Union sioniste

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Union sioniste
(he) המחנה הציוני
Image illustrative de l’article Union sioniste
Logotype officiel.
Présentation
Président Avy Gabbay et Tzipi Livni
Fondation
Siège Tel Aviv-Jaffa
Positionnement Centre gauche
Idéologie Social-démocratie
Sionisme
Solution à deux États
Coalition Parti travailliste israélien
Hatnuah
Mouvement vert
Couleurs Bleu, rouge et blanc
Site web hamahanehazioni.co.il
Représentation
Knesset
24 / 120

L'Union sioniste (en hébreu : המחנה הציוני) est une coalition politique israélienne de centre gauche créée à l'occasion des élections législatives israéliennes de 2015.

Ses principales composantes sont le Parti travailliste et la liste Hatnuah.

Histoire[modifier | modifier le code]

Élections législatives de 2015[modifier | modifier le code]

Selon les derniers sondages disponibles (Channell 10 du 13 mars 2015), la liste serait créditée de 24 sièges, 4 devant le Likoud, parti du Premier ministre[1]. La Liste unifiée est donnée à 13 sièges, les centristes de Yesh Atid à 12, à égalité avec l'extrême droite de Natfali Bennett, le centre-droit de Koulanou, héritier du parti Kadima est lui crédité de 10 sièges, les partis ultra-orthodoxes Shas et Judaïsme unifié de la Torah (regoupant Hassidims et Ashkénazes) à égalité à 7 sièges, suivent la gauche écologiste de Meretz avec 5 sièges, à égalité avec Israel Beytenou et l'extrême droite de Eli Yishaï.

Lors du scrutin, l'Union sioniste se place en deuxième position derrière le Likoud avec 18,67 % des suffrages exprimés et 24 sièges. Ce résultat est insuffisant pour créer une alternative à Benyamin Netanyahou, ce dernier parvenant à former une nouvelle coalition gouvernementale et à se maintenir au pouvoir.

Idéologie[modifier | modifier le code]

Questions fondamentales[modifier | modifier le code]

Les positions les plus importantes de l'Union sioniste sont :

  • Baisser le coût de la vie
    • Vendre la terre possédé par le gouvernement pour encourager la construction de logements abordables
    • Réduire le coût des soins médicaux
    • Répartir la richesse plus équitablement
  • Collaborer avec l'Autorité palestinienne plus fortement
    • Entamer les conversations avec l'Autorité palestinienne avec les partenaires d'Égypte et Jordanie avant de présenter un plan de paix avec la Ligue arabe
    • Travailler avec les Palestiniens sur l'échiquier mondial
    • Arrêter la construction de certains villages juifs dans la terre contestée
  • Réparer les liens avec les États-Unis et l'Union Européenne

D'autres questions[modifier | modifier le code]

D'autre part, l'Union sioniste voudrait :

  • Décréter la législation pour protéger l'environnement
    • Exposer des lois pour garder l'air propre
    • Prévenir la pollution de la baie de Haifa
    • Protéger le droit de l'animal
  • Promouvoir questions politiques socialement progressiste, tels que :
    • Le mariage civil, même pour les couples homosexuels
    • La reconnaissance légale des dénominations juives à l'écart des courants non-orthodoxes du judaïsme
    • L’opération partielle des transports en commun le samedi
    • Légalisation du cannabis médical

Élus[modifier | modifier le code]

20e Knesset (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Last polls suggest Zionist Union will have a four-seat margin over Netanyahu's Likud, down to 20 seats », Haaretz,‎ (lire en ligne).