Union des étudiants de la Communauté française

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Union des étudiants de la Communauté française
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Organisation de jeunesse
Zone d’influence Drapeau de la Belgique Belgique (Communauté française)
Fondation
Fondation 17 décembre 1996
Identité
Siège Bruxelles, Belgique
Président Morgane Justens [1]
Vice-président Nina Crabbé[1]

L'Union des étudiants de la Communauté française (Unécof) est une ASBL reconnue comme "Organisation de Jeunesse" (OJ) par la Communauté française. Elle fut également reconnue jusqu'en comme "Organisation Représentative Communautaire" (ORC), aux côtés de la Fédération des étudiants francophones, ce qui lui permettait d'être reconnue comme interlocuteur officiel et "porte-parole" des étudiants de l'Enseignement supérieur auprès des différents pouvoirs publics et académiques. Le , l'Unécof annonce ne plus représenter assez d'étudiants que pour rester une ORC.[2]

L'Unécof a pour tâches principales d'aider les étudiants de l'enseignement supérieur (inscription, allocations d'études, recours…), d'aider les Conseils Etudiants, de former les étudiants à différents enjeux et thématiques liés à l'enseignement supérieur (campagne sur l'enseignement inclusif en 2018)[3], et de les représenter devant les autorités académiques et politiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Étudiants Administrateurs de l'Université libre de Bruxelles (BEA - ULB), le Conseil des Étudiants de la Haute École Francisco Ferrer et le Conseil des Étudiants de la Haute École Robert Schuman ont fondé l'Unécof le . Ceux-ci trouvaient normal que les étudiants de l'Enseignement supérieur en Communauté française aient le choix de leur représentation communautaire, surtout quand celle-ci n'était pas vraiment homogène. L'Unécof se bat alors pour être un porte-parole du monde étudiant dans toute sa diversité. Les premiers statuts de l'ASBL sont publiés en 1997 et elle obtient peu après sa reconnaissance par la Communauté française comme organisation de jeunesse. En 1999, elle obtient sa reconnaissance d'Organisation Représentative d'étudiants de l'Enseignement supérieur. Le dernier renouvellement du statut d'ORC prit fin en 2019.

Président[modifier | modifier le code]

  • 2018 - : Morgane Justens[4]
  • 2017 - 2018  : Olivier Coppens[5]
  • 2016 - 2017 : Opaline Meunier
  • 2015 - 2016 : Julien Brassart

Fonctionnement de l'Unécof[modifier | modifier le code]

L'Unécof est composée sous la forme juridique d'une association sans but lucratif (asbl).

Le Conseil d'administration[modifier | modifier le code]

Composé de 3 administrateurs au minimum, le Conseil détient les pouvoirs les plus étendus pour accomplir les actes d'administration et de gestion de l'association. De plus, il arrête les positions de l'association qui doivent se prendre dans l'urgence ou qui sont tributaires de l'actualité.

Le staff[modifier | modifier le code]

Présent à Bruxelles (13, rue du Congrès) et à Namur (98, rue Nanon), il est composé de "permanents" (c'est-à-dire des professionnels rémunérés par des subsides accordés à l'ASBL). Son rôle est de soutenir les étudiants et les informer toute l'année sur l'ensemble des problématiques les concernant.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Notre nouveau conseil d'administration », sur unecof-leblog.com.
  2. « Le syndicat Unécof met la clé sous la porte », sur 7sur7.be, (consulté le 14 mars 2019)
  3. (en-US) « Enseignement supérieur inclusif », sur ENSEIGNEMENT INCLUSIF (consulté le 14 février 2019)
  4. « unecof », sur unecof (consulté le 25 mai 2018)
  5. « Etudes de médecine: sept reçus collés autorisés à s'inscrire en 2e année », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne).