Union financière de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Union Financière de France
logo de Union financière de France

Création
Fondateurs Guy Charloux, Allain Lecerf
Forme juridique Banque
Siège social 32 avenue d'Iéna 75016 Paris
Drapeau de France France
Direction Directeur général : Paul Younès

Président du conseil d'administration : Patrick Dixneuf

Activité Banque Conseil en Gestion de Patrimoine
Effectif 1 500
Site web www.uff.net
Résultat net
2013 : 18,4 millions d'euros

L'Union Financière de France (UFF) est une banque spécialisée dans la gestion de patrimoine. Détenue à 74,3 % par le groupe Aviva Vie et cotée depuis 1987 à la Bourse de Paris.

Description[modifier | modifier le code]

L'UFF dispose d'un réseau de 25 agences régionales, regroupe 1 500 salariés et compte 211 000 clients, dont 187 000 particuliers et 24 000 entreprises au 30 juin 2016. 

Sa gamme de produits comprend l'immobilier d'investissement, les valeurs mobilières, l'assurance vie, la prévoyance ainsi qu'un large éventail de produits destinés aux entreprises et à leurs dirigeants (plan d'épargne retraite, plan d'épargne salariale, gestion de liquidités à moyen terme, ...).

Historique[modifier | modifier le code]

En 1968, Guy Charloux, banquier connu notamment pour avoir investi son épargne dans la vigne au début des années 90[1], crée la Société Diffusion Mobilière avec l'appui de la Banque de Suez et de l'Union des Mines. Le concept du Plan d'Investissement Progressif (PIP), qui permet de lisser ses investissements dans le temps, est alors inventé.

En 1978, la Société Diffusion Mobilière devient l’Union Financière de France et en 1985, les premiers FCP de la marque éponyme sont élaborés.

En 1987, la Banque Indosuez devient l'actionnaire majoritaire de l'Union Financière de France et l'Abeille Vie, société d’assurance, acquiert une participation de 10 % dans le capital. Le capital est également ouvert à ses collaborateurs. Le titre est introduit au second marché de la Bourse de Paris. Cette même année, l'Union Financière de France obtient le statut de banque.

La banque Indosuez cède en 1997 sa participation majoritaire à l'Abeille Vie (Aviva depuis 2002), qui détient désormais 74,3 % d’UFF.

En 2001, pour mieux suivre ses clients sportifs, l’UFF crée « UFF Sport Conseil » avec pour mission de conseiller les sportifs professionnels et athlètes de haut niveau dans la gestion de leur patrimoine[2].

En 2012, L'UFF lance CGP Entrepreneurs, une filiale de l'UFF dédiée au marché des CGPI, qui rachète le groupement Infinitis en 2016[3].

En 2014, l’UFF crée une nouvelle filiale, Myria Asset Management, une société de gestion spécialisée dans la multigestion[4].

Gouvernance[modifier | modifier le code]

L'UFF renouvelle en 2015 sa gouvernance, les fonctions de Président et de Directeur Général sont dissociées[5]. Nicolas Schimel qui dirigeait la société depuis Septembre 2008 et exerçait la fonction de PDG depuis Septembre 2009, conserve la présidence du Conseil d’Administration. Paul Younès[6] devient Directeur Général de l'UFF. Karyn Bayle devient Directrice Générale Déléguée.

Paul Younès, Directeur Commercial du réseau de conseillers depuis 2012 nommé Directeur Général Délégué en 2014, devient Directeur Général de l'UFF. Karyn Bayle, qui avait quitté GE Capital France en 2014 pour rejoindre l’UFF, devient Directrice Générale Déléguée[7]. En 2016, Nicolas Schimel quitte le groupe Aviva[8]. Il est remplacé à la présidence du Conseil d’Administration de l’UFF par Patrick Dixneuf[9]

Activités[modifier | modifier le code]

L’Union Financière de France est une banque spécialisée dans le conseil en gestion de patrimoine, qui propose des produits et services adaptés aux particuliers et aux entreprises. Sa gamme de produits comprend l'immobilier, les valeurs mobilières et l'assurance vie ainsi qu'un large éventail de produits destinés aux entreprises. L’Union Financière de France possède une expertise dans le domaine civil, fiscal, social et financier.

