Union chrétienne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Union chrétienne
ChristenUnie
image illustrative de l’article Union chrétienne
Logotype officiel.
Présentation
Chef Gert-Jan Segers (en)
Fondation
Siège Partijbureau ChristenUnie Johan van Oldebarneveltlaan 46, Amersfoort
Président Piet Adema
Mouvement de jeunesse PerspectieF
Think thank Mr. G. Groen van Prinsterer Stichting
Religion Calvinisme
Positionnement Centre droit
Idéologie Démocratie chrétienne[1]
Conservatisme social[1]
Christianisme social
Euroscepticisme modéré
Affiliation européenne ECPM
Adhérents 23 695[2] (2017)
Couleurs Bleu
Site web christenunie.nl
Présidents de groupe
Première Chambre Roel Kuiper (en)
Seconde Chambre Gert-Jan Segers (en)
Parlement européen Syed Kamall (ECR)
Représentation
Sénateurs
2 / 75
Représentants
5 / 150
Députés européens
1 / 25

L'Union chrétienne (en néerlandais : ChristenUnie, abrégé en CU) est un parti politique néerlandais conservateur d’inspiration chrétien social et marqué par la religion.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’Union chrétienne est fondée en mars 2001 à partir de deux partis chrétiens réformés, la Fédération politique réformatrice (RPF) et la Ligue politique réformée (GPV). Le parti participe au cabinet Balkenende IV, avec l'Appel chrétien-démocrate (CDA) et le Parti travailliste (PvdA). Le 22 juin 2009, l’Union adhère au groupe des Conservateurs et réformistes européens, de tendance antifédéraliste.

Le parti est représenté par Peter van Dalen, député au Parlement européen en collaboration avec le Parti politique réformé (SGP), un siège pour chacun des deux partis religieux. La CU est considérée moins orthodoxe et conservatrice que la SGP (qui ferme son site internet le dimanche).

Idéologie[modifier | modifier le code]

L’Union chrétienne se définit comme chrétien-social en s’alignant sur la gauche concernant les questions économiques, d’asile ou de protection de l’environnement mais en défendant des valeurs conservatrices sur des questions telles l’avortement[3], l’homosexualité ou l’euthanasie.

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Chefs politiques[modifier | modifier le code]

Période Nom
2001-2002 Kars Veling (en)
2002-2011 André Rouvoet
2011-2015 Arie Slob
Depuis 2015 Gert-Jan Segers (en)

Autres membres notables[modifier | modifier le code]

  • Peter van Dalen, député européen depuis 2009.
  • Eimert van Middelkoop, ministre de la Défense de 2007 à 2010, président en 2001 du GPV.
  • Tineke Huizinga, secrétaire d'État aux Transports et des Voies d'eau, chargée des Eaux et des Transports urbains entre 2007 et 2010.
  • Carola Schouten, vice-Première ministre et ministre de l'Agriculture, de la Nature et de la Qualité alimentaire depuis 2017.
  • Paul Blokhuis (en), secrétaire d'État à la Santé, au Bien-être et aux Sports, chargé de la Politique de vieillesse, des Handicapés et des Vétérans depuis 2017.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Législatives[modifier | modifier le code]

Année % Sièges Rang Gouvernement
2002 2,5
4 / 150
8e Opposition
2003 2,1
3 / 150
8e Opposition
2006 4,0
6 / 150
7e Balkenende IV
2010 3,2
5 / 150
8e Opposition
2012 3,1
5 / 150
7e Opposition
2017 3,4
5 / 150
8e Rutte III

Européennes[modifier | modifier le code]

Année % Sièges Rang Groupe
2004[A 1] 5,9
1 / 27
7e ID
2009[A 1] 6,8
1 / 25
8e ECR
2014[A 1] 7,7
1 / 26
8e ECR
  1. a, b et c Alliance avec le SGP qui a lui obtenu un siège.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Wolfram Nordsieck, « Netherlands », sur parties-and-elections.eu.
  2. (en) « ChristenUnie ledentallen per jaar (2002- ) », sur archive.org (consulté le 20 février 2017)
  3. (en-US) « Dutch coalition forecast: would the Christian Union fit in the new government? | VoteWatch », sur VoteWatch (consulté le 11 juillet 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]