des autorités togolaises de se doter d'une université autonome, l'université du Bénin (UB) remplacera l'Institut supérieur du Bénin. On y trouve cinq écoles : l’École des lettres (EDL), l’École supérieure d’administration et des carrières juridiques (ESACJ), l’École supérieure des techniques économiques et de gestion (ESTEG), l’École des sciences (EDS) et l’École de médecine (EDM).

Le , le décret no 2001-024/PR du 9 mars 2001 change la dénomination de l'UB qui devient « université de Lomé » (UL)»[3].

En 2005, l'université de Lomé engage son système de formation à la suite de la naissance du Réseau pour l'excellence de l'enseignement supérieur en Afrique de l'Ouest (REESAO) dont Lomé abrite le siège permanent. En 2009, conformément à l'application du décret no 2008-066/PR du , des mutations sont mises en œuvre pour instaurer le système licence-Master-doctorat (LMD).

Composition[modifier | modifier le code]

L'université de Lomé est composée de six facultés, cinq écoles, deux centres de formation, deux centres d'excellence et quatre instituts[4].

Facultés[modifier | modifier le code]

La Faculté des sciences compte huit départements : un de biochimie, un de botanique, un de chimie, un de géologie, un de mathématiques, un de physiologie animale, un de physique et un de zoologie et de biologie animale.

  • Faculté des sciences de la santé (FSS) : elle est créée par le décret n° 70-157/PR du sous le nom de « École de médecine ». Le décret n° 88-162/PR du renomme à nouveau l'établissement. Elle devient « Faculté de médecine ». En 1995, elle est de nouveau renommée en « Faculté mixte de médecine et de pharmacie » par décret n° 95-016/PM RT du 04 . Elle devient en 2013 « Faculté des sciences de la santé » par le décret n° 2013-157/PR du . La faculté forme des docteurs en médecine, en pharmacie et aussi des médecins spécialistes. Les spécialités de la faculté sont : doctorat d’État en médecine (7 ans d'étude), doctorat d’État en pharmacie (6 ans d'étude), diplômes d'études spécialisées [DES], postdoctoral (4 ans d'étude), en cardiologie, dermatologie, gynécologie-obstétrique, médecine interne, neurologie, ophtalmologie, oto-rhino-laryngologie et chirurgie cervico-faciale, pédiatrie, pneumologie et phtisiologie, radiologie et imagerie médicale, diplômes d'études spécialisées [DES], postdoctoral (5 ans d'étude), en chirurgie générale, chirurgie pédiatrique et orthopédie-traumatologie. La faculté compte sept département :
    1. Chirurgie et spécialités chirurgicales,
    2. Gynécologie-obstétrique,
    3. Médecine et spécialités médicales,
    4. Pédiatrie,
    5. Santé publique,
    6. Sciences fondamentales et biologiques,
    7. Sciences pharmaceutiques
  • Faculté des sciences économiques et de gestion[6] (FASEG) : elle est créée par le décret présidentiel N°88-162/PR du portant transformation des Écoles de l’université de Lomé en facultés. Elle voit le jour à la suite du décret présidentiel n°70-157 du portant mutation à l’« École de droit et des sciences économiques » de l’université du Bénin. Elle devient « École des techniques économiques et de gestion (ESTEG) » par décret présidentiel n°72-181-PR du 05 . Elle fut la première unité de formation supérieure des économistes et gestionnaires, l’École supérieure des techniques économiques et de gestion (ESTEG). La Faculté des sciences économiques et de gestion forme des cadres en économie et en gestion. Elle délivre des diplômes en licence, master et doctorat. Les spécialités en licence sont : mention économie, parcours analyse et politique économiques (APE) ; mention économie, parcours économie de développement (ECO DEV) ; mention économie, parcours économie internationale (ECO INTER) ; mention gestion, parcours comptabilité, contrôle et audit (CCA) ; mention gestion, parcours organisation et gestion des ressources humaines (OGRH); mention gestion, parcours marketing et stratégie (MKST). La faculté compte deux départements :
    1. le département des sciences économiques ;
    2. le département des sciences de gestion.

