Un homme qui crie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un [[Cinéma <adj> image illustrant français image illustrant un [[Cinéma <adj>
image illustrant belge image illustrant le Tchad ou le bassin tchadien
Cet article est une ébauche concernant un film français, un film belge et le Tchad ou le bassin tchadien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques.

Un homme qui crie
Réalisation Mahamat Saleh Haroun
Scénario Mahamat Saleh Haroun
Sociétés de production Pili Films et Entre Chiens et Loups
Pays d’origine Drapeau du Tchad Tchad
Sortie 2010

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un homme qui crie est un film franco-belgo-tchadien du réalisateur tchadien Mahamat Saleh Haroun sorti le . Il est sélectionné en compétition officielle pour le Festival de Cannes 2010, où il a remporté le Prix du Jury.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Le titre initial du film était Un homme qui crie n'est pas un ours qui danse. Le titre a ensuite été réduit en Un homme qui crie avant sa première projection public au Festival de Cannes 2010. Ce titre est un extrait de Cahier d'un retour au pays natal (1939) d'Aimé Césaire.

Le tournage s'est effectué en six semaines au Tchad à partir de décembre 2009[1].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Un homme qui crie sur l’Internet Movie Database