Un homme pressé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Un homme pressé

Réalisation Hervé Mimran
Acteurs principaux
Pays de production Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 100 minutes
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un homme pressé est une comédie dramatique française réalisée par Hervé Mimran et sortie en 2018[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Alain est un homme monopolisé par son travail, au point d'en oublier les loisirs et sa famille. A première vue il parait comme un personnage antipathique. Puis, victime d'un AVC qui lui cause de graves troubles de la parole et de la mémoire, il a besoin d'une rééducation. Au cours de celle-ci, il croisera la route de Jeanne, orthophoniste, et sera amené à réfléchir de manière sérieuse sur sa vie.

L'histoire s'inspire du livre J'étais un homme pressé : AVC, un grand patron témoigne de Christian Streiff, ancien PDG d'Airbus et de PSA Peugeot Citroën, dans lequel il raconte son accident de santé, puis sa lente reconstruction physique[2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Selon Culturebox, le duo Bekhti / Luchini est la base du succès du film : « Autour de ce duo efficace, le film impose sa leçon de vie. Face à la folie d’un monde qui galope sans but réel, prêt à piétiner tous ceux qui manifestent des signes de faiblesse, il milite efficacement pour le retour à l’humilité et la nécessité de donner aux proches toute l'attention qu'ils méritent »[3].

Les Inrockuptibles évoque une « comédie démagogique et ennuyeuse qui, bien qu'en marche, ne mène pas très loin » et « une parfaite déclinaison cinématographique de la rhétorique macronienne »[4].

Cécile Mury, dans Télérama, le trouve « prévisible et mièvre »[5].

Les chroniqueurs du Masque et la Plume de France Inter détruisent totalement le film lors de l'émission du . « Pitoyable et médiocre », selon Sophie Avon qui déplore la surexploitation des jeux de mots. « Fabrice Luchini tue le film », selon Pierre Murat qui reproche à l'acteur d'être « toujours écrasant ». Xavier Leherpeur considère même que le film est « écrit avec les pieds et monté n'importe comment ». Jean-Marc Lalanne, quant à lui, est « désolé pour la carrière de Fabrice Luchini »[6].

En revanche, le film a été « adoré » par Liza de Wilde pour Femmes d'aujourd'hui[7] et apprécié favorablement par Pierre Vavasseur dans Le Parisien[8]. Philippe Thonney, pour Ciné-Feuilles, a vu ce film comme « soigné, tendre, très bien joué, et joli dans le meilleur sens du terme »[9].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bande-annonce du film Un homme pressé, avec Fabrice Luchini et Leïla Bekhti. », sur leblogtvnews.com,
  2. « Fabrice Luchini dans "Un homme pressé" : revivre après un AVC », Culturebox,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Pierre-Yves Grenu, « Fabrice Luchini dans "Un homme pressé" : revivre après un AVC », sur Culturebox, (consulté le )
  4. Ludovic Béot, « Un homme pressé », Les Inrocks,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. https://www.telerama.fr/cinema/films/un-homme-presse,n5758005.php
  6. France Inter, « Fabrice Luchini a tué le film... Les critiques acerbes du Masque et la Plume sur “Un Homme pressé” », France Inter,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. https://www.femmesdaujourdhui.be/loisirs/films-et-series/on-a-vu-et-adore-un-homme-presse-avec-fabrice-luchini-et-leila-bekhti/
  8. https://www.leparisien.fr/culture-loisirs/cinema/un-homme-presse-virtuose-luchini-06-11-2018-7936515.php
  9. https://www.cine-feuilles.ch/film/6197-un-homme-presse

Liens externes[modifier | modifier le code]