Union des organisations islamiques en Europe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Union des organisations islamiques en Europe (U.O.I.E.)
Situation
Création 1990

Site web [1]

L'Union des organisations islamiques en Europe ou Fédération des organisations islamiques en Europe (FOIE), dont le représentant est Ahmed al-Rawi, « l'ambassadeur officiel des Frères musulmans en Europe », est une organisation islamique implantée en Europe[1].

Les Frères musulmans ont créé l'UOIE et plusieurs de ses filiales nationales, dont l’Union des organisations islamiques de France (désormais Musulmans de France), qui font l'objet de plusieurs controverses[2],[3],[4].

En effet, le guide spirituel des Frères musulmans, Youssef al-Qaradawi, a soutenu les attentats suicides et la peine de mort pour les homosexuels[5],[6],[7],[8].

Idéologie[modifier | modifier le code]

L'UOIE serait proche de la Ligue islamique mondiale et inspirée par la doctrine des Frères musulmans[9],[10].

Financée par des dons, son but serait d'encadrer et d'instruire les musulmans européens.

Controverses[modifier | modifier le code]

Selon L'Express, l'UOIE est la maison mère de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) et « puise ses références dans la doctrine des Frères musulmans », ajoutant qu'elle aurait des « liaisons dangereuses »[1]. Les services de renseignement allemands ont décrit l'UOIE comme étant la principale organisation des Frères musulmans en Europe[11].

Également pour L'Express, la filiale française de l'UOIE « est porteuse d'une radicalité politique, l'intégrisme, et elle est en cela une organisation dangereuse, d'autant plus dangereuse qu'elle prétend incarner un islam majoritaire en France et en Europe »[1].

Cette même filiale de l'UOIE aurait soutenu et financé le Comité de bienfaisance et de secours aux Palestiniens (CBSP), qui a financé le groupe terroriste Hamas, proche des Frères musulmans[1].

L'UOIE a également fondé le Conseil européen de la recherche et de la fatwa, dont le président est Youssef al-Qaradawi, le guide spirituel des Frères musulmans[12],[13],[14],[15].

Youssef al-Qaradawi a déclaré que « les attentats suicides sont un devoir », ajoutant que les juifs devaient être tué[7],[16]. Surnommé le « théologien de la terreur », Youssef al-Qaradawi a aussi appelé au meurtre des homosexuels[5],[6].

Fatwa[modifier | modifier le code]

L'UOIE s'appuie sur le Conseil européen de la recherche et de la fatwa, dont la fonction est d'étudier et d'émettre des fatwas collectives qui répondent aux musulmans d'Europe et résolvent leurs problèmes. Ces fatwas nient « le droit des femmes, rejet[ent] l'avortement, justifi[ent] les attentats kamikazes[17] ».

En France[modifier | modifier le code]

L'UOIE est l'initiateur direct du développement en France de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF), dont la plupart de ses cadres sont membres[1], et de ses nombreuses associations satellites, ainsi que de l'ouverture en 1990, de l'Institut européen des sciences humaines sis à Château-Chinon, spécialisé dans la formation d'imams et dans l'enseignement de la langue arabe. Cet institut aurait formé entre 1990 et 2004 plus de trois cents imams.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e « La face cachée de l'UOIF », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2018)
  2. « Frères musulmans, conférences polémiques... 10 choses à savoir sur l’UOIF », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2018)
  3. Le JDD, « Comment la confrérie islamiste s'est implantée en Occident », lejdd.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2018)
  4. Dr. Magnus Norell,, « The Muslim Brotherhood in Sweden », sur clarionproject.org,
  5. a et b (en) « 'Theologian of terror' held radical Islamic council session here - Independent.ie », Independent.ie,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2018)
  6. a et b (en-GB) Matthew Moore, « Muslim cleric Yusuf al-Qaradawi refused visa », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 26 octobre 2018)
  7. a et b (en) « Sheik Yusuf al-Qaradawi: Theologian of Terror », sur Anti-Defamation League (consulté le 26 octobre 2018)
  8. Tanya Klein, « Frères Musulmans : 10 choses à savoir sur son leader Youssef al-Qaradawi », Club de Mediapart,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2018)
  9. Le nouveau visage de l'islam de France, Le Point, édition du 2 septembre 2004, N°1668
  10. L'Union des organisations islamiques de France arrive essoufflée à son rendez-vous annuel par Cécilia Gabizon, Le Figaro, édition du 5 mai 2006
  11. « Wayback Machine », (consulté le 26 octobre 2018)
  12. (ar) « The Ninth Ordinary Session of the European Council for Fatwa and Research | المجلس الأوروبي للإفتاء والبحوث », sur www.e-cfr.org (consulté le 26 octobre 2018)
  13. « The Muslim Brotherhood in Europe », sur clingendael.org
  14. (en) Lorenzo Vidino, « Aims and Methods of Europe's Muslim Brotherhood - by Lorenzo Vidino », Hudson Institute,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2018)
  15. (en-US) Soeren Kern, « Europe's Fatwa Factories », Gatestone Institute,‎ (lire en ligne, consulté le 26 octobre 2018)
  16. (en) Joby Warrick and et Sudarsan Raghavan, « How a 91-year-old imam came to symbolize the feud between Qatar and its neighbors », sur Washington Post (consulté le 26 octobre 2018)
  17. http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/la-face-cachee-de-l-uoif_486103.html

Liens externes[modifier | modifier le code]