Un homme idéal (film, 2015)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Un homme idéal (film, 2014))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Un homme idéal.
Un homme idéal
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film

Réalisation Yann Gozlan
Scénario Yann Gozlan
Guillaume Lemans
Acteurs principaux
Sociétés de production 24-25 Films
WY Productions
TF1 Films Productions
Mars Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Thriller
Durée 97 minutes
Sortie 2015

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un homme idéal est un thriller français coécrit et réalisé par Yann Gozlan, sorti en 2015, adaptation libre de The Words.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mathieu, 25 ans, aspire depuis toujours à devenir un auteur reconnu. Un rêve qui lui semble inaccessible car malgré tous ses efforts, il n'a jamais réussi à être édité. En attendant, il gagne sa vie en travaillant chez son oncle qui dirige une société de déménagement. Son destin bascule le jour où il tombe par hasard sur le manuscrit d'un vieil homme solitaire qui vient de décéder. Mathieu hésite avant finalement de s'en emparer, et de signer le texte de son nom.

Résumé complet[modifier | modifier le code]

Mathieu est un jeune écrivain qui n'arrive pas à être publié. Travaillant comme déménageur chez son oncle pour subvenir à ses besoins, il trouve un manuscrit dans une maison dont l'occupant, seul et sans famille, vient de décéder. Ce sont les mémoires d'un vétéran de la guerre d'Algérie. Il décide alors de proposer ce manuscrit aux éditions du Cercle, sous son propre nom et sous le titre Sable noir. Le livre est publié et Mathieu accède alors au succès, remporte le prix Renaudot et rencontre Alice Fursac, une jeune femme qu'il admire.

Trois ans passent. Mathieu passe l'été chez les parents d'Alice, il est à découvert et n'a rien publié depuis trois ans, son éditeur réclamant un nouveau manuscrit. Alors qu'il se prête à une séance de dédicace, un homme qui connait le nom du véritable auteur de Sable Noir se présente pour le faire chanter : il doit voler pour lui des armes de la collection de son beau-père. Mathieu accomplit le larcin et n'est pas soupçonné, chacun croyant à un cambriolage. Mais le cousin Stanislas Richer, par inadvertance, découvre le vol et dans la bagarre qui s'ensuit, Mathieu lui donne un coup violent sur la tempe et le tue. Tant bien que mal, il cache le cadavre, et durant la nuit, parvient à le jeter en mer. Mathieu donne ensuite les armes au maître-chanteur.

Alice remarque l'état second et les crises d'angoisses de Mathieu mais il parvient à l'apaiser ; apprenant d'ailleurs qu'il sera bientôt père, il retrouve l'inspiration pour écrire Faux-Semblants, dont la trame est sa propre histoire de faussaire. Mais la police repêche le corps de Stanislas, découvre des traces d'ADN et demande à tous les membres de la famille de faire un test. Mathieu est pris au piège. Alice et sa famille partent pour Londres, le laissant seul quelques jours. C'est alors que le maître-chanteur réclame plus d'argent. Mathieu semble accepter et alors qu'il le conduit chez lui dans la voiture de son beau-père, il fonce sur une paroi montagneuse : le maître-chanteur, sa ceinture de sécurité sabotée, est tué sur le coup. Mathieu porte le corps du maître-chanteur côté conducteur, lui met sa montre et lui laisse son téléphone, puis brûle la voiture. Plus tard, dans un hôtel, il apprend aux informations que son stratagème a réussi.

Deux ans plus tard, redevenu simple déménageur, il passe devant une librairie, qui met en vitrine Faux-Semblants et voit Alice avec son enfant. Il veut entrer puis se ravise et part.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage s'est déroulé du 4 juin au 31 juillet 2014 dans la région PACA (Le Pradet, Cap Sicié, Hyères, Six-Fours-les-Plages, la Seyne-sur-Mer, Toulon, les Ports de Carqueiranne et Toulon) et à Saint-Denis et Paris[3].

Critique[modifier | modifier le code]

Aurélien Ferenczi de Télérama n'aime pas le film et liste les incohérences du scénario (la banque qui raccroche en cas de découvert, le bruit assourdissant pour cacher le crime…)[4]. Un journaliste de France Info remarqua également des invraisemblances et souligne que normalement, si l'enquête est plus poussée, même si l'ADN est détruit et le suspect présupposé mort, il existe des preuves troublantes[5].

Autour du film[modifier | modifier le code]

Broom icon.svg
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (janvier 2018).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. JP, « Un homme idéal (2015)- JPBox-Office », sur www.jpbox-office.com (consulté le 8 février 2017)
  2. « LUMIERE : Film: Un homme idéal », sur lumiere.obs.coe.int (consulté le 8 février 2017)
  3. Fabien Lemercier, « Pierre Niney est Un homme idéal », Cineuropa.com, 4 juin 2014.
  4. « Un homme idéal au jeu des huit invraisemblances… », sur Télérama,
  5. « Un homme idéal : une fin à dormir debout ? », sur France Info,

Liens externes[modifier | modifier le code]