United Internet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

United Internet AG
logo de United Internet

Création 1988
Forme juridique Société par actions
Siège social Montabaur
Drapeau d'Allemagne Allemagne
Activité Télécommunications
Filiales 1&1 IONOS, GMX
Effectif 5 593 (2011)
TVA européenne DE149340676[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.united-internet.de

Chiffre d'affaires 2 397 millions d'euros (2012)

United Internet est une entreprise allemande qui fait partie de l'indice TecDAX depuis 2003. Elle possède notamment l'hébergeur 1&1 IONOS (anciennement 1&1 Internet).

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2009, United Internet annonce l'acquisition de United-Domains AG à Lycos Europe[2],[3]. United Internet reprend également le portail d'email Caramail, alors filiale de Lycos, et transfert ses utilisateurs vers GMX[4] (United Internet relance Caramail en 2016[5]). En 2010, United Internet rachète le portail d'email Mail.com à Jay Penske[6].

En 2016, United Internet revend ses activités d'hébergement web au fonds Warburg Pincus pour 450 millions d'euros[7]. En , Axel Springer annonce fusionner sa filiale Awin avec la filiale Affilinet de United Internet, créant un nouvel ensemble appartenant à 80 % à Axel Springer et à 20 % à United Internet[8].

Activité[modifier | modifier le code]

L'entreprise regroupe dix marques et est impliquée dans deux domaines. United Internet s'adresse aux clients commerciaux comme des fournisseurs, et aux particuliers.

United Internet vend des services sur les marques GMX, Web.de et 1&1 IONOS. En plus, l'entreprise offre des marques blanches via InterNetX et via Fasthosts pour les clients à les revendre[Quoi ?]. Dans le domaine du marketing numérique, United Internet offre des produits aux clients publicitaires derrière les marques AdLINK Media, affilinet et Sedo.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « https://amadeus.bvdinfo.com/version-2019829/ », sous le nom UNITED INTERNET AG (consulté le )
  2. « Chr. Hansen inaugure l’extension de sa R&D à Montpellier - Quotidien des Usines », sur usinenouvelle.com/ (consulté le ).
  3. (de) von Björn Greif am 15 Dezember 2008 et 10:56 Uhr, « United Internet übernimmt Lycos-Tochter United-Domains », sur ZDNet.de, (consulté le )
  4. 01net, « Lycos.fr et Caramail, c'est fini ! », sur 01net (consulté le )
  5. (en) « Caramail revient en France avec GMX - EconomieMatin », sur www.economiematin.fr (consulté le )
  6. (en-US) « Mail.com Media Sells Mail.com To United Internet Group », sur TechCrunch (consulté le )
  7. (en) Maria Sheahan, Georgina Prodhan, « United Internet sells web hosting stake; delays IPO », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Axel Springer to buy United Internet's performance marketing network », sur Reuters,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]