Unison (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Unison.
Unison

Album de Céline Dion
Sortie Drapeau du Canada
11 septembre 1990 Drapeau des États-Unis
21 février 1991 Drapeau du Japon
4 mars 1991 Drapeau de l'Australie Drapeau de la France Drapeau du Royaume-Uni
Enregistré 1989-1990
Durée 43:02
Genre Soft rock, Pop
Producteur David Foster
Andy Goldmark
Tom Keane
Christopher Neil
Label Columbia, Epic
Critique

Albums de Céline Dion

Singles

  1. (If There Was) Any Other Way
    Sortie : 19 mars 1990
  2. Unison
    Sortie : 6 août 1990
  3. Where Does My Heart Beat Now
    Sortie : 19 novembre 1990
  4. The Last to Know
    Sortie : 6 mai 1991
  5. Have a Heart
    Sortie : 5 août 1991

Unison est le dixième album de Céline Dion, et son premier en langue anglaise, sorti le .

Historique[modifier | modifier le code]

Après avoir conquis le Québec et la France au cours des années 1980, Céline Dion se lance en 1990 dans une carrière internationale. Unison est son premier album anglophone. Produit notamment par David Foster, connu entre autres pour son travail avec Barbra Streisand, il lui permet de toucher des publics de langue et de culture différentes. L'album est enregistré pendant toute l'année 1989 et elle enregistras à New York avec David Foster, à Los Angeles avec Andy Goldmark (qui produiras la chanson qui donne le titre à l'album), à Londres avec Christopher Neil qui lui produit quatre chansons (dont le hit Where Does My Heart Beat Now).

Céline Dion avait toutefois déjà enregistré plusieurs titres en anglais au cours de sa carrière : le premier en 1985, Listen to the Magic Man pour le film The Peanut Butter Solution (la bande originale du film comprend également Michael's Song). En 1989, sort au Canada son second single en anglais, le duo Can't Live with You, Can't Live Without You avec Billy Newton-Davis. La chanteuse enregistre la même année Listen to Me avec Warren Wiebe, chanson-thème du film homonyme de Douglas Day Stewart, et Wishful Thinking avec Dan Hill.

L'album sera lancé dans 18 pays. Il est lancé en avril 1990 au Canada, en septembre 1990 aux États-Unis et en 1991 dans 16 autres pays (dont le Japon, la France et l'Australie). Au départ, l'album devait sortir beaucoup plus tard aux US, mais après le congrès de Sony International au château Frontenac ou elle chante Where Does My Heart Beat Now devant les patrons de Sony USA, la sortie de l'album est devancé aux États-Unis. [2]

Ventes[modifier | modifier le code]

Au Canada, l'album débute en 55e position, mais sort très rapidement des classements. L'album reçoit un disque de platine en 2 mois (dont presque tous les ventes étaient au Québec à ce moment). Il faudra attendre le congrès de Sony International en juillet 1990, mais aussi que le single Where Does My Heart Beat Now n'atteigne les palmarès (qui atteindras la 6e position en avril 1991), pour que l'album prenne enfin son envol. Jumelé en autres par les juno (qui remporte les trophées de chanteuse de l'année et album de l'année) et la tournée canadienne, l'album atteint finalement la 15e position en mai 1991. À ce jour, il s'en est vendu 700 000 exemplaires et il est certifié 7 fois disque de platine.

Aux États-Unis, l'album ne se vend pas pendant plusieurs semaines. l'album sort en septembre 1990 et fait sa 1ère apparition aux États-Unis au Tonight Show où elle chante Where Does My Heart Beat Now (qui attendras plusieurs mois plus tard la 4e position du Billboard Hot 100). Après trois mois sans apparition, l'album entre en 192e position en janvier 1991 pour finalement atteindre la 74e position en mars 1991, pour finir avec seulement 300 000 copies à la fin de 1991, des ventes en déca de ce que René avait espéré. Plus tard, avec le succès des albums suivants, l'album est certifié or en 1994 et Platine en 1997.

Plus tard, lorsqu'elle devenu une star internationale, l'album s'est retrouvé sur les palmarès au Royaume-Uni et en Belgique en 1995.

À ce jour, l'album s'est vendu à 3,5 millions d'exemplaires dans le monde.

Le 1er extrait au Canada fut (If There Was) Any Other Way, qui sort quelques semaines avant la sortie de l'album. La chanson marche très fort au Québec et la chanson obtient quelques diffusions radiophoniques au canada anglais, ce qui lui permet d'obtenir un succès modéré, atteignant la 23e position. La chanson sortira comme 2e extrait de l'album partout dans le monde en 1991 et le single n'aura qu'un succès modéré aux États-Unis, atteignant le top 40 du Billboard Hot 100 et passant 12 semaines au palmarès.

Le 2e extrait canadien de l'album fut la chanson-titre de l'album, qui sort en juillet 1990. La chanson a été remixé pour la sortie en single au Canada. Bien que la chanson marche très fort au Québec, la chanson est finalement un échec commercial dans le marché anglophone. La chanson sortiras aussi comme 4e extrait au Japon.

