Un soir à la tour Eiffel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un soir à la tour Eiffel
Logo de l'émission
Logo de l'émission

Titre original Aless[note 1].
Genre Talk Show
Périodicité Hebdomadaire
Création Pierre-Antoine Capton
Alessandra Sublet
Réalisation Didier Froehly
Nicolas Ferraro
Pascal Rétif
Présentation Alessandra Sublet
Participants Aline Afanoukoé
Philippe Vandel
Alba Ventura
Alex Vizorek
Thème du générique Knight Moves de Chilly Gonzales
Générique de fin The Good the Bad and the Crazy de Imany
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 1
Nombre d’émissions 33 (liste)
Production
Lieu de tournage Tour Eiffel
Durée 120 minutes
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Production Pierre-Antoine Capton
Société de production 3e œil productions
Max Motion
Diffusion
Diffusion France 2
Lieu de première diffusion Tour Eiffel
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut Arrêtée
Public conseillé Tout public
Site web http://www.france2.fr/emissions/un-soir-a-la-tour-eiffel
Chronologie

Un soir à la tour Eiffel est une émission de télévision française produite par Troisième Œil Productions et diffusée sur France 2.

Présentée par Alessandra Sublet, l'émission était tournée au premier étage de la tour Eiffel et diffusée tous les mercredis en seconde partie de soirée du au [1].

Diffusion[modifier | modifier le code]

L'émission est diffusée chaque mercredi à 22 h 40. Le rédacteur en chef de l'émission est Fabrice Pierrot. Il était rédacteur en chef de C à vous jusqu'en juin 2013[2] à l'époque où Alessandra Sublet présentait l'émission. Le producteur est aussi le même puisqu'il s'agit de Pierre-Antoine Capton. À partir de la cinquième émission, l'émission est diffusée en direct. Alessandra Sublet présentera le dernier numéro le mercredi 10 juin 2015.

Principe[modifier | modifier le code]

Alessandra Sublet reçoit un invité principal pour une longue interview[3]. Elle reçoit aussi des invités en lien avec l'invité principal. L'invité principal arrive en bateau par la Seine puis lorsqu'il monte l'ascenseur, Alessandra Sublet fait une interview vérité. Les questions sont types, comme « la dernière fois que l'invité est monté au septième ciel », « le plus gros vertige », etc. Puis l'invité arrive sur le plateau au premier étage de la tour Eiffel. À partir de la sixième émission, cette séquence arrivée disparaît.

Rapidement, le concept de l'émission évolue. Il reste bien un invité principal. Avec lui, Alessandra évoque son actualité, il y a un quiz à thème, et il y a son portrait. Le portrait a lui aussi évolué. D'abord, le portrait digital, il y a maintenant le dictionnaire de l'invité. Il s'agit des mots qui définissent l'invité. Il est réalisé par des proches de l'invité.

De plus, chaque semaine, l'émission revient au cours de trois débats sur l'actualité, sur des sujets de sociétés. Souvent un de ces sujets est en lien avec la série proposée juste avant. Il y a plus d'experts et moins de vedettes.

Alessandra Sublet propose aussi à ses invités de lire des « tweets bashing ». Il s'agit de lire les tweets les plus désagréables. Les invités racontent aussi des anecdotes. Chaque semaine à partir de la 17e émission, Alex Vizorek propose la revue de presse.

Les téléspectateurs sont invités à réagir sur Twitter avec le hashtag #USTE.

À partir de la sixième émission, Alessandra accueille chaque semaine trois chroniqueurs d'un soir. À partir du mois de janvier, l'équipe de chroniqueurs est plus restreinte et tourne autour d'une équipe réduite.

Le , à l'occasion du Festival international du film de comédie de l'Alpe d’Huez, l'émission est renommée Un soir à l’Alpe d’Huez et quitte pour un soir la tour Eiffel pour s'installer en bas des pistes de l'Alpe d'Huez[4].

