Universciné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Universciné
Image illustrative de l'article Universciné

Création 2007
Personnages clés Alain Rocca (Président)
Siège social Drapeau de la France Paris (France)
Direction Jean-Yves Bloch
Société mère LMC (Le Meilleur du Cinéma)
Site web universcine.com

Universciné est une plateforme de vidéo à la demande française dédiée au cinéma indépendant. Elle propose des films français et étrangers par location à l'acte ou par achat définitif, sur son site internet et sur les box des FAI français. Le site Universciné publie également des articles, interviews et vidéos sur le cinéma.

Historique[modifier | modifier le code]

LMC (pour Le Meilleur du Cinéma) est créé en 2001 comme groupement de 47 producteurs et distributeurs indépendants de cinéma français, qui représentaient au moment de la création de l'entreprise plus de 40% de la production cinématographique française et 20% des films distribués en salles dans l’Hexagone. Le site Universciné est quant à lui lancé en 2007[1]. Il se base sur le principe du paiement à l'acte, davantage rémunérateur pour les ayants droit (qui perçoivent 50% des ventes, pour des prix variant entre 3 pour la location et 15 pour l'achat définitif[2]).

À partir de 2007 Universciné est soutenu financièrement par l'Union européenne via le programme MEDIA[3].

En 2008 plusieurs nouveaux actionnaires font leur entrée au capital, notamment Pyramide, Ce Qui Me Meut et Nord Ouest Production[1].

En décembre 2010 Universciné lance une déclinaison belge de son site[4].

En 2011 Universciné lance avec Arte la Médiathèque Numérique, service de VOD destiné aux médiathèques et institutions culturelles. En 2014 un accord avec la BnF vient enrichir ce catalogue commun[5].

En 2013 Universciné lance son application[6] mobile et tablettes pour Android[7].[pertinence contestée]

En mai 2014 le Fonds pour la société numérique géré par la Caisse des Dépôts investit dans Universciné à hauteur de 3,45 millions d'euros, devenant ainsi le 2e actionnaire avec 10 % du capital[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]