Un secret (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Un secret)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Secret (homonymie).
Un secret
Réalisation Claude Miller
Scénario Claude Miller et Natalie Carter
Acteurs principaux
Sociétés de production UGC YM, Integral Film GmbH
Pays d’origine Drapeau de la France France, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Film dramatique
Durée 100 minutes
Sortie 2007

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un secret est un film français réalisé par Claude Miller, sorti en salle le .

Il s'agit de l'adaptation cinématographique du roman autobiographique Un secret de Philippe Grimbert paru en 2004 (titre primitif : Cimetière des chiens — Prix Goncourt des lycéens 2004 — Prix des Lectrices de Elle 2005).

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alternant les époques, le film explore un secret de famille et l'histoire d'une passion, à travers le voyage intérieur de Philippe (l'auteur du livre), un enfant solitaire qui s'invente un frère et s'imagine en le magnifiant le passé de ses parents.

Le jour de ses quinze ans, Louise, une amie de la famille révèle au jeune François une vérité bouleversante, mais qui lui permet enfin de se construire.

Résumé[modifier | modifier le code]

François, petit garçon maigre et souffreteux, est le fils unique d'une mère nageuse qui le chouchoute (Tania) et d'un père lutteur taciturne (Maxime). Il se sent seul et s'invente alors un frère imaginaire plus beau, plus fort que lui, qui le console d'une vie tourmentée, émaillée de cauchemars.

Après s’être battu avec un camarade qui s'était moqué des juifs, Louise, une amie de ses parents, lui révèle un lourd secret : sa famille est juive, et il a eu un demi-frère, Simon, avant-guerre, qui est mort en déportation avec sa mère Hannah, avant sa naissance.

François apprend alors que lors du franchissement de la ligne de démarcation, Hannah s'est livrée à la gendarmerie qui l'a arrêté, avec son fils. Après la disparition d'Hannah et de Simon, Maxime a fini par s'unir à Tania. Ayant acquis la certitude que ni Simon, ni Hannah, ni son frère, mari de Tania, ne reviendraient, Tania et Maxime se sont mariés et ont donné naissance à François.

Devenu adulte, François révèle à son père que Hannah et Simon ont été gazés dès leur arrivée au camp d'Auschwitz. Enfin, Maxime se suicide, avec sa femme, en sautant du balcon lors de la fin de vie de Tania, diminuée.

François découvre un jour avec sa fille un cimetière de chiens dans la propriété de la famille de Pierre Laval. Il est bouleversé : Laval, responsable de très nombreuses déportations, a montré davantage de considération pour ses chiens qui ont eu, eux, droit à une sépulture (d'où le premier titre : Cimetière des chiens).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

Le rôle d'Annie Grégorio a été coupé au montage final.[réf. souhaitée]

Liens externes[modifier | modifier le code]