Une fille facile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Une fille facile
Réalisation Rebecca Zlotowski
Scénario Rebecca Zlotowski
Zahia Dehar
Teddy Lussi-Modeste
Benoît Magimel
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie dramatique
Durée 92 minutes
Sortie 2019


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Une fille facile est un film français réalisé par Rebecca Zlotowski, sorti en 2019.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Naïma est une jeune fille de 16 ans, qui vit à Cannes. Sa mère y est femme de ménage dans un des palaces. Sa cousine Sofia vient passer les vacances avec elle, et lui fait découvrir son mode de vie de « fille facile ». Elles rencontrent un riche quadragénaire brésilien et son ami français qui les invitent sur leur bateau.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Une fille facile
Score cumulé
SiteNote
Allociné3.5 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Libération5.0 étoiles sur 5
Première3.0 étoiles sur 5

En France, le film obtient une note moyenne de 3,55 sur le site Allociné, qui recense 29 titres de presse.

Le quotidien Libération a apprécié la légèreté du récit « Jalonné de références sixties, de Bardot à Rohmer, le film de Rebecca Zlotowski révèle en Zahia Dehar une actrice ultramoderne et subtile, au service d’une radieuse chronique sociale qui a la douceur d'un conte d’été. »[1]

Pour le magazine Première, Zahia porte le film sur ses épaules : « Zahia constitue le cœur, le corps et l'âme du film, qui perd d'ailleurs de sa puissance dès qu'elle quitte le cadre. Le choix de faire vivre ce récit à travers le regard de sa cousine de 16 ans le fait trop souvent bifurquer vers le registre plus banal de la coming of age story. Mais, sur la longueur, le film sait résister à cet écueil (...). »[2].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau de la France France 83 583 entrées[3] 5

Monde Total mondial 605 992 $ - -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Récompense[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « «Une fille facile», une classe au-dessus », sur Libération.fr, (consulté le 6 mai 2020)
  2. « Une fille facile : La révélation Zahia Dehar (Critique) », sur Premiere.fr, (consulté le 6 mai 2020)
  3. « Une fille facile », sur JPbox-office.com
  4. « Une fille facile avec Zahia et Alice et le Maire avec Fabrice Luchini, primés à la Quinzaine », sur lefigaro.fr, (consulté le 24 mai 2019).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]