Union Basket Chartres Métropole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
UB. Chartres Métropole
Logo du UB. Chartres Métropole
Généralités
Nom complet UB. Chartres Métropole
Surnoms L'UB, UBCM
Noms précédents UB Grand Chartres (1998-2004)
Fondation 1998
Statut professionnel Jamais
Couleurs Bleu et blanc
Salle Halle Jean-Cochet
(1 200 places)
Siège 89, Rue du Grand Faubourg
28000 Chartres
Championnat actuel Nationale 1 2016-2017
Président Drapeau : France Jean-Léon Piat
Entraîneur Drapeau : France Sébastien Lambert
Site web ubcmbasket.com

Maillots

 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de basket-ball de Nationale masculine 1 2016-2017
0

L'UB. Chartres Métropole est un club français de basket-ball basé à Chartres et fondé en 1998.

Le club évolue en Nationale masculine 1 depuis la saison 2011-2012.

Histoire[modifier | modifier le code]

Voir l’image vierge
Le club est basé à Chartres.

Les débuts (1998-2004)[modifier | modifier le code]

Dans les années 1990, l'agglomération chartraine souhaite voir un grand club de basket-ball en son sein[E 1]. La Jeanne d'Arc de Chartres compte de nombreuses saisons en Nationale 3 mais est sur la pente descendante avec une relégation en Régionale 1[E 1]. Les instances chartraines du basket mettent en place une fusion de plusieurs clubs[E 1]. En 1998, la JA Chartres, le SCL Barjouville et le CS Mainvilliers trouvent un consensus et s'unissent sous le nom d'« Union Basket Grand Chartres »[E 1]. Un an plus tard, le nouveau club est récompensé par une montée en N3[E 1]. Un bonheur de courte durée car après avoir frôlé la montée en N2 1999-2000, c'est un retour en R1 qui est à déplorer à l'issue de la saison 2001-2002[E 1].

En 2004, sous la nouvelle présidence de Jean-Léon Piat le SCL Barjouville quitte l'UBCG qui devient l'« Union Basket Chartres Métropole »[E 1].

La N3 puis deux montées consécutives (2004-2011)[modifier | modifier le code]

En 2004-2005, l'UBCM accède à la Nationale 3, dès la première saison sous son nouveau nom[E 1].

Après y avoir passé cinq saisons, l'UBCM est promu en Nationale 2 à l'été 2010[E 1]. Au terme d'une bonne saison 2010-2011, l'équipe joue les barrages d'accession à la N1[E 1]. Pour franchir cette ultime étape vers le professionnalisme, les Chartrains doivent sortir au meilleur des trois matchs contre le second de l'autre poule, le BC Gries-Oberhoffen[E 2]. Les Chartrains s'inclinent lors de la première rencontre (95-86) mais reçoivent les deux suivantes[E 2]. Devant 1 300 supporters, le match est serré mais les locaux s'en sortent (72-62)[E 2]. Deux jours plus tard, les Chartrains font la course en tête avec un confortable écart[E 2] et la libération survient (72-61)[E 3]. L'UBCM ne reste donc qu'une saison en N2, parvenant à réaliser deux montées consécutives[E 3],[1]. Dans le final-four pour le titre, Chartres est stoppé en demi-finale par Cognac (78-86)[E 3].

Maintien difficile en N1 (depuis 2011)[modifier | modifier le code]

Lors de sa première saison en Nationale 1 (2011-2012), l'UB Chartres Métropole termine 14e et premier relégué mais le club est repêché à la suite de la liquidation judiciaire de l'Étendard de Brest et continue à évoluer en N1[2],[E 3].

Durant la saison 2012-2013, l'UBCM a deux équipes au niveau national (Nationale 1 et Nationale 3), grâce au titre de Pré-Nationale remporté par l'équipe réserve. Raphaël Gaume prend la direction de l'équipe fanion. L'UBCM finit 11e[E 3] avec autant de victoires que de défaites (17) en 34 matchs et se donne le droit de vivre une troisième saison en N1.

