Unité urbaine de Genève - Annemasse (partie française)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Unité urbaine de Genève - Annemasse
(partie française)
Unité urbaine de Genève - Annemasse (partie française)
Vue aérienne de Cranves-Sales (au premier plan), du Salève (à gauche), d'Annemasse, du Genevois (à droite) et du Jura (au fond)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région(s) Auvergne-Rhône-Alpes
Département(s) Ain, Haute-Savoie
Arrondissement(s) Gex, Saint-Julien-en-Genevois
Aire urbaine Genève - Annemasse (partie française)
Nombre de communes 34
Code Insee 00652
Démographie
Population 182 631 hab. (2017)
Densité 591 hab./km2
Variation  +19,86 % (2009)
Géographie
Coordonnées 46° 11′ 45″ nord, 6° 14′ 11″ est
Superficie 308,8 km2
Statistiques
Nombre de logements 89 052 (2014)
 +14,52 % (2009)
Nombre d'emplois 53 524 (2014[1])
 +6,07 % (2009)
Taux de chômage 13,3 % (2014)
en augmentation 3.1 point(s) (2009)
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
Unité urbaine de Genève - Annemasse (partie française)
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
Unité urbaine de Genève - Annemasse (partie française)

L'unité urbaine de Genève - Annemasse (partie française) est la partie française de l'unité urbaine internationale dont le cœur est la ville suisse de Genève. Cette partie française a une ville-centre, Annemasse. Elle s'étend en Haute-Savoie au sud-est de Genève, et dans l'Ain au nord-ouest. Elle se caractérise par une évolution démographique fortement positive.

Données démographiques[modifier | modifier le code]

L'unité urbaine de Genève - Annemasse s'étend sur 308,80 km2 et a une densité de population de 584 hab/km2 au .

Au , l'unité urbaine de Genève - Annemasse rassemble 180 236 habitants, ce qui la place au 6e rang au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes, se situant après l'unité urbaine de Chambéry (5e rang régional) et avant celle d'Annecy (7e rang régional). En 2015, l'unité urbaine de Genève - Annemasse (partie française) se classe 41e au rang national (dans sa définition 2010[2]).

La partie suisse de l'agglomération genevoise étant peuplée de 570 222 habitants au [3], l'agglomération transfrontalière a 748 630 habitants à cette date.

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'unité urbaine de Genève - Annemasse (dans sa partie française) se caractérise par une évolution démographique fortement positive où, de 1968 à 1999, elle a quasiment doublé sa population. Depuis 1999, sa croissance s'est fortement accélérée où, entre 1999 et 2016, elle enregistre un gain de 53 000 habitants soit une croissance démographique remarquable de + 41.8 %. Elle figure parmi l'une des agglomérations les plus attractives de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Évolution démographique
1968 1975 1982 1990 1999
64 76489 44399 833116 381127 085
2006 2009 2014 2015 2017
142 324152 375174 566178 404182 631
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Source : INSEE[4])

Histogramme
(élaboration graphique par Wikipédia)

Communes[modifier | modifier le code]

Ces communes sont toutes situées dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, à proximité de la frontière avec la Suisse. Si la ville-centre de l'unité urbaine est la commune d'Annemasse, c'est bien Genève qui est au cœur de l'agglomération. Ainsi, 58,8 % de la population active résidente travaille en dehors de l'unité urbaine[5].

Jusqu'à 2010[modifier | modifier le code]

L'unité urbaine de Genève - Annemasse (partie française) regroupait 21 communes dans ses délimitations de 1999 et de 1990[6] sur une superficie de 178,5 km2, représentant une population sans double compte de 106 613 habitants en 1999.

Depuis 2010[modifier | modifier le code]

En 2010, l'Insee a procédé à une révision des délimitations des unités urbaines de la France. Celle de Genève – Annemasse (partie française) est composée de 34 communes : 6 dans le département de l'Ain et 28 dans celui de la Haute-Savoie[7]. Les 13 communes nouvellement rattachées à l'unité urbaine dans la délimitation de 2010 sont toutes situées en Haute-Savoie.

Liste des communes appartenant à l'unité urbaine de Genève – Annemasse et de leur population municipale (liste établie par ordre alphabétique) :

Liste des communes de l’unité urbaine
Nom Code
Insee
Statut Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Ambilly 74008 1,25 6 261 (2018) 5 009
Annemasse 74012 4,98 36 250 (2018) 7 279
Archamps 74016 10,69 2 588 (2018) 242
Arthaz-Pont-Notre-Dame 74021 5,96 1 600 (2018) 268
Boëge 74037 16 1 811 (2018) 113
Bonne 74040 8,58 3 184 (2018) 371
Bossey 74044 3,88 1 031 (2018) 266
Collonges-sous-Salève 74082 6,13 3 952 (2018) 645
Contamine-sur-Arve 74087 6,92 2 091 (2018) 302
Cranves-Sales 74094 13,61 6 902 (2018) 507
Étrembières 74118 5,43 2 501 (2018) 461
Faucigny 74122 4,91 634 (2018) 129
Ferney-Voltaire 01160 4,78 9 895 (2018) 2 070
Fillinges 74128 11,67 3 479 (2018) 298
Gaillard 74133 4,02 10 419 (2018) 2 592
Juvigny 74145 2,71 634 (2018) 234
Lucinges 74153 7,69 1 617 (2018) 210
Machilly 74158 5,76 1 091 (2018) 189
Marcellaz 74162 4,17 1 044 (2018) 250
Monnetier-Mornex 74185 11,4 2 304 (2018) 202
Nangy 74197 4,35 1 578 (2018) 363
Neydens 74201 6,96 2 032 (2018) 292
Ornex 01281 5,64 4 419 (2018) 784
Pers-Jussy 74211 18,68 3 080 (2018) 165
Prévessin-Moëns 01313 12,07 8 474 (2018) 702
Reignier-Ésery 74220 25,08 8 033 (2018) 320
Saint-André-de-Boëge 74226 12,6 558 (2018) 44
Saint-Cergues 74229 12,55 3 624 (2018) 289
Saint-Genis-Pouilly 01354 9,77 13 243 (2018) 1 355
Saint-Julien-en-Genevois 74243 10,59 15 509 (2018) 1 464
Sergy 01401 9,46 2 126 (2018) 225
Thoiry 01419 28,93 5 981 (2018) 207
Vétraz-Monthoux 74298 7,11 8 969 (2018) 1 261
Ville-la-Grand 74305 4,49 8 926 (2018) 1 988

Annexes[modifier | modifier le code]

Agglomérations de plus de 100 000 habitants en France en 2013.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Données générales
Données générales en rapport avec l'unité urbaine de Genève – Annemasse

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]