Union mathématique africaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Union mathématique africaine
Situation
Création 1976
Langue Anglais et français
Organisation
Président Saliou Touré[1]
Organisations affiliées Union mathématique internationale

L'Union mathématique africaine (UMA) (ou African Mathematical Union en anglais) est une organisation africaine consacrée au développement des mathématiques en Afrique. Elle est l'équivalent à l'échelle du continent africain de l'Union mathématique internationale.

Histoire et structure[modifier | modifier le code]

L'Union mathématique africaine est fondée en 1976 à Rabat au Maroc, lors du premier Congrès panafricain des mathématiciens (en), avec Henri Hogbe Nlend comme premier président[2]. Une autre figure clé à cette période était George Saitoti, devenu ensuite un important politicien kényan.

En 1986, quatre commissions sont créées :

  • commission sur l'histoire des mathématiques en Afrique
  • commission sur les femmes et les mathématiques en Afrique (en anglais, African Mathematical Union Commission on Women in Mathematics in Africa ou AMUCWMA), présidée depuis 2009 par Marie Françoise Ouedraogo.
  • commission sur l'enseignement des mathématiques et les nouvelles technologies
  • commission sur les olympiades panafricaines de mathématiques[3].

Ces olympiades sont destinées aux « élèves du niveau baccalauréat au plus, n’ayant pas encore intégré l’enseignement supérieur ou tout enseignement équivalent, et qui sont âgés de moins de vingt ans ». Elles sont organisées chaque année dans un pays africain différent[4],[5]. Le fonctionnement est semblable à celui des olympiades internationales de mathématiques.

Afrika Matematika[modifier | modifier le code]

Depuis 1978, l'UMA publie le journal Afrika Matematika (ISSN 1012-9405)[6],[3]. Après Hogbe-Nlend, puis S. O. Iyahen, Daouda Sangare en est devenu le rédacteur en chef de 1991 à 2009[7]. Il a ensuite été remplacé[8] par Jacek Banasiak de l'université de KwaZulu-Natal, à Durban, en Afrique du Sud. Les rédacteurs adjoints sont Moussa Ouattara de l'université de Ouagadougou, au Burkina Faso, et Daniel Makinde, Cape Peninsula University of Technology, Le Cap, Afrique du Sud. Les autres membres du comité de rédaction sont :

Depuis 2011, la revue est éditée par Springer Verlag.

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « African Mathematical Union » (voir la liste des auteurs).
  1. Plan d´action de l´UMA pour 2010-2013, Consulté le 3 juin 2013
  2. International handbook of mathematics education, éd. Alan Bishop, Ken Clements, Christine Keitel, Springer, 1997, p. 1245.
  3. a et b [PDF]Michel Criton, « L'espace mathématique pan-africain », Tangente Éducation, (consulté le 1er janvier 2013)
  4. [PDF]Béchir Kachoukh, « Les Olympiades mathématiques africaines », Tangente Magazine, (consulté le 1er janvier 2013)
  5. Olympiades 2012 au Burkina Faso
  6. Voir http://www.math.buffalo.edu/mad/AMU/Afrika-Matematica.html
  7. (en) « History of Afrika Matematika ».
  8. « http://jamu.ukzn.za.org »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).

Liens externes[modifier | modifier le code]