Union des forces démocratiques pour le rassemblement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la République centrafricaine image illustrant un parti politique
Cet article est une ébauche concernant la République centrafricaine et un parti politique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Damane Zakaria l'un des chefs de l'UFDR

L'Union des forces démocratiques pour le rassemblement (UFDR), est un parti politique de République centrafricaine.

Article détaillé : Guerre civile de Centrafrique.

L'UFDR a longtemps été un mouvement rebelle basé à Birao. Elle a signé un accord de paix[1] avec le gouvernement centrafricain le [2] et a intégré depuis les rangs de la vie politique nationale. Cela ne l'a pas empêchée de rester très critique vis-à-vis du président François Bozizé[3],[4].

En 2012, elle contribue avec d'autres partis s'opposant au régime en place à la constitution de la Seleka.

L'UFDR est présidée par Michel Djotodia, vice-Premier ministre depuis février 2013, auto-proclamé président de la République le 24 mars 2013 à la suite du départ de François Bozizé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'UFDR a décidé de faire la paix avec Bozizé », sur le site afriquecentrale.info, 14 avril 2007. Inclut le texte de l'accord.
  2. (en) « Central African Republic, rebels sign peace deal », Associated Press/USA Today
  3. « Que et qui maintiennent Bozizé au pouvoir ? », communiqué de l'UFDR, 12 juillet 2007.
  4. « RCA : L’UFDR ne participe pas au dialogue politique inclusif », communiqué de l'UFDR, 7 décembre 2008.