Pour l'émission du 04 mars, c'est une spéciale femmes avec uniquement des femmes dans le public, en invitées et également en chroniqueuses.

Critiques[modifier | modifier le code]

L'émission reçoit plutôt de mauvaises critiques comme le journal Libération qui indique ne plus avoir envie de payer la redevance étant donnée la qualité de l'émission, le niveau de langage de l'animatrice et ses rires[5].

Dans la seconde émission, Nicolas Bedos, avec la complicité de la présentatrice, réalise un canular. Alessandra Sublet réalise une fausse interview au sujet d'un livre qui dévoilerait une relation entre Nicolas Bedos et Valérie Trierweiler. Le canular est révélé en fin d'émission, mais beaucoup de personnalités s'indignent et en appellent au CSA[6].

Patrick Timsit est invité dans l'émission et se plaint le lendemain dans C à vous face à Anne-Sophie Lapix que l'émission n'étant pas en direct ait été remontée et soit trop lisse. Il dit avoir eu le sentiment que ce n'était pas la même émission[7].

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Lors de la cinquième émission, Éric Cantona ne monte pas par l'ascenseur et Alessandra Sublet ne fait donc pas l'interview « Vertige ». Elle révèle par la suite qu'il est claustrophobe.

Audiences[modifier | modifier le code]

En moyenne, l'émission réunissait 923.000 téléspectateurs, soit 8.5 % du public.

Émission No  Jour de diffusion Invité principal Chroniqueur d'un soir Type de diffusion Audience moyenne Références
Nombre de téléspectateurs PDM
1 Mercredi Kad Merad Enregistrée 805 000 7,5 % [8]
2 Mercredi Nicolas Bedos 1 003 000 9,1 % [9]
3 Mercredi Carla Bruni 941 000 7,8 % [10]
4 Mercredi Yannick Noah 680 000 6,8 % [11]
5 Mercredi Éric Cantona Direct 827 000 7,5 % [12]
6 Mercredi Lorant Deutsch Colombe Pringle, Caroline Vigneaux et Hapsatou Sy Enregistrée 733 000 5,1 % [13]
7 Mercredi Audrey Pulvar Sony Chan, Philippe Vandel et Maya Lauqué Direct 1 018 000 8,3 % [14]
8 Mercredi Cyril Hanouna Diane Ducret, Benoit Chaigneau et Maxime Switek 925 000 7,5 % [15]
9 Mercredi Arthur Walter, Sonia Mabrouk et Arnaud Tsamere Enregistrée 626 000 8,2 % [16]
10 Mercredi Spéciale Fais pas ci, fais pas ça Willy Rovelli, Alba Ventura et Stéphane Clerget, pedopsychiatre 1 355 000 11,9 % [17]
11 Mercredi Gérard Jugnot Aline Afanoukoé, Thomas Croisière et Pascale de La Tour du Pin 1 140 000 9,6 % [18]
12 Mercredi Stéphane Guillon et Bruno Solo Florent Peyre, Caroline Diament et Céline Géraud Direct 1 080 000 9,8 % [19]
13 Mercredi Sophie Davant Philippe Vandel, Alba Ventura et Yoann Chivard 1 214 000 10,8 % [20]
14 Mercredi Gad Elmaleh Emmanuel Maubert, Willy Rovelli et Cled'12 Enregistrée 876 000 7,3 % [21]
15 Mercredi Michèle Bernier Alba Ventura, Philippe Vandel et Willy Rovelli Direct 989 000 8,8 % [22]
16 Mercredi Michel Cymes Alba Ventura, Philippe Vandel et Alex Vizorek 1 149 000 9,1 % [23]
17 Mercredi Philippe Geluck Anna Cabana, Philippe Vandel et Willy Rovelli 978 000 9,7 % [24]
18 Mercredi Amanda Lear Alba Ventura, Philippe Vandel et Florent Peyre 962 000 9,1 % [25]
19 Mercredi Marina Carrère d'Encausse et Aymeric Caron Clélie Mathias, Anne-Cécile Mailfert et Willy Rovelli 1 019 000 11,3 % [26]
20 Mercredi Chantal Ladesou Rokhaya Diallo, Alba Ventura et Laury Thilleman 1 048 000 9,7 % [27]
21 Mercredi Michel Boujenah et Frédéric Mitterrand Alba Ventura, Willy Rovelli et Philippe Vandel 900 000 9,4 % [28]
22 Mercredi Josiane Balasko Anna Cabana, Willy Rovelli et Philippe Vandel 752 000 8,1 % [29]
23 Mercredi Marc-Olivier Fogiel Alba Ventura et Philippe Vandel 674 000 6,2 % [30]
24 Mercredi Marianne James Enregistrée 473 000 5,9 % [31]
25 Mercredi François Berléand Direct 730 000 5,9 % [32]
26 Mercredi Éric Naulleau et Pierre-François Martin-Laval Valérie Brochard et Philippe Vandel 969 000 9,2 % [33]
27 Mercredi Anne Roumanoff Alba Ventura et Philippe Vandel Enregistrée 977 000 9,5 %
28 Mercredi Roselyne Bachelot Direct 974 000 9,6 %
29 Mercredi Spéciale Disparue 1 200 000 10.6 %
30 Mercredi Estelle Lefébure et Jean-Paul Gaultier 751 000 7.6 %
31 Mercredi Audrey Lamy et Bruno Solo 834 000 8.2 %
32 Mercredi Michèle Laroque et Isabelle Nanty 787 000 7.7 %
33 Mercredi Mathilde Seigner 1 071 000 9.3 %

