Unité centrale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir UC.

L'unité centrale désigne l’ensemble constitutif d'un ordinateur et de son châssis. Elle se compose des éléments essentiels au fonctionnement d'un ordinateur comme l'alimentation en énergie, le générateur d'horloge, le processeur et la mémoire centrale[1]. Les composants sont fixés dans une structure qui les protèges et qui est appelée boîtier ou armoire d'ordinateur.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’unité centrale d’un ordinateur IBM 701.

Armoire et boîtier d'ordinateur[modifier | modifier le code]

Article détaillé : tour (informatique).

Le boîtier d'un ordinateur de bureau contenant la carte mère, une ventilation, le processeur, la mémoire vive, l'alimentation et les périphériques de stockage (disque dur interne) peut se nommer unité centrale.

Cette unité est reliée à l'extérieur par des branchements et par des voies d'insertion (disquettes, CD, DVD, etc.).

Unité centrale en tant que partie de processeur[modifier | modifier le code]

Dans les années 2000, l'unité centrale occupait moins d'un millimètre cube. L'unité centrale n'est plus qu'une partie de la puce processeur, car entre-temps cette puce (en plus de s'être nettement complexifiée) a intégré d'autres composants autrefois séparés, voire inexistants, tels que les caches L1 et L2, l'unité de gestion de la mémoire (qui sert de base au multitâche actuel), etc. Dans un but d'amélioration des performances, tous ces composants ont été inclus dans la puce contenant l'unité centrale, mais ne font pas partie de l'unité centrale stricto sensu.

L'unité centrale est entourée de périphériques : disque dur, processeur graphique…, auxquels l'unité centrale accède au travers de contrôleurs spécialement affectés à cette tâche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paolo Zanella, Yves Ligier et Emmanuel Lazard, Architecture et technologie des ordinateurs, Dunod, , 5e éd., 576 p. (ISBN 2-10070-065-0, présentation en ligne), p. 195

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :