Une femme de tête (film, 2018)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Une femme de tete.
Une femme de tête
Titre québécois Saisir la vie par les cheveux
Titre original Nappily Ever After
Réalisation Haifaa al-Mansour
Scénario Adam Brooks
Cee Marcellus
Acteurs principaux
Sociétés de production Netflix
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie romantique
Durée 98 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Une femme de tête ou Saisir la vie par les cheveux au Québec (Nappily Ever After) est un film américain réalisé par Haifaa al-Mansour, sorti le [1] sur Netflix. Il met en vedette Sanaa Lathan, Ernie Hudson, Lyriq Bent et Lynn Whitfield.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La vie semble sourire à Violet Jones, une jeune femme qui, a priori, a tout réussi : elle travaille dans le monde de la publicité et a un petit ami, jeune interne en médecine ambitieux et séduisant. La quête de perfection, qui constitue le thème fondamental du film, a ses origines dans le rapport qu'entretient Violet avec sa mère depuis son enfance : elles sont à la fois complices et prisonnières dans un rôle de princesses. En effet, la mère lisse inlassablement la chevelure de sa fille; signe de perfection, le lissage est, pour Violet et sa mère, un impératif qui conditionne leur quotidien. Jamais de laisser-aller ou de désinvolture; Violet, angoissée, affiche un éternel sourire, et prévoit tout, anticipe tout... jusqu'aux fiançailles auxquelles elle s'attend dur comme fer, ayant trouvé dans un placard une petite boîte cadeau qui ressemble fort à ce qui cacherait la bague tant désirée...C'était sans compter le destin qui, au détour d'un malencontreux arrosage, va faire basculer la vie de Violet et remettre en question ses certitudes; sa recherche d'une élégance irréprochable va stopper net, et ce sera pour elle l'occasion de faire une belle rencontre... celle avec elle-même...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) selon le carton de doublage Netflix.

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

En 2003, Universal rachete les droits du roman, afin d’en faire un film, qui aurait dû être dirigé par Patricia Cardoso[2],[3].

Ensuite, c’est au tour d’Halle Berry d’en acquérir les droits, tout en étant la vedette principale, mais pour des raisons diverses, cette version n’a pas aboutie[3].

Le , Netflix annonce obtenir les droits du roman et en prépare une adaptation[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Netflix Debuts Key Art for Nappily Ever After », sur The Futon Critic, (consulté le 20 juillet 2018)
  2. Brian B., « Patricia Cardoso helms Nappily Ever After », MovieWeb,‎ (lire en ligne)
  3. a et b Brian B., « Lisa Loomer penning Nappily Ever After », MovieWeb,‎ (lire en ligne)
  4. Justin Kroll, « Sanaa Lathan to Star in Netflix Adaptation of Nappily Ever After », Variety,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]