Pour la saison 2013-2014, le club effectue un remaniement important de l'équipe[3] et vise les play-offs[E 3]. Mais, après trois saisons à lutter pour le maintien, l'UBCM finit par terminer dans la zone rouge, premier relégable. Trop de défaites à domicile et face aux concurrents directs précipite le club en Nationale 2[2]. Mais le club du président Jean-Léon Piat récupère la place laissée libre après la fusion du Sorgues Basket Club et de l’ES Avignon[E 3]. C’est la deuxième fois en 3 saisons que l’UBCM est repêchée[4].

Philippe Namyst est nommé comme nouvel entraîneur de l'UB Chartres[E 4] pour une durée de deux ans[5]. Après un exercice 2013-2014 terminé au 14e rang, l'UB Chartres fait le ménage à l'intersaison en ne conservant que 20% du groupe[E 4]. Dans cette N1 2014-15, finir dans le Top 5 est loin d'être une gageure pour le 6e budget du championnat (900 000 €). Outre les victoires, le spectacle est aussi au rendez-vous et le public adhère[6]. Les Chartrains finissent 5e de la saison régulière à égalité de points avec le 2e du classement[E 4]. Lors des quarts de finale de Play-offs, l'UBCM élimine par deux manches à zéro (79-82 ; 85-60) l'équipe du FC Mulhouse Basket (6e)[E 4]. Pour sa première participation aux play-offs de N1, les Chartrains décrochent leur billet pour le Final Four organisé par le Vichy-Clermont Métropole, qui les élimine lors de la demi-finale (85-67)[E 4],[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Pré Nationale Centre (D6)
    • 1er de son groupe (équipe 2) en 2012

Joueurs et personnalités du club[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

Jean-Léon Piat est le président de l'UB Chartres Métropole depuis 2003. Il était président de l'Association Jeanne d'Arc de Chartres, club fondateur de l'UBCM, depuis 1981.

Entraineurs[modifier | modifier le code]

Effectif actuel (2016-2017)[modifier | modifier le code]

UB Chartres Métropole - Saison 2016-2017
Joueurs Entraîneurs
P. # Nat. Nom Taille Âge Club précédent
Pivot 5 Drapeau : Sénégal Abdoulaye Ndiaye 2,08 m (32 ans) BC Souffelweyersheim
Pivot 5 Drapeau : Angleterre Tafari Toney 2,03 m (30 ans) JA Vichy-Clermont BM
Ailier fort 6 Drapeau : États-Unis Jonathan Mitchell 2,01 m (29 ans) Rueil-Malmaison AC
Meneur 7 Drapeau : France Rosaire Malonga 1,88 m (21 ans) Boulazac BD
Meneur 8 Drapeau : France Olivier Romain 1,80 m (29 ans) Saint-Quentin BB
Ailier 9 Drapeau : France Gautier Lemon 1,88 m (33 ans)  ?
Ailier 9 Drapeau : France Jérémy Ricard-Dorigo 2,00 m (23 ans) ASC Denain-Voltaire PH
Arrière 10 Drapeau : Lituanie Mantas Ruikis 1,92 m (32 ans) Saint-Chamond Basket
Ailier 11 Drapeau : France Kevin Bichard 1,95 m (30 ans) JSA Bordeaux
Pivot 12 Drapeau : France Patrick Clerence 2,04 m (28 ans) Aix Maurienne SB
Ailier fort 13 Drapeau : France Abou Diallo 2,03 m (22 ans) Limoges CSP
Arrière 14 Drapeau : France Damien Pistre 1,88 m (34 ans) JA Vichy-Clermont BM
Pivot 15 Drapeau : France Harry Disy 2,00 m (33 ans) Saint-Vallier BD
Entraîneur
  • Drapeau : France Sébastien Lambert
Entraîneur adjoint
  • Drapeau : France Guillaume Le Pape
Manager général

Légende 
  • P. : Poste
  • # : Numéro de maillot
  • Nat. : Nationalité
  • Captain sports.svg : Capitaine

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Equipe lors de la saison 2012-2013.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Ouvrage de référence[modifier | modifier le code]

  • Gérald Massé & Romain Léger, Les exploits des sportifs d'Eure-et-Loir : 1965-2015, Dreux, Antipodes, , 336 p. (ISBN 978-2-9553628-0-8)

Autres références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]