Écoles[modifier | modifier le code]

  • École nationale supérieure d'ingénieurs[10] (ENSI)
  • École des assistants médicaux (EAM)
  • École supérieure d'agronomie[11] (ESA)
  • École supérieure des assistants administratifs[12] (ESAAd)
  • École supérieure des techniques biologiques et alimentaires[13] (ESTBA)

Instituts[modifier | modifier le code]

  • Institut national des sciences de l’éducation[14] (INSE)
  • Institut universitaire de technologie de gestion[15] (IUT de gestion)
  • Institut des sciences de l’information, de la communication et des arts[16] (ISICA)
  • Institut national de la jeunesse et des sports[17] (INJS)

Centres de formation[modifier | modifier le code]

  • Centre informatique et de calcul[18] (CIC)
  • Centre de formation continue[19] (CFC)

Centres d'excellence[modifier | modifier le code]

  • Centre d’excellence régional sur les sciences aviaires[20] (CERSA)
  • Centre WASCAL[21]

Autres services[modifier | modifier le code]

  • Institut Confucius[22]

Ressources[modifier | modifier le code]

L'université de Lomé dispose d'un réseau internet accessible en Wi-Fi depuis la fin du mois de [23].

Personnalités liées à l'université[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

L’université de Lomé a vu se succéder à sa tête un recteur chancelier, un recteur et trois présidents. Il s'agit de :

  • Professeur Ampah G. Johnson, recteur chancelier des universités du Togo : 1970 à 1986 puis à  ;
  • Professeur Komlanvi Francisco Seddoh, recteur de l’université du Benin : à  ;
  • Professeur Nicoué Lodjou Gayibor, président de l’université de Lomé : à  ;
  • Professeur Kofi Ahadzi-Nonou, président de l’université de Lomé : à  ;
  • Professeur Messanvi Gbeassor, président de l’université de Lomé : à .

L’actuel président de l’université de Lomé est le professeur Dodzi Komla Kokoroko depuis le (prise de fonction le )[24].

Enseignants[modifier | modifier le code]

Étudiants[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les chiffres clés | Université de Lomé », sur www.univ-lome.tg (consulté le )
  2. Philippe Gervais-Lambony, G. Kwami Nyassogbo, Lomé : dynamiques d'une ville africaine, Paris, Éditions Karthala, 2007, p. 158
  3. Rédaction, auf.org, Université de Lomé, Site web officiel, France, consulté le 15 mai 2017
  4. Rédaction, 4icu.org, Université de Lomé, Site web officiel, consulté le 15 mai 2017
  5. « Faculté des Sciences (FDS) | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  6. « Faculté des Sciences Économiques et de Gestion (FASEG) | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  7. « Faculté de Droit (FDD) | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  8. « Faculté des Sciences de l'Homme et de la Société (FSHS) | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  9. « Faculté des Lettres, Langues et Arts (FLLA) | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  10. « Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs (ENSI) | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  11. « Ecole Supérieure d’Agronomie (ESA) | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  12. « École Supérieure des Assistants Administratifs (ESAAd) | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  13. « Ecole Supérieure des Techniques Biologiques et Alimentaires (ESTBA) | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  14. « Institut National des Sciences de l'Education (INSE) | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  15. « Institut Universitaire de Technologie de Gestion (IUT-Gestion) | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  16. « Institut des Sciences de l'Information, de la Communication et des Arts (ISICA) | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  17. « Institut National de la Jeunesse et des Sports (INJS) | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  18. « Centre Informatique et de calcul | CIC », sur cic.univ-lome.tg (consulté le )
  19. « Centre de Formation Continue (CFC) | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  20. « Centre d’Excellence Régional sur les Sciences Aviaires (CERSA) », sur www.cersa-togo.org (consulté le )
  21. (en) CoucouMail Web & Services, « WASCAL Togo », sur WASCAL Togo (consulté le )
  22. « Institut Confucius | Université de Lomé », sur univ-lome.tg (consulté le )
  23. Radio Lomé, icilome.com, Les universités du Togo ouverts aux TIC, Site web officiel, Togo, 24 janvier 2013
  24. « Depuis 1970… », sur univ-lome.tg (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]