Une ville flottante

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une ville flottante
Image illustrative de l'article Une ville flottante
Cartonnage à l'obus pour le volume double avec "Aventures de trois Russes et de trois Anglais en Afrique australe".

Auteur Jules Verne
Pays France
Genre Relation de voyage
Éditeur Pierre-Jules Hetzel
Date de parution 1871
Illustrateur Jules-Descartes Férat
Série Voyages extraordinaires
Chronologie

Une ville flottante est un roman de Jules Verne, paru en 1871.

Historique[modifier | modifier le code]

Le roman est d'abord publié dans le Journal des Débats du 9 août au 6 septembre 1870, puis mis en vente, sous forme de volume, le , chez Hetzel[1].

La ville flottante, c'est le Great Eastern, un énorme navire faisant la traversée Liverpool-New York, à bord duquel se trouvent plusieurs milliers de personnes, avec leurs caractères différents. Une vraie société. Le personnage principal du récit en est le narrateur.

Thèmes abordés dans le roman[modifier | modifier le code]

  • Le gigantisme du Great Eastern et de ses infrastructures (l’usage massif de la vapeur pour actionner la machinerie de cet immense paquebot de luxe)
  • La folie (incarnée par le personnage d’Ellen Hodges)

Liste des personnages[2].[modifier | modifier le code]

  • Capitaine Anderson
  • M. Alfred Cohen
  • Mrs. Cohen
  • Cockburn
  • Capitaine Archibald Corsican
  • Jules D…
  • Harry Drake
  • Cyrus Field
  • Baron Gauldrée Boilleau
  • M. Hatch
  • Ellen Hodges
  • Hon. J Mac Alpine
  • Capitaine Fabian Mac Elwyn
  • Mac Carthy
  • Capitaine Mac Ph[erson]…[3]
  • Mrs. Mac Ph[erson]…
  • O’Kelly
  • Docteur Dean Pitferge
  • Mrs. R…
  • Hon. John Rose
  • W…
  • M. Whitney
  • Mrs. Whitney
  • Wilmore
  • Wilson
Frontispice du roman par Jules Férat.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Olivier Dumas. Un canular de carabin ou pourquoi le docteur Pitferge n'exerce pas la médecine. Bulletin de la Société Jules-Verne 79. 1986.
  • Olivier Dumas. Le manuscrit d'"Une ville flottante", au destin contrarié. Bulletin de la Société Jules Verne 99. 1991.
  • Revue Jules Verne 1. Géant des mers. 1996.
  • Charles-Philippe Scheinhardt. Une ville flottante. in Agnès Marcetteau-Paul & Claudine Sainlot (Ed.). "Jules Verne, écrivain". Nantes. Coiffard et Joca-Seria. 2000.
  • Charles-Philippe Scheinhardt. Baisser de rideau aux chutes du Niagara, Revue Jules Verne 15, 2003, p. 125-130.
  • Alexandre Tarrieu : Les Passagers du Great-Eastern en 1867, Bulletin de la Société Jules Verne 174, 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Piero Gondolo della Riva. Bibliographie analytique de toutes les œuvres de Jules Verne. Tome I. Paris. Société Jules Verne. Pages 28-29. 1977.
  2. Alexandre Tarrieu dans son article, Les Passagers du Great-Eastern en 1867, Bulletin de la Société Jules Verne n°174, 2010, prouve que les noms des personnages sont empruntés à la réalité.
  3. Passenger List of the Great Eastern/http://www.immigrantships.net/v10/1800v10/greateastern18670410.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :