Union pour la nation congolaise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Union pour la Nation Congolaise
Image illustrative de l’article Union pour la nation congolaise
Logotype officiel.
Présentation
Président Vital Kamerhe
Fondation
Idéologie social-démocratie
Couleurs blanc et rouge
Site web http://unc-rdcongo.com/

L’Union pour la nation congolaise est un parti politique kino-congolais agréée par l’arrêté ministériel n°111 du [1].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Partisans de Vital Kamerhe à Goma en 2011

Lors de l'élection présidentielle de 2011, le parti investit le candidat Vital Kamerhe qui recueille 1 403 372 voix et se positionne en troisième avec 7,74 %[2].

Pour l'élection présidentielle de 2018 , l’UNC soutien le candidat Félix Tshisekedi qui est élu Président de la république démocratique du Congo, dans la coalition Cap pour le changement (CACH) qui regroupe notamment l'Union pour la démocratie et le progrès social.

Gouvernement Ilunga (2019)[modifier | modifier le code]

Le gouvernement Ilunga, premier gouvernement de la présidence Félix Tshisekedi, est instauré le et compte 23 ministres de la coalition CACH dont plusieurs ministres UNC tels que : Jean-Baudouin Mayo Mambeke, Vice-Premier ministre, ministre du Budget; Aimé Sakombi Molendo, ministre des Affaires foncières, ou encore Eustache Muhanzi Mubembe, ministre des Ressources hydrauliques et de l'Électricité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Union pour la nation congolaise - Vital Kamerhe face au grand public ce mardi », Les Dépêches de Brazzaville (copie sur 7sur7.cd), 13 décembre 2010.
  2. Thomas Uzima, Médiacongo, L'UNC de Vital Kamerhe fête ses 9 ans d’existence, 20 juin 2019