Légende :

  •      Les plus hauts chiffres d'audience
  •      Les plus bas chiffres d'audience
  • Notes et références[modifier | modifier le code]

    Notes[modifier | modifier le code]

    1. Aless était le nom du projet de l'émission Un soir à la tour Eiffel

    Références[modifier | modifier le code]

    1. Benjamin Lopes, « Alessandra Sublet (Un soir à la tour Eiffel) : « On ne va pas marcher sur les plates-bandes de Vivement Dimanche » », sur ozap.com,
    2. Julien Bellver, « Le Grand Journal débauche le producteur éditorial de C à vous », sur toutelatele.com,
    3. Alexandre Raveleau, « Alessandra Sublet : le concept détaillé de son nouveau talk-show, Un soir à la tour Eiffel », sur toutelatele.com,
    4. Benjamin Lopes, « Un soir à la tour Eiffel : Alessandra Sublet change de décor avec Gad Elmaleh et Ana Girardot », sur toutelatele.com,
    5. Raphaël Garrigos Isabelle Roberts, « Aless, rien de nouveau », sur Libération.fr,
    6. Benjamin Lopes, « Un soir à la tour Eiffel : Nicolas Bedos et Alessandra Sublet dans le viseur du CSA », sur toutelatele.com,
    7. Jean Marc Morandini, « Patrick Timsit critique la nouvelle émission d'Alessandra Sublet dont il était l'invité la veille », sur JeanMarcMorandini.com,
    8. Guillaume Denis, « Un soir à la tour Eiffel : le nouveau talk d’Alessandra Sublet démarre très timidement », sur toutelatele.com,
    9. Guillaume Denis, « Un soir à la tour Eiffel : Nicolas Bedos s’invente une relation avec Valérie Trierweiler et fait monter les audiences », sur toutelatele.com,
    10. Guillaume Denis, « Un soir à la tour Eiffel : avec Carla Bruni-Sarkozy, les audiences repartent à la baisse », sur toutelatele.com,
    11. Guillaume Denis, « Un soir à la tour Eiffel : Alessandra Sublet au plus bas avec Yannick Noah », sur toutelatele.com,
    12. Marion Olité, « Un soir à la tour Eiffel : Alessandra Sublet ne décolle pas avec Éric Cantona », sur toutelatele.com,
    13. Benjamin Lopes, « Un soir à la tour Eiffel : Alessandra Sublet au plus bas malgré sa nouvelle formule », sur toutelatele.com,
    14. Guillaume Denis, « Un soir à la tour Eiffel : les débats sur Nabilla font progresser France 2 », sur toutelatele.com,
    15. Marion Olité, « Un soir à la tour Eiffel : les larmes de Cyril Hanouna », sur toutelatele.com,
    16. Guillaume Denis, « Avec Arthur en différé, Un soir à la tour Eiffel atteint son plus bas niveau », sur toutelatele.com,
