Une rencontre en Westphalie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une rencontre en Westphalie
Auteur Günter Grass
Pays Allemagne de l'Ouest Allemagne de l'Ouest
Genre Roman
Version originale
Langue Allemand
Titre Das Treffen in Telgte
Date de parution 1979
Version française
Traducteur Jean Amsler
Éditeur Seuil
Lieu de parution Paris
Date de parution 1981
Nombre de pages 190
ISBN 2-02-005725-5

Une rencontre en Westphalie (titre original : Das Treffen in Telgte, littéralement « La Rencontre à Telgte ») est un roman de Günter Grass paru en 1979. Il est paru en français aux éditions du Seuil en 1981, traduit par Jean Amsler.

Tout en mettant en scène le monde des lettres allemandes du XVIIe siècle, ce texte est un hommage et un roman à clé concernant la littérature allemande après la Seconde Guerre mondiale, et notamment le Groupe 47 dont Grass a été membre. Le roman est d'ailleurs dédié à Hans Peter Richter pour ses soixante-dix ans (il était l'organisateur des rencontres du Groupe 47).

Résumé[modifier | modifier le code]

Une rencontre en Westphalie est le récit, sur le ton du roman picaresque, d'une rencontre imaginée par Grass entre des hommes de lettres - eux pour la plupart bien réels - venus de toute l'Allemagne en 1647, à la fin de la guerre de Trente Ans, pendant que s'éternisent les pourparlers des traités de Westphalie. Accablés ou inspirés par le chaos, la guerre et la peste qui frappent les pays de langue allemande, et malgré leurs clivages esthétiques, moraux et religieux, les protagonistes mènent tant bien que mal leur réunion littéraire dans une auberge réquisitionnée tenue par l'hôtesse Libuschka.

La rencontre se passe à Telgte, petite ville de Westphalie près de Münster, à une quarantaine de kilomètres d'Osnabrück, les deux villes où les belligérants négociaient la paix.

Personnages[modifier | modifier le code]

Günter Grass a mis en scène dans ce roman les artistes suivants :