United States Army Ordnance Training and Heritage Center

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le United States Army Ordnance Training and Heritage Center (en français : « le musée du Matériel de l'armée de terre américaine ») est un musée militaire américain, anciennement appelé « United States Army Ordnance Museum » et situé originellement à Aberdeen Proving Ground dans le Maryland[1], installé depuis 2010 à Fort Lee (en) en Virginie[2].

En , le musée est en cours de reconstruction et seul du matériel exposé en extérieur est visible.

L'entrée de l’ancien musée d’Aberdeen Proving Ground dans le Maryland, avec une T-12 Cloudmaker (en) au premier plan.
Canon allemand Krupp de 280 mm 28-cm-Kanone 5 (E), surnommé « Leopold » ou « Anzio Annie ».

Histoire et objet[modifier | modifier le code]

La mission du US Army Ordnance Training and Heritage Center est d’acquérir, préserver et exposer du matériel militaire historique en relation avec l'activité de l'armée de terre américaine (l’US Army) ; également, le centre doit documenter et présenter l'évolution des armes américaines et leurs munitions depuis l'époque des colonies américaines (le XVIe siècle) jusqu'à nos jours.

Le musée a initialement été créé en 1919 et a été ouvert au public en 1924, pour montrer le matériel et les équipements capturés à l'ennemi, ceci à Aberdeen Proving Ground. Le musée a été géré par l'US Army jusqu'en 1967.

En 1965, des citoyens des environs ont créé la « fondation pour le musée du Matériel militaire » (Ordnance Museum Foundation, Inc.) pour créer et exploiter un musée avec l'ensemble de ces équipements militaires. La fondation n'est pas directement liée à l'US Army ni au département de la Défense. La fondation a commencé à gérer le musée au début des années 1970 en utilisant le bâtiment 2601 de la base d’Aberdeen Proving Ground, et ceci jusqu'à sa fermeture en .

En 2005, une loi de Base Realignment and Closure (BRAC, réorganisation des bases américaines) a été votée par le Congrès. L'une des demandes de la loi a été de déplacer les quartiers généraux de la US Army Ordnance Center and School (équivalent en France de l'École d'application du matériel), l’Ordnance Mechanical Maintenance School (en français : « l'École de l'entretien du matériel »), et l’Ordnance Museum (en français : « le musée du Matériel militaire ») à Fort Lee (en) avant la fin de l’année 2011[2]. Le transfert des matériels exposés a commencé au mois d'[2].

Conditions de visite[modifier | modifier le code]

En , la collection n'est pas visible dans son ensemble, sauf le matériel exposé en extérieur.

En 2018, les travaux pour mettre en valeur un M65 Atomic Cannon et un 28-cm-Kanone 5 (E) ont commancé[3].

Matériel exposé[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « US Army Ordnance Museum at Aberdeen Proving Ground Photos », William Maloney, (consulté le 23 novembre 2011).
  2. a b et c (en) « Ordnance tanks, artillery arrive at Fort Lee », sur army.mil, Fort Lee Public Affairs Office, (consulté le 23 novembre 2011).
  3. Terrance Bell, « Nuclear-capable cannon makes its Fort Lee debut », sur Defense Visual Information Distribution Service (en), (consulté le 8 janvier 2019).

Articles connexes[modifier | modifier le code]