Unenlagia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unenlagia
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue d'artiste d'Unenlagia.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Sauropsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre Theropoda
Infra-ordre Coelurosauria
— non-classé — Maniraptora
— non-classé —  Deinonychosauria
Famille  Dromaeosauridae
Sous-famille  Unenlagiinae

Genre

 Unenlagia
Novas & Puerta[1], 1997

Espèces de rang inférieur

  • U. comahuensis Novas & Puerta, 1997 (Espèce type)
  • U. paynemili Calvo, Porfiri & Kellner, 2004

Unenlagia est un genre éteint de dinosaures à plumes, des théropodes carnivores de la famille des Dromæosauridés, décrit en 1997[1].

Il est connu uniquement en Argentine, dans la province de Neuquén, où il a été découvert dans des sédiments du Crétacé supérieur (Turonien et Coniacien), soit il y a environ entre 93,9 à 86,3 millions d'années.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Unenlagia est construit à partir de deux mots de la langue Mapuche « uñen », « moitié » et « lag » « oiseau », latinisés pour indiquer sa position intermédiaire de ce « demi-oiseau » entre les théropodes basaux et les oiseaux.

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Deux espèces ont été décrites, elles sont connues par des squelettes partiels, dépourvus de crâne :

Description[modifier | modifier le code]

Silhouette d'Unenlagia, avec, en blanc, les os découverts pour l'espèce U. comahuensis.

La longueur exacte du corps d'Unenlagia et la forme de son crâne sont encore discutées car les espèces ne sont représentées que par des fragments de squelette, des restes de membres, difficiles à extrapoler pour donner une longueur totale à ces animaux. Sa taille serait comprise entre 2 et 3,5 mètres de long[3] pour un poids maximal de 75 kilogrammes[4].

Les premières reconstitutions de ce dinosaure le montraient avec un museau assez court typique des Dromaeosauridés, mais son crâne a ensuite été reconstitué plus allongé après la découverte de genres proches comme Austroraptor et Buitreraptor.

Classification[modifier | modifier le code]

Après avoir été classé dans sa propre famille, les Unenlagiidae, il est aujourd'hui positionné parmi les Dromaeosauridae basaux dans une sous-famille des Unenlagiinae, comme le montre ce cladogramme réalisé par Robert DePalma, David Burnham, Larry Martin, Peter Larson et Robert Bakker en 2015[5] :

Dromaeosauridae
Unenlagiinae

Rahonavis




Buitreraptor



Unenlagia





Microraptoria

SinornithosaurusSinornithosaurus (flipped).jpg




MicroraptorFred Wierum Microraptor.png



NGMC 91






Bambiraptor




Tianyuraptor




Adasaurus




Tsaagan


Eudromaeosauria

Saurornitholestes




VelociraptorFred Wierum Velociraptor.png


Dromaeosaurinae

DeinonychusFred Wierum Deinonychus.png




AtrociraptorAtrociraptor (flipped).jpg




AchillobatorAchillobator by durbed (flipped).jpg




UtahraptorUtahraptor Restoration (flipped).png




DakotaraptorDakotaraptor wiki (white background).jpg



DromaeosaurusFred Wierum Dromaeosaurus.png















Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Fernando E. Novas et Pablo F. Puerta, « New evidence concerning avian origins from the Late Cretaceous of Patagonia », Nature, vol. 387,‎ , p. 390-392 (DOI 10.1038/387390a0)
  2. (en) J.O. Calvo, J.D. Porfiri et A.W. Kellner, « On a new maniraptoran dinosaur (Theropoda) from the Upper Cretaceous of Neuquén, Patagonia, Argentina », Arq. Mus. Nacional. Rio de Janeiro, vol. 62,‎ , p. 549–566
  3. (en) F. A. Gianechini et Sebastian Apesteguia, « Unenlagiinae revisited: dromaeosaurid theropods from South America », Anais de Academia Brasileira de Ciencias, vol. 83, no 1,‎ , p. 163-195
  4. (en) Gregory S. Paul, The Princeton Field Guide to Dinosaurs, Princeton University Press, , p. 138
  5. Robert A. DePalma, David A. Burnham, Larry D. Martin, Peter L. Larson et Robert T. Bakker, « The First Giant Raptor (Theropoda: Dromaeosauridae) from the Hell Creek Formation. », Paleontological Contributions, no 14,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]