    17. Marion Olité, « Transformé en after de Fais pas ci, fais pas ça, Un soir à la tour Eiffel signe son record », sur toutelatele.com,
    18. Guillaume Denis, « Un soir à la tour Eiffel : l’émission d’Alessandra Sublet ne convainc pas vraiment », sur toutelatele.com,
    19. Guillaume Denis, « Un soir à la tour Eiffel : un nouveau défi pour France 2 en 2015 », sur toutelatele.com,
    20. Guillaume Denis, « Un soir à la tour Eiffel démarre bien 2015 avec Les Grosses Têtes et Charlie Hebdo », sur toutelatele.com,
    21. Guillaume Denis, « Un soir à la tour Eiffel : à l’Alpe d’Huez, Alessandra Sublet rechute sur France 2 », sur toutelatele.com,
    22. Guillaume Denis, « Un soir à la tour Eiffel : Alessandra Sublet joue toujours au yoyo sur France 2 », sur toutelatele.com,
    23. Guillaume Denis, « Un soir à la tour Eiffel : Michel Cymes confirme son attractivité sur France 2 », sur toutelatele.com,
    24. Jean Marc Morandini, « Audiences : 1,3 million de téléspectateurs pour Chicago Police Department à 23h40 sur TF1 », sur jeanmarcmorandini.com,
    25. Jean Marc Morandini, « Audiences : 962.000 téléspectateurs pour Un soir à la tour Eiffel à 22h40 sur France 2 », sur jeanmarcmorandini.com,
    26. Jean Marc Morandini, « Audiences : 1 million de téléspectateurs pour Un soir à la tour Eiffel à 22h55 sur France 2 », sur jeanmarcmorandini.com,
    27. Jean Marc Morandini, « Audiences : 1 million de téléspectateurs pour Un soir à la tour Eiffel à 22h30 sur France 2 », sur jeanmarcmorandini.com,
    28. Jean Marc Morandini, « Audiences : 900.000 téléspectateurs pour Un soir à la tour Eiffel à 22h40 sur France 2 », sur jeanmarcmorandini.com,
    29. Jean Marc Morandini, « Audiences : 752.000 téléspectateurs pour Un soir à la tour Eiffel à 22h40 sur France 2 », sur jeanmarcmorandini.com,
    30. Jean Marc Morandini, « Avec Marc-Olivier Fogiel en invité principal, Alessandra Sublet réalise sa plus mauvaise audience à 22h40 sur France 2 », sur jeanmarcmorandini.com,
    31. Jean Marc Morandini, « Audiences : 1,8 million de téléspectateurs pour le documentaire diffusé à 23h00 sur M6 », sur jeanmarcmorandini.com,
    32. Jean Marc Morandini, « Audiences: 2 millions de téléspectateurs pour "Stalker", à 22h45, sur TF1 », sur jeanmarcmorandini.com,
    33. Jean Marc Morandini, « Audiences: 2,2 millions de téléspectateurs pour la série "Stalker", à 22h45, sur TF1 », sur jeanmarcmorandini.com,

    Voir aussi[modifier | modifier le code]

    Articles connexes[modifier | modifier le code]

    Liens externes[modifier | modifier le code]