Une contre-histoire de l'Internet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Une contre-histoire de l'Internet
Réalisation Sylvain Bergère
Scénario Julien Goetz, Jean-Marc Manach
Sociétés de production Premieres Lignes Television[1], OWNI
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Documentaire
Durée 86 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Une contre-histoire de l'Internet[2] est un film documentaire français réalisé par Sylvain Bergère et diffusé à la télévision française pour la première fois le 14 mai 2013 sur la chaîne Arte.

En allemand le titre est : Eine Gegengeschichte der Internetze.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ce documentaire retrace l'histoire d'Internet d'un point de vue rarement entendu : il met l'accent sur les personnes ayant participé à sa conception et sur les activistes politiques et hacktivistes qui en font usage, et en défendent l'idéal.

Intervenants[modifier | modifier le code]

Le film se compose de nombreuses interventions de personnalités[3] :

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Caméos dans l'introduction[modifier | modifier le code]

Durant le générique de début de film plusieurs caméos ont lieu, apparaissent successivement : Nyan Cat, Pedobear, Troll face, Trololo, puis des extraits de nombreuses vidéos humoristiques populaires sur internet.

Autour du film[modifier | modifier le code]

En 2013, quelques mois avant la première diffusion du film à la TV française, plusieurs courtes vidéos ont été diffusées sur le web, en partenariat avec Télérama qui a publié plusieurs articles annonçant le film, et appelant ses lecteurs à témoigner de l'usage passé qu'ils ont fait d'Internet : « Racontez votre propre histoire d’Internet »[5] et des témoignages d'internautes.

Le film est diffusé en juin 2013 dans le cinéma Utopia de Toulouse, avec la participation des auteurs (Julien Goetz et Jean-Marc Manach)[6], et en octobre 2013 dans le cinéma Utopia de Bordeaux, avec la participation de Valentin Lacambre[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]