Un monde plus grand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Un monde plus grand
Réalisation Fabienne Berthaud
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Durée 100 minutes
Sortie 2019


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un monde plus grand est un long-métrage français réalisé par Fabienne Berthaud, sorti en 2019. Ce film est l'adaptation du livre auto-biographique de Corine Sombrun, Mon initiation chez les chamanes. Corine Sombrun a par ailleurs collaboré au scénario et au tournage [1],[2].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Corine part en Mongolie, dans une communauté d'éleveurs de rennes, pour enregistrer des chants traditionnels, mais surtout pour essayer d'oublier la mort de Paul, son grand amour. Mais une rencontre va bouleverser sa vie : celle d'Oyun. Cette dernière annonce à Corine qu'elle a reçu un don rare et qu'elle doit être initiée aux rites chamaniques…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Pour préparer le film, la réalisatrice déclare avoir été initiée à la transe cognitive par Corine Sombrun[4], c’est également de cas de Cécile de France[5].

Critiques[modifier | modifier le code]

Un monde plus grand
Score cumulé
SiteNote
Allociné3.2 étoiles sur 5
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Le Parisien4.0 étoiles sur 5[6]
Le Nouvel Observateur2.0 étoiles sur 5[7]

Le film est globalement apprécié de la critique, il reçoit une moyenne de 3,2/5 sur Allociné[8].

Le Parisien apprécie le film dans son ensemble et dit que « La nature est l'autre personnage essentiel de ce film, belle histoire d'amour, servi par une superbe photographie. »[6].

Le Nouvel Observateur n'est pas du même avis et trouve que le film n'est qu'une « Leçon de sagesse vite agaçante, et le film, ode à la conversion d’une bobo en deuil, est à mi-chemin du docu et de la promo pour les arts et traditions populaires chez les éleveurs de rennes. »[7].

Le Berliner Morgenpost considère que le sujet du film est un thème « très féminin ». La découverte de soi dans des endroits reculés serait particulièrement appréciée des femmes au cinéma. De plus, dans Un monde plus grand, le chamanisme est traité comme « un sujet à la mode » alors qu’il tend à effrayer les hommes, parmi lesquels les sceptiques qui soulignent pour leur part que l'alcool et les drogues entrent également en jeu lors de beaucoup de cérémonies rituelles. Le fait que les touristes soient à présent dépouillés de leur argent par des rituels mis en scène est par ailleurs évoqué dans le film. Du fait que des positions sceptiques à l'égard du chamanisme sont présentes dans le film, portées par plusieurs personnages, le journal allemand considère que le film n’impose aucune grille de lecture à quiconque et réussit plutôt à susciter « un intérêt pour le sujet dans le meilleur sens du terme ». Cécile de France a également réussi à « rendre son personnage intéressant », grâce à un « jeu d'acteur tout en finesse » et aux « paysages envoûtants de la Mongolie, à voir absolument sur grand écran »[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pascal, « Bande-annonce du film Un monde plus grand, avec Cécile de France », leblogtvnews.com,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. Corine Sombrun, La diagonale de la joie : voyage au cœur de la transe, (ISBN 978-2-226-39615-0 et 2-226-39615-2, OCLC 1244881957, lire en ligne)
  3. (it) « 76 Mostra internazionale d'arte cinematografica di Venezia – Programma » [PDF], sur Mostra de Venise (consulté le ).
  4. « Fabienne Berthaud ouvre les portes d'UN MONDE PLUS GRAND », sur www.journaldesfemmes.fr (consulté le )
  5. « Chamanisme : Tous en transe ? », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  6. a et b Catherine Balle et Renaud Baronian, « Sorties cinéma du  : « Doctor Sleep », « Mon Chien Stupide »… nos coups de cœur », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  7. a et b « « Le Traître », « Mon chien Stupide », « Oleg »… Les films à voir (ou pas) cette semaine », sur nouvelobs.com.
  8. AlloCine, « Un monde plus grand : Les critiques presse » (consulté le ).
  9. (de) Berliner Morgenpost- Berlin, « „Eine größere Welt“: Die mit dem Wolf tanzt », sur www.morgenpost.de, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]