Les produits pour les particuliers :

  • Assurance vie et capitalisation (épargne, prévoyance, retraite)
  • Placements financiers (comptes titres, comptes titres PEA)
  • Immobilier (immobilier direct, SCPI)
  • Défiscalisation (SOFICA, investissements directs PME, FIP et FCPI groupements forestiers)[10],[11]

Les produits pour les entreprises

  • Protection sociale (Retraite, prévoyance, etc.)
  • Epargne salariale (PEE, PERCO, intéressement, participation)
  • Gestion de trésorerie (placements financiers)
  • Passifs sociaux (indemnités, passif social)

Préoccupations patrimoniales des Français[modifier | modifier le code]

Depuis 2009, l’UFF réalise annuellement un observatoire de la clientèle patrimoniale en partenariat avec l’IFOP qui lui permet d’analyser le rapport au risque des Français patrimoniaux[12], de mieux suivre et identifier leurs attentes en matière d’investissement, et de comprendre leur comportement et les modalités de leur choix.

En 2017, l’UFF a également réalisé avec l’IFOP des études par typologie de cibles :

  • En février, une enquête menée auprès de 600 Françaises par l’UFF et l’IFOP démontrent que si les femmes restent prudentes, elles sont décisionnaires en matière d’investissement au sein de leur couple. Elles sont 43 % à déclarer « décider ensemble », 42 % « elle-même », et seulement 8 % à affirmer « mon conjoint/mon époux »[13].
  • En juin, une enquête consacrée à la génération Y[14] montre que, contrairement aux idées reçues, 72 % des jeunes de 25-35 ans sont des investisseurs prudents et relativement conservateurs. 90 % des jeunes de cette tranche d'âge souhaitent devenir propriétaires, dont 78 % de biens immobiliers.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le premier des trois », sur lesechos.fr, (consulté le 8 septembre 2017)
  2. Next Finance, « Gestion de Patrimoine - UFF Sport Conseil : Les sportifs professionnels coachent leurs pairs », Next Finance,‎ (lire en ligne)
  3. Gestion de Fortune, « Groupement de cabinets : CGP Entrepreneurs rachète Infinitis », Gestion de Fortune,‎ (lire en ligne)
  4. « UFF annonce la création de la société de gestion Myria AM », Le Figaro Bourse,‎ (lire en ligne)
  5. « L'UFF scinde ses fonctions de président et de directeur général », Capital.fr,‎ (lire en ligne)
  6. « UFF : Paul Younès », sur lesechos.fr, (consulté le 8 septembre 2017)
  7. « UFF : Karyn Bayle », sur lesechos.fr, (consulté le 8 septembre 2017)
  8. « Nicolas Schimel quitte l'UFF », L'Agefi Actifs,‎ (lire en ligne)
  9. ESTELLE DURAND, « Patrick Dixneuf succède à Nicolas Schimel à la tête d’Aviva France », L'Argus de l'assurance,‎ (lire en ligne)
  10. BFM BUSINESS, « Idées de placements: Fiscalité: Comment réduire ses impôts 2017 ? - 27/09 », BFM BUSINESS (consulté le 8 septembre 2017)
  11. « Quels sont les intérêts du FIP et du FCPI ?: José Fernandez, dans Intégrale Placements – », Figaro Live,‎ (lire en ligne)
  12. Géraldine Bruguière-Fontenille, « Clientèle patrimoniale : l’appétence au risque augmente légèrement (Baromètre UFF-Ifop) », L'Argus de l'assurance, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant (lire en ligne)
  13. « Placements : comment investissent les femmes ? », lesechos.fr,‎ (lire en ligne)
  14. « Epargne : la génération Y, plus prudente qu’audacieuse », lesechos.fr,‎ (lire en ligne)