Le 3e extrait canadien fut Where Does My Heart Beat Now, la chanson qu'elle a interprété au congrès de Sony International à Québec et lors de sa 1ère apparition TV aux États-Unis. Après deux singles sans grand engouement, ce titre sort en octobre 1990 et devient le 1er titre à décoller au Canada anglais, il entre sur la palmarès en novembre 1990 et se hisse jusqu'en 6e position en avril 1991. Le succès de la chanson permets à l'album de prendre enfin son envol. Pendant ce temps, la chanson sera lancé aux États-Unis comme 1er extrait de l'album en septembre 1990 et obtient le même succès, passant 24 semaines sur le Billboard Hot 100 et atteint la 4e position en mars 1991. La chanson obtient un succès modéré dans le reste du monde, se classant dans le top 40 en Norvège, France, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas et en Irlande.

Le 4e extrait canadien fut The Last to Know. Lancé après le grand succès de Where Does My Heart Beat Now, le succès rencontre un franc succès, se classant dans le top 20 et passe 19 semaines dans les palmarès. La chanson sera lancé comme troisième extrait dans le reste du monde.

Le dernier extrait fut Have a Heart, une chanson qu'elle a chanté lors des Juno Awards de 1988. La chanson obtient un succès modéré dans les palmarès, se retrouvant le top 40 du palmarès Canadien.

Controverse[modifier | modifier le code]

Une polémique voit le jour au Québec au sujet du démarrage de la carrière anglophone de la chanteuse[3],[4]. Au gala des prix Félix 1990, elle refuse le trophée « artiste anglophone de l'année », s'affirmant en tant qu'« artiste québécoise », et propose de renommer la catégorie « artiste québécois s'étant le plus illustré sur un plan international » [5],[6],[7].

Tournée[modifier | modifier le code]

Alors qu'Unison est lancé en Europe, aux États-Unis et au Japon, Céline Dion entame une tournée au Canada avec un concert à Drummondville le 5 octobre. Elle donne un concert à Sherbrooke où le spectacle est interrompu à cause d'un problème vocal, elle doit ensuite garder un silence absolu pendant trois semaines à la suite de ce spectacle pour éviter l'opération. Ensuite au début de 1991, elle poursuit et chante pour la 1ère fois dans des petites salles au Canada anglais pour partir à la conquête du public. Sa tournée s'achève en avec un spectacle à Québec.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

No TitreAuteur Durée
1. (If There Was) Any Other WayPaul Bliss 4:00
2. If Love Is Out the QuestionBliss, Phil Palmer 3:53
3. Where Does My Heart Beat NowRobert White Johnson, Taylor Rhodes 4:33
4. The Last to KnowBrock Walsh, Phil Galdston 4:35
5. I'm Loving Every Moment with YouTom Keane, Eric Pressly, Tyler Collins 4:08
6. Love by Another NameDavid Foster, Cliff Magnes, Glen Ballard 4:51
7. UnisonAndy Goldmark, Bruce Roberts 4:13
8. I Feel Too MuchKeane, Pressly 4:09
9. If We Could Start OverStan Meissner 4:22
10. Have a HeartAldo Nova, Billy Steinberg, Ralph McCarthy 4:14

Distribution[modifier | modifier le code]

Pays Date Label Format Catalogue
Canada Sony Music, Columbia CD, disque, cassette 80150
États-Unis 11 septembre 1990 Epic 46983
Japon 21 février 1991 Sony Music Japan, Epic ESCA-5184
Australie, Royaume-Uni, France 4 mars 1991 Sony Music, Columbia,CBS 4672032

Classements[modifier | modifier le code]

Pays Meilleure
position
Certification Vente
Drapeau de la Belgique Belgique Flandres 80 - -
Drapeau de la Belgique Belgique Wallonie 56 - -
Drapeau du Canada Canada 15 7x Disque de platine Platine 700 000
Drapeau de la France France Disque d'or Or 100 000
Drapeau de la Norvège Norvège 8 - -
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 55 Or 100 000
Drapeau des États-Unis États-Unis 74 Disque de platine Platine 1 250 000

Récompenses[modifier | modifier le code]

Année Gala Récompenses
1990 Billet platine Billet platine pour le concert Céline Dion
1991 prix Juno Album de l'année
1991 prix Juno Artiste féminine de l'année
1991 prix Félix Artiste s'étant le plus illustré dans une autre langue que le français

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entertainment Weekly review
  2. Georges-Hébert Germain, René Angélil: Le maitre du jeu,
  3. Charles P. Alexander, « Music: The Power of Celine Dion », sur Time (consulté le 25 mars 2012)
  4. "Celine Dion." Newsmakers 1995, Issue 4. Gale Research, 1995
  5. Georges-Hébert Germain, Céline : La Biographie officielle, éditions Hors-Collection, (ISBN 2-258-05032-4)
  6. Christian Rioux, « Céline Dion », sur The Canadian Encyclopedia (consulté le 25 mars 2012)
  7. jemesouviens7, « Céline Dion refuse un trophée à l'ADISQ (1990) », (consulté le 30 